Dossier

[Dossier] Voici notre sélection de 5 vélos pour se rendre au boulot en pédalant

Préférer le vélo aux transports en commun. En voilà une bonne résolution même si l’on aurait apprécié qu’elle ne fût pas en partie dictée par ce fichu virus. Voici la sélection de nos vélos coup de cœur pour se rendre au boulot en pédalant.

Cannondale Treadwell Neo EQ Remixte – 2 299 €

Cannondale est une marque américaine mythique pour tous les passionnés de la petite reine. Il faut dire que de nombreux professionnels roulent sur des vélos de ce constructeur. Cannondale propose donc des vélos de route et des VTT très haut de gamme, mais aussi des produits dévolus à des pratiques plus raisonnables et plus urbaines. Nous apprécions particulièrement le Treadwell Neo EQ Remixte, un vélo à assistance électrique au look ravageur grâce en partie à la parfaite intégration de son moteur et de sa batterie. Le premier se cache dans le moyeu arrière et le second élément dans le tube principal du cadre. La position de conduite est typée confort avec même une tige de selle intégrant un amortisseur, histoire de ménager votre séant. Le Treadwell Neo EQ Remixte est 100 % équipé pour une pratique urbaine avec son éclairage avant et arrière, ses garde-boue, sa béquille et son magnifique panier à l’avant. Les geeks pourront fixer leur smartphone sur la potence, le support est fourni, qui se transformera en tableau de bord pour le vélo.

Les points forts

  • Design
  • Qualité de fabrication
  • Équipement complet
  • Cadre mixte
  • Freinage
Acheter ce vélo

Fiche technique

  • Cadre : Aluminium C3
  • Moteur : Mahle X35 250 W moyeu arrière / 25 km/h
  • Autonomie : 50 km
  • Roues / Pneus : 27,5 pouces / Maxxis DTR-1 650b x 27c
  • Poids : 17,5 kg

VanMoof X3 – 1 998 €

Si le VanMoof S3 est un peu grand pour vous avec sa selle haut perchée, que les Bataves sont grands ! Pourquoi ne pas vous tourner vers le X3 ? Techniquement, c’est la même chose, mais ici le cadre en X qui avait été au départ développé spécifiquement pour le marché japonais permet aux personnes mesurant moins de 1 m 75. Les VAE VanMoof se sont fait connaître par la discrétion de leur électrification et par leurs fonctions connectées. À première vue, rien ne semble trahir la présence d’une batterie et d’un moteur. Seules des leds totalement intégrées au tube supérieur du cadre mettent la puce à l’oreille. Cette 3e génération se veut encore plus polyvalente avec ses 4 vitesses électroniques qui se passent automatiquement. Le X3 pourra ainsi sans mal affronter les côtes sans mettre son utilisateur en souffrance. Et lorsque la pente s’inverse, pas de panique à avoir, car ce sont désormais deux puissants disques hydrauliques qui se chargent de freiner l’engin. Quant aux fonctions connectées, elles sont plus présentes que jamais. Il est ainsi possible de verrouiller son vélo et d’en connaître en temps réel sur son smartphone sa géolocalisation. En cas de tentative de vol, une alarme retentira et le propriétaire pourra même couper le moteur à distance.

Les points forts

  • Design
  • Intégration
  • Application ultra-complète
  • Fonctionnalités antivol complètes
  • Prix
Acheter ce vélo

Fiche technique

  • Cadre : Aluminium
  • Moteur : 250 W moyeu avant / 25 km/h
  • Autonomie : 60 – 150 km
  • Roues / Pneus : 26 pouces / Schwalbe Big Ben
  • Poids : 19 kg

Brompton – 1 205 €

Posséder un Brompton, c’est adhérer à un certain état d’esprit, à un art de vivre so British, car rappelons que l’inventeur du vélo pliant fabrique encore tous ses modèles dans son usine de la banlieue de Londres. Mais au-delà de son design singulier, le Brompton est la solution pour se déplacer en ville et même au-delà, car une fois plié il peut vous accompagner sans que cela se transforme en expédition dans un RER ou un train. Parfait donc pour une utilisation multimodale. De plus, le Brompton résout un des freins majeurs à la pratique du vélo dans les zones urbaines : le vol. En effet, pesant à peine plus de 10 kg, il peut facilement emprunter un ascenseur pour être stationné dans votre appartement ou au bureau. Mais finalement, le plus surprenant avec un Brompton est son excellente capacité à rouler. La position de conduite est confortable, y compris pour les grands gabarits, et l’opération de pliage, une fois les gestes enregistrés, particulièrement rapide. La marque anglaise propose en plus plusieurs couleurs et de nombreux accessoires pour personnaliser son vélo ! Un must-have.

