Test

[Test] Huawei MateBook X Pro (2020), une réussite sous Windows

Ordinateurs

Par Anh Phan le

Depuis quelques années, Huawei propose des ordinateurs portables haut de gamme au design réussi et mis à jour avec la 10e génération de processeurs d’Intel. On le teste depuis deux semaines. Verdict.

Quand on évoque la marque Huawei, on ne peut s’empêcher de penser à leurs smartphones qui brillent par leurs performances, mais qui sont aussi amputés des services mobiles de Google. Du coup, on ne pense pas forcément aux ordinateurs portables, secteurs sur le quel s’est lancé la marque chinoise depuis quelques années et avec en ligne de mire les ténors du marché et surtout Apple qui truste le marché des haut de gammes.

Présentation et caractéristiques techniques

Aujourd’hui, on s’intéresse au MateBook X Pro dans sa version 2020. Après une première version plus que prometteuse, Huawei avait confirmé avec le MateBook X Pro 2019. Huawei était donc capable de proposer un ordinateur sous Windows 10, aux standards proches de ce que propose la firme de Cupertino, éternelle référence pour la marque chinoise. Fort de son succès l’année dernière, Huawei n’a pas spécialement revu sa copie en terme de design. On retrouve donc un ordinateur avec une superbe finition et tout ce qui peut définir un ordinateur portable haut de gamme. Sobre et élégant avec une robe en aluminium, un bel écran au format 3:2, un processeur Intel Core i5/i7 de 10ème génération, un clavier rétro-éclairé ou encore suffisamment de mémoire, Huawei s’est encore une fois bien inspiré des MacBook Pro d’Apple pour proposer l’équivalent sous Windows 10. Sur ce point de vu, en dehors de la marque et de l’analogie qu’on peut faire entre MacBook et MateBook, il faut dire que Huawei ne s’est pas trompé et a réussi son pari.

NomHuawei MateBook X Pro (2020)
Dimensions304 x 217 x 14,6 mm
Poids1,33 kg
Processeur- Intel Core i7-10510U
- Intel Core i5-10210U
Processeur Graphique- Nvidia GeForce MX250, 2 Go de VRAM
- Intel UHD Graphics
Stockage- 1To en SSD
- 16 Go de RAM
Écran- IPS de 13,9 pouces
- Définition de 3000 x 2000 (260ppp)
- Format 3:2
- Taux d'occupation de l'écran de 91 %
- Espace de couleurs 100 % sRGB
- Angle de vision large à 178°
Caméra- Webcam 720p
Système d'exploitation- Windows 10
ClavierType chiclet rétroéclairé
Batterie- Batterie lithium-polymère 56Wh
- Adaptateur d'alimentation 65 W
Connexion- WiFi 5
- Bluetooth 5.0
- ThunderBolt 3
- 2 x USB-C
- 1 x USB-A
- 1 dock USB-C comprenant 1 x HDMI, 1 x VGA et 1 x USB-A
- 1 x Jack audio combo
Audio- Système audio avec technologie SonicMaster et Smart amplifier pour des performances audio maximales.
- Microphone intégré supportant la reconnaissance vocale avec Cortana et Alexa 2
- Jack pour casque 3,5 mm
- Bobines mobiles longue distance pour une meilleure réactivité basses fréquences
(Certifié par Harman Kardon)
ColorisSpace Grey
Prix- 1799 euros pour la version Core i7
- 1499 euros pour la version Core i5
- 1399 euros pour la version Core i5 avec une carte graphique Intel UHD Graphics

On notera que les ordinateurs portables de Huawei propose sa technologie Huawei Share qui fonctionne comme le Airdrop d’Apple avec tout son écosystème. Aussi, si vous avez un smartphone récent du constructeur chinois. On a pu le tester avec un P40 Pro et ça fonctionne exactement comme c’est présenté par le constructeur chinois. Cela permet ainsi de transférer facilement du contenu entre l’ordinateur portable et le smartphone. Il est vraiment dommage que Huawei n’ai pas ouvert cette technologie à tous les smartphones Android.

