Test

[Impressions] Mad Max

Par Kocobe le

Ils ont de la chance chez Warner Bros. Ils ont de la chance, car c’est un véritable engouement autour de Mad Max: Fury Road qui s’est produit le mois dernier, avec un accueil plus que chaleureux du public et de la critique. Cela a permis à l’univers de revenir sur le devant de la scène. À l’instar des jeux Arkham qui ont vécu en parallèle de la trilogie Batman de Christopher Nolan, Mad Max est parti pour bénéficier de la même dynamique, avec une double interprétation d’un même univers sombre. Et si les Batman de Rocksteady étaient tous dans l’ensemble d’excellents jeux, le Mad Max d’Avalanche Studios (Just Cause), est parti pour être également une expérience réussie.

Attention, je risque d’en choquer un ou deux, mais dans Mad Max, on incarne Max. Toujours gainé dans sa tenue en cuir, cheveux bruns et barbe de 10 jours, il parcourt le désert dans son bolide, le Magnum Opus, accompagné de Chum, son mécano barré, qui l’aidera dans ses joutes motorisées. Dans son désert, Max veut trois choses : trouver de quoi survivre (de l’eau et de la nourriture), trouver de l’essence et améliorer le Magnum Opus.

Ce dernier point passera nécessairement par un menu classique d’amélioration. Pour chaque upgrade, ce menu vous demandera des pièces mécaniques génériques (ce qui peut représenter la monnaie du jeu), des pièces bien spécifiques qu’il faudra récupérer sur des cibles bien particulières et, même, certaines conditions, comme posséder un niveau d’hostilité suffisamment bas. Ce niveau d’hostilité représente la volonté qu’auront les ennemis à en découdre avec vous. Pour le faire baisser, il faudra le plus souvent trouver les sources de cette hostilité et s’en débarrasser définitivement.

La plupart des éléments sont indiqués sur une carte du désert. De manière tout ce qu’il y a de plus classique, en validant un point sur la carte, un itinéraire est tracé et vous n’avez plus qu’à le suivre pour vous y rendre. De la même façon, si vous décidez de traquer un convoi, l’itinéraire pour le rejoindre laissera place au circuit du convoi afin de pouvoir le traquer durant toute la confrontation.