Les points forts

  • Un look unique
  • Pliage pratique
  • La solution contre le vol
  • Vivacité
  • Robustesse
Acheter ce vélo

Fiche technique

  • Cadre : Acier
  • Moteur : NA (option disponible)
  • Autonomie : NA
  • Roues / Pneus : 14 pouces / Schwalbe Marathon
  • Poids : 10,64 kg

BTWIN ELOPS 900 E – 1 200 €

La marque de vélo du géant Décathlon s’est fait une spécialité : offrir des produits au rapport qualité / prix exceptionnel. C’est de nouveau le cas avec l’ELOPS 900 E qui est proposé au prix de 1 200 €, un petit prix pour un vélo à assistance électrique. Ce modèle a fière allure avec des éléments marron (poignées, pneus et selle) qui viennent en contraste avec le joli bleu du cadre. Si certains pouvaient y trouver un air délicieusement rétro, nous avons bien affaire à un vélo moderne. Il suffit de voir son phare intégré, sa fourche télescopique qui amortit les chocs ou encore son freinage à disque. L’ELOPS 900 E bénéficie de tout l’équipement nécessaire pour un usage urbain : garde-boue, béquille, porte-bagages… Nous avons apprécié sa position de conduite bien droite qui évite d’avoir le bas du dos exposé aux quatre vents et permet de conserver une excellente vision périphérique, car en ville le danger peut arriver de partout. La motorisation est intégrée dans le moyeu de la roue arrière tandis que la batterie placée au-dessus de la roue arrière est amovible pour pouvoir être rechargée à l’intérieur.

Les points forts

  • Look sympa et classe
  • SAV simple et efficace
  • Batterie facilement amovible
  • Prix
Acheter ce vélo

Fiche technique

  • Cadre : Aluminium 6061
  • Moteur : 250 W moyeu arrière / 25 km/h
  • Autonomie : 40 – 70 km
  • Roues / Pneus : 28 pouces / NC
  • Poids : NC

Cowboy – 1 990 €

Tout droit venu de Bruxelles, le Cowboy, c’est avant tout un look hors du commun. Ses concepteurs avouent avoir privilégié le design avant quelques considérations pratiques : ainsi, les garde-boue ne sont pas fournis, mais disponibles seulement en option. Même chose pour le porte-bagages. Mais ces concessions permettent d’obtenir un vélo au look épuré avec quelques originalités. Nous pensons par exemple au phare Led intégré à la douille de direction ou encore à la batterie placée verticalement derrière le tube de selle, une batterie amovible dans laquelle prend place le feu arrière. Le moteur prend quant à lui place dans le moyeu arrière. Le Cowboy a choisi de ne pas installer d’écran de contrôle. Des leds permettent simplement de visualiser en roulant le niveau de charge. Pour le reste, tout se passe dans l’application compagnon : allumage du vélo, réglages divers ou encore géolocalisation. À l’usage, ce VAE est très agréable et vif. Un comportement sportif qui rapidement vous donnera des ailes. Son guide étroit permet de se glisser facilement dans la circulation. Le freinage est puissant endurant. Mention spéciale pour la courroie en carbone kevlar : zéro entretien, zéro graisse et zéro bruit !

Les plus

  • Application complète
  • Possibilité de souscrire à une assurance
  • Design
  • Vivacité
  • Freinage
  • Finitions
Acheter ce vélo

Fiche technique

  • Cadre : Aluminium
  • Moteur : 250 W moyeu arrière / 25 km/h
  • Autonomie : 70 km
  • Roues / Pneus : 27,5 pouces / Panaracer Gravelking 27,5 x 1,65
  • Poids : 16 kg

Pour l’achat d’un vélo (VAE), des aides sont disponibles !

La société de gestion des transports franciliens, Île de France Mobilités, propose une aide financière liée à l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf et même d’accessoires de sécurité comme un casque ou un antivol si ceux-ci sont présents sur la même facture que le vélo. Cette aide est de 500 € dans la limite de 50 % maximum du prix d’achat du VAE et des accessoires. Depuis quelques semaines, Île-de-France Mobilités subventionne aussi l’acquisition de vélos cargo classiques ou électriques dans la limite respective de 500 et 600 €. Il existe par ailleurs des aides municipales ou intercommunales.

En Province, des collectivités locales apportent aussi leur pierre à l’édifice. Citons par exemple le département des Bouches-du-Rhône qui propose une aide de 400 € dans la limite de 25 % du prix du vélo. Renseignez-vous bien, car il est fort possible que vous puissiez bénéficier d’une telle incitation financière.

Sachez par ailleurs qu’une nouvelle disposition vient tout juste de rentrer en vigueur : le forfait mobilité durable. Les entreprises pourront rembourser une somme maximale de 400 € par an sans charges sociales à leurs collaborateurs utilisant un moyen de transport durable pour leurs trajets domicile / travail.