Design

Là où Huawei se différencie, c’est que de l’inspiration ont suivi des innovations non négligeables comme comme la présence d’une carte graphique Nvidia, un écran tactile avec des bords ultra-fins et plus grand malgré un encombrement similaire et cerise sur le gâteau, il est même plus léger que son modèle. Disponible seulement en version « Space Grey », le design n’a pas bougé depuis le premier modèle. Il n’est pas spécialement épais avec une épaisseur de 14,6mm, tout comme le chargeur du MateBook X Pro qui est relativement discret et petit. Quand on y repense, pourquoi changer une formule gagnante ?

La seule chose qu’on aurait aimé voir Huawei changer, c’est la position de la webcam qui se cache sous une touche sur le clavier. Si l’idée n’est pas mauvaise en soi, elle est très mal exécutée dans la mesure où l’angle de vue ne mettra clairement pas l’utilisateur en valeur. Dommage parce que c’est vraiment le seul point négatif sur le design.

A côté, tout le reste est très bien, le clavier propose une course suffisante pour avoir une frappe agréable et rapide. Les espacements entre les touches sont idéaux, ce n’est pas trop serré ou pas trop espacés, on s’habitue très vite à ce clavier. On notera des touches noires qui contrastent mieux avec le rétro-éclairage. C’est peut-être anodin, mais on a vu des claviers de couleur argent qui deviennent illisibles dès lors qu’on active le rétro-éclairage. Le trackpad est suffisamment grand et optimisé pour avoir une expérience relativement proche de la référence que sont les MacBook d’Apple. Le bouton d’alimentation est couplé à un capteur d’empreintes. Supporté par Windows, il a très bien fonctionné et permet par exemple d’allumer son ordinateur et se s’authentifier en un seul appui. Pratique. Si on retrouve deux ports USB-C à gauche et un port USB-A à droite, on aurait aimé voir Huawei enfin proposer un port USB-C à droite en plus du port USB-A, ne serait-ce que pour la recharge par exemple. On notera tout de même l’intégration dans le packaging d’un dock avec une sortie HDMI, VGA et un autre port USB-A. Pratique.

Ecran et Audio

Alors que les bords d’écran font office d’énormités sur les MacBook d’Apple, ceux du MateBook X Pro sont vraiment très fins, ils ne font que 4,4mm d’épaisseur et font partie des plus fins sur le marché. Mais en dehors de chiffres, c’est d’autant plus impressionnant quand on les découvre de visu pour la première fois à côté d’un MacBook Pro d’Apple, on découvre à quel point Apple est en retard sur le sujet. A titre de comparaison, les bords d’écran sur le Dell XPS 13 sont légèrement plus épais et c’est pour cela que Dell a pu casé une webcam sur un des bords.

Mais ce n’est pas tout, avec un encombrement similaire au MacBook Pro 13 d’Apple, le MateBook X Pro propose un écran plus grand avec une diagonale de 13,9 pouces au format 3:2 et avec une définition de 3000×2000. C’est donc un écran plus en hauteur par rapport à un écran 16:9 mais c’est tellement plus pratique pour travailler au quotidien. Et en parlant de travail, avec des logiciels de photo, on a pu constaté que l’écran avait une très bonne colorimétrie.

En parlant de travail au quotidien, la dalle est brillante et il faudra faire attention aux reflets. La luminosité est suffisante et même satisfaisante, on regrettera juste un mode auto quelque peu capricieux et qui aura tendance à la jouer plus sombre, sans doute pour mieux optimiser la batterie. Et enfin, pour rappel, c’est un écran tactile donc si les traces de doigts ne vous gênent pas, on pourra toujours naviguer directement sur l’écran et sur certains usages, c’est pratique.

