Dossier

[Tuto] Smartphone : Que faire en cas de perte ou de vol ?

Sécurité

Par Felix Gouty le

Perdre son téléphone peut arriver à tout le monde. De plus, les vols de téléphone portable sont extrêmement fréquents. Voici quatre étapes à suivre pour vous protéger et empêcher une utilisation frauduleuse de votre smartphone du mieux possible.

Un iPhone noir sur un coin de table.
Règle numéro une : En sortie, ne jamais laisser son smartphone sur un coin de table (Crédits : Michail Sapiton / Unsplash).

Vous sortez d’un bus ou d’un métro bondé ou vous revenez d’une soirée dans un bar. Vous plongez votre main dans votre sac ou dans vos poches pour attraper votre smartphone et checker vos notifications, mais vous ne le trouvez pas. Vous l’avez simplement perdu ou une personne mal-intentionnée vous l’a volé : quoi qu’il en soit, vous en êtes dépossédé sans aucun moyen de remettre la main dessus. Dès que vous en êtes certain, vous devez impérativement suivre ces quatre étapes pour vous défendre, vous prémunir de toute utilisation frauduleuse de votre appareil et vous permettre d’être dédommagé.

Étape 1 : Bloquer la ligne téléphonique

Que vous soyez certain du vol de votre téléphone ou pensez seulement l’avoir perdu, il vous faut d’abord vous adresser à votre opérateur afin qu’il puisse bloquer votre ligne. Pour cela, vous avez la possibilité de le contacter par téléphone, depuis votre espace client sur le site de l’opérateur ou directement en boutique. Si vous préférez par téléphone :

  • Orange : En France, 39 00 (appel non-surtaxé). Depuis l’étranger, le 33 9 69 39 39 00.
  • Sosh : 0 800 100 740 (service et appel gratuits).
  • SFR et RED by SFR : 06 1000 1963 depuis un poste fixe (prix d’un appel vers un mobile SFR) ou 963 depuis un autre mobile SFR (appel gratuit).
  • Bouygues Télécom : 1064 depuis un poste fixe ou un mobile d’un autre opérateur. Depuis l’étranger, 33 660 614 614.
  • Free : 01 78 56 95 60.

Un conseiller se chargera du blocage de la ligne et vous commandera une nouvelle carte SIM à laquelle relier votre numéro de téléphone (parfois payante, selon les opérateurs). Il vous fournira aussi un numéro IMEI de 15 chiffres. Au cas où, il est généralement présent sur l’étiquette de la boîte de l’appareil. Il vous sera demandé au moment de porter plainte ou pour faire jouer votre assurance, si vous en possédez une.

Étape 2 : Déclarer le vol

Il est ensuite nécessaire de porter plainte, dans les 48 heures suivant la perte ou le vol, auprès de la gendarmerie ou de la police. Vous devrez parfois remplir un formulaire en ligne de pré-plainte, à signer par la suite dans une unité de service pour être validée. Vous devez vous fournir du numéro IMEI et indiquer le modèle du smartphone ainsi que les accessoires qui y étaient équipés (coque, aimant, etc), votre numéro de téléphone et votre opérateur et préciser, évidemment, les circonstances de la perte ou de l’éventuel vol. Dans un délai d’un à quatre jours, l’appareil sera lui aussi bloqué.

Étape 3 : Tenter de retrouver ou remplacer votre smartphone

Plusieurs applications proposent de géolocaliser un appareil (Cerebrus Antivol, Lookout, etc). La principale, installée nativement sur Android et iOS, est la fonction « Localiser mon appareil ». Android et iOS la proposent tous les deux. Elle peut être télécharger, si besoin sur Android, sous la forme d’une application. Elle vous permet de retrouver sa position à distance, si et seulement si cette fonction et le GPS sont préalablement activés. Pour y accéder :

  • sur Android : Paramètres > Google > Sécurité > Localiser mon appareil.
  • sur iOS : rendez-vous sur icloud.com/find ou utiliser l’app Localiser sur un autre iPhone.

Par ailleurs, plusieurs opérateurs proposent une assurance payante permettant de remplacer votre smartphone en cas de perte ou de vol et selon certaines conditions. Il est nécessaire de porter plainte au préalable, dans le cas du vol.

Étape 4 : Effacer un maximum de données personnelles

La fonction « Localiser mon appareil » citée plus haut donne aussi la possibilité de verrouiller ou de réinitialiser son système à distance. Ceci permettra de supprimer une très grande partie de vos applications, vos données et informations personnelles présentes sur le smartphone. Changez rapidement ses mots de passe sur des applications accessibles sur le smartphone volé, comme Facebook, Twitter, Spotify ou la boîte mail, est aussi préconisé. Par contre, il est impossible de récupérer votre répertoire de contact, vos photos et vidéos s’ils étaient seulement stockés dans la mémoire interne, dans une carte mémoire externe ou la carte SIM (emportée avec le smartphone) de votre téléphone volé. Autrement, les numéros de téléphone de vos contacts peuvent être synchronisés avec les profils enregistrés dans votre boîte mail, comme GMail.