Test

[Test] OnePlus Nord, la bonne direction

Smartphone

Par Remi Lou le

Le « flagship killer » est-il de retour chez OnePlus avec le Nord ? Après des années à monter en gamme, la marque chinoise revient fort sur le segment du smartphone au meilleur rapport qualité-prix avec le OnePlus Nord, qui, à seulement 399€, ne fait aucun compromis, ou presque. Verdict !

Rarement la presse spécialisée n’aura autant parlé d’un smartphone milieu de gamme, si ce n’est de l’iPhone SE d’Apple. Si le OnePlus Nord fait autant couler d’encre, c’est par sa symbolique : le retour de OnePlus sur ce segment après avoir progressivement monté en gamme et fait gonfler ses tarifs. Ce OnePlus Nord représente donc en quelque sorte un retour aux sources pour la firme qui est à l’origine du terme de « flagship killer », expression qui ne collait hélas plus vraiment à ses produits. Même le nom du smartphone, « Nord », reflète cette nouvelle direction pour OnePlus, ou plutôt sa volonté de « retrouver le cap » vers ce qui a fait son succès à l’origine. Après avoir testé les derniers flagship de la marque, les OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro, voici donc notre test du OnePlus Nord. Deux fois moins cher que ses grands frères, est-il vraiment deux fois moins bon ? Réponse !

Les caractéristiques du OnePlus Nord

 OnePlus Nord
Écran- Ecran Fluid AMOLED de 6,44"
- Définition Full HD+ (1080x2400)
- 3D Corning Gorilla Glass 5
- Certification HDR10+
- 90Hz
- Format 20:9
- Occupation de 92,7%
- Always On Display
- sRGB et DCI-P3
- 40% de réduction de lumière bleue
- Mode Lecture
SoC et GPU- Qualcomm Snapdragon 765G
- Adreno 620
Mémoire- 8Go ou 12Go de RAM LPDDR4X
- 128Go ou 256Go stockage UFS 2.1
- Pas d'extension mémoire
Coloris- Gray Onyx
- Blue Marble
- Dos en verre
- Contour en plastique
Appareil Photo- Triple appareil photo au dos :
- Appareil principal : Sony IMX586 48 Mégapixels, 26mm F1.75
- Appareil ultra grand-angle : 8 Mégapixels, 18mm (116°) F2.25
- Appareil Macro : 2 Mégapixels F/2.4
- Capteur pour la profondeur de champ : 5 Mégapixels, F/2.4

- Autofocus PDAF + LAF
- Stabilisation optique (OIS) et électronique (EIS) sur le capteur principal
- Zoom numérique x2
- Technologie UltraShot
- Technologie AI Smart Pet
- Mode nuit NightScape 2.0
- Super Resolution + HDR
- Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p à 30fps ou 60fps et Ultra HD 2160p à 30fps
- Mode Ralenti en 1080p à 240fps

- Appareil frontal grand angle
- Capteur Sony IMX616 32 Mégapixels, 26mm, F2.45
- Appareil frontal ultra grand angle
- Capteur 8 Mégapixels, 105°, F2.45
- Stabilisation électronique (EIS)
- Enregistrement de vidéo frontale en 1080p ou 4K à 30fps ou 60fps
- Timelapse
Audio- Haut-parleur mono
- Pas de prise jack 3,5mm
Batterie- Batterie de 4115 mAh
- Warp Charge 30T (30W, 0-70% en 30 min)
Connectivités- Lecteur d'empreintes optique sous l’écran
- Bluetooth 5.1
- WiFi 5
- 4G et 5G
- Double nano-SIM
- A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct), Google Cast
- NFC
- USB 2.0, port USB Type-C
- Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
- Capteur de proximité et de luminosité
Logiciel- Android 10
- Oxygen OS 10.5
Taille et Poids- 158,3 × 73,3 × 8,2 mm
- 184 grammes
Prix de lancement- 399 € (128Go + 8Go)
- 499 € (256Go + 12Go)
Date de Disponibilité- 4 Août 2020