Du côté de la qualité audio du système embarqué sur le MateBook X Pro, pas de changement par rapport au modèle de l’année dernière. On retrouve ainsi quatre haut-parleurs qui permettent d’avoir une bonne stéréo. Maintenant, pour être honnête, cela manque toujours de graves et surtout de détails en général, c’est assez fouillis donc suffisant pour du contenu internet, mais si vous souhaitez optimisé la qualité, on ne peut que vous conseiller des écouteurs ou un casque voire une enceinte externe

Performances et Autonomie

La version que nous avons testée est la version avec un processeur Intel Core i7 (10510U) de 10ème génération avec 16Go de RAM, 1To de SSD et une carte graphique Nvidia GeForce MX250.

Avec un tel écran, nos premiers tests concernaient la vidéo et sur ce point, on n’a pas été déçu, tous nos fichiers vidéos 4K sont passés sans aucun souci. Avec un tel processeur, on n’en attendait pas moins à vrai dire. Sans entrer dans les détails, que cela soit de la bureautique, de l’internet ou de la consommation de contenus multimédia, le MateBook X Pro n’a pas bronché. On a enchaîné avec de la photo professionnelle et encore une fois, avec Photoshop ou Lightroom, les deux logiciels ont exécuté nos modifications sans vraiment broncher. Il a fallu commencer à s’amuser avec Premiere Pro pour pousser un peu plus la machine de Huawei. Après, on n’est pas non plus des super vidéos donc sur des vidéos type Youtube, on n’a pas eu à se plaindre si ce n’est les plantages de Premiere Pro mais c’est une autre histoire.

Dans l’ensemble, le MateBook X Pro est resté silencieux et c’est seulement quand on s’est essayé à quelques jeux que la machine s’est mis à soufflé poussivement. D’ailleurs, petite chose amusante, si un Overwatch tournait autour des 30fps à 40fps avec un niveau de détails moyen, cela commençait à pousser la machine dans ses retranchements. Donc si vous rêviez faire tourner Call of Duty : Modern Warfare avec tous les détails au maximum, ce n’est pas avec ce MateBook X Pro que cela se fera. Du coup, c’est pour cela que le cloud-gaming a des cartes à jouer, j’ai pu jouer à Borderlands 3 et Doom Eternal via Stadia et donc via le navigateur Chrome et là, pas de soufflerie ou autre, c’est vraiment agréable de pouvoir jouer à des jeux AAA sur un simple ultrabook. Bien évidemment, on est en fibre, ça aide !

Et enfin l’autonomie, si Huawei nous promettait une autonomie de 10h en usage mixte, je tournais plutôt autour des 7h30. La luminosité variait entre 50% et 70% en fonction de la journée, le volume à 50% et mon usage impliquait navigateur internet, Spotify, Slack, Discord, WhatsApp et Messenger. Donc au final, avec la gestion d’énergie et ce type d’usage, la MateBook X Pro est capable de vous faire une journée, mais dès lors qu’on poussait les usages avec du Photoshop, Lightroom ou Premiere, l’autonomie fondait comme neige au soleil. Il faudra bien faire attention aux usages pour prévoir sa journée.

Ou acheter le MateBook X Pro ?

Galerie

 

 

Notre avis

Malgré un prix élevé, Huawei propose un ordinateur portable complet avec une excellente finition. On a particulièrement apprécié les performances tout comme la présence d’un vrai port USB-A, toujours pratique et qui n’oblige pas à avoir un adaptateur sur soi.

Certains le compareront aux MacBook d’Apple et à raison. Mais on peut dire que c’est le pendant Windows et pour le coup, c’est un joli compliment au final, surtout si on est réfractaire à Apple et ses prix.

8 / 10
Les plus
Les moins
  • Ecran et bords d'écran fins
  • 2 x USB-C et surtout 1 x USB-A
  • Performances
  • Excellent clavier
  • Autonomie perfectible
  • Positionnent de la webcam
  • Même si c'est justifié, il reste cher