Test

[Gonzo-test] J’ai (encore) essayé de choper avec Just Dance 2016, mon ancienne boite ne l’oubliera jamais

À moi, Yaël

Notre avis
8 / 10

Par Gauvin le

Vous rassemblez donc Yaël et les autres collègues d’humeur joueuse et les invitez à télécharger l’application Just Dance Controller (Android et iOS). Une fois celle-ci synchronisée sur le Wi-Fi, il n’est plus nécessaire de se servir des manettes : on gère tout depuis son téléphone et c’est aussi intuitif que bluffant. Pendant qu’ils téléchargent et que Claudine se ressert un coup de rosé, vous explorez la nouvelle interface, qui a subi un petit lifting et qui est plus claire, plus pop et plus agréable à utiliser que jamais. Du tri a été fait dans les modes, notamment du côté du online, devenu asymétrique et permettant de poster ses vidéos en ligne. On retrouve toujours le jeu libre, les playlists et le mode fitness ainsi qu’une nouveauté, le mode quête, où il faut réaliser un meilleur score que les ordinateurs sur trois chansons de suite pour progresser et débloquer des récompenses.

jd5

Les applis sont installées, les téléphones sont connectés à la console tandis que Claudine ouvre au briquet six bières en moins de trente secondes sous les encouragements de ses copines. C’est qu’elle a quand même plus de quarante ans d’expérience en apéro ! Yaël et les deux autres vous regardent intensément : vous êtes le maître, ils vous attendent ! Du coup, vous jetez votre dévolu, parmi la quarantaine de morceaux proposés, sur l’un des gros tubes tiré de la compil Énergie Summer Beat 2015, All about that bass de Meghan Trainor. Surprise : même les chorégraphies ont fait d’énormes progrès, tant au niveau des décors, très inventifs, que des mouvements eux-mêmes. “Kiffantes est le mot le plus juste” lâche Joël, 42 ans, cadre en léger pétage de plomb sur lui-même depuis son divorce il y a trois ans. La sueur sur son front ne semble cependant pas dûe à un souvenir douloureux, mais à l’éternelle particularité de Just Dance : ses chansons en version intégrale, éprouvantes pour les corps les moins entraînés.

19h20. Joël et son collègue partent souffler. Vous lancez Same Old Love de Selena Gomez pour envoyer un message subtil à Yael, en joie, mais qui conserve avec le sourire une judicieuse distance de sécurité de deux mètres. Bien essayé ! Vous poussez le volume pour couvrir Claudine qui s’esclaffe bruyamment avec ses copines qui ont attaqué le Pastis.

19h40. La bande de retraitées vous arrache votre téléphone des mains en entendant These boots are made for walking, “enfin une vraie chanson de mon temps !” Vous n’avez aucune chance contre quatre femmes d’âge respectable ivres, dont une syndiquée, et partez “vous rafraîchir”. En route vers les cabinets, vous apercevez Yael rassemblant ses affaires. “Oh, tu y vas déjà ?” lancez-vous aussi normalement que possible. “Oui, je dois rentrer, je suis en retard, mon équipe de LoL m’attend !” Décidément, ce n’est vraiment pas avec Just Dance qu’il faut chercher à choper…

jd6

Samedi 10h, un texto vous réveille. C’est votre patron qui vous invite à venir chercher votre Wii U ainsi que votre solde de tout compte. La retraitée et ses amies ont dansé toute la nuit grâce à Just Dance Unlimited, un service payant supplémentaire (1 mois est offert) pour jouer aux 150 chansons des 6 précédents Just Dance. Or, il se trouve que ce matin, la salle de réunion aux cloisons minces dispose désormais d’un accès direct à la cafétéria suite à un porté qui s’est mal passé. “Qu’est ce qu’il y a ?” demande Yael, les yeux encore collés. “Oh, rien, je crois juste que lundi, j’irai monter un club de Just Dance avec Claudine.”

Just Dance 2016, disponible sur Wii, Wii U, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360 et Xbox One