Design, Écran et Audio

Du côté du look, Le OnePlus Nord ne se contente pas d’incarner une version « light » de ses grands frères, mais dispose de traits bien à lui. Ainsi, même si on note quelques similarités et une signature « OnePlus » qui ne dépaysera pas les amateurs de la marque, on sent tout de suite que le Nord a été pensé comme un smartphone à part avec ses propres spécificités. À l’avant, on profite d’un bel et grand écran plat Fluid AMOLED Full HD+ de 6,44 pouces à peine embêté par de fines bordures et un double poinçon en forme de pilule qui accueille les deux caméras frontales. Surtout, cet écran dispose d’un taux de rafraîchissement à 90 Hz, une caractéristique quasiment inédite sur cette gamme de prix (seul le Realme 6 Pro dispose d’une telle fréquence de rafraîchissement à ce tarif). Certes, on est pas au niveau des 120 Hz proposés sur certains flagship, mais on doit avouer que le 90 Hz propose un excellent compromis puisqu’il est extrêmement appréciable en venant d’une dalle 60 Hz, et qu’à l’usage, le gap entre 90 Hz et 120 Hz se ressent à peine… à la différence de la consommation énergétique. C’est donc un très bon compromis confort/autonomie. Sinon, la dalle du OnePlus Nord s’avère particulièrement bluffante à ce tarif : les angles de visions sont très bons, les couleurs justes et la luminosité s’avère extrêmement élevée ! Que du bon, donc, même si en les comparant cote à cote, la dalle du OnePlus Nord s’incline face à celle du OnePlus 8. Mais après tout, c’est normal dans un sens. On retrouve par ailleurs le même capteur d’empreintes optique sous l’écran que sur les fleurons du constructeur.

Du côté du châssis, là aussi on comprend où OnePlus a taillé pour proposer son Nord à ce tarif. En lieu et place du cadre en métal, on retrouve ici du plastique teinté de la couleur du smartphone (sur notre smartphone de test, en Blue Marble), du polycarbonate pour être exact. Visuellement, on a vraiment l’impression d’avoir du métal, mais le toucher s’avère en effet bien moins agréable que le classique aluminium. L’avantage, c’est que cela permet au smartphone d’être plutôt léger avec 184g sur la balance. Les touches sont quant à elles faites d’aluminium. On retrouve le bouton de mise en veille ainsi que le switch pour le son (excellente idée de OnePlus très peu présente chez la concurrence par ailleurs) sur la tranche droite, et le bouton de volume sur la tranche gauche. Sur la tranche du bas, on retrouvera le port USB-C, le port carte SIM ainsi qu’un unique haut-parleur plutôt puissant et au son clair, même si le son ne sortira de ce fait qu’en mono. Aussi, point de prise de jack 3,5 mm sur ce OnePlus Nord.

Sinon, on profite bien du Gorilla Glass 5 à l’avant et à l’arrière. En parlant de l’arrière du smartphone, on retrouve comme sur tous les autres smartphones de la marque le logo 1+ centré. Notons que, comme le OnePlus 8, les bords sont arrondis, mais que contrairement à son grand frère, les côtés ne sont pas incurvés. Ainsi, même si l’épaisseur est pratiquement identique, le OnePlus Nord semble plus épais que son grand frère. Enfin, pour finir sur la face arrière, notons que OnePlus a déplacé son bloc photo sur le haut du côté gauche. Dans les faits, cela rendra le smartphone bancal lorsqu’on le pose sans coque sur une table, d’autant que ce bloc photo sort du boîtier, tout comme la quasi-totalité des smartphones aujourd’hui.

Performances, Logiciel et Autonomie

Si du côté du design et de l’écran, les compromis se font bien rares, on comprend là où OnePlus est parvenu à faire baisser les coûts lorsqu’on jette un oeil à la fiche technique. Ici, point de Snapdragon 865, mais plutôt un Snapdragon 765G couplé à la puce graphique Adreno 620. Cette puce, bien moins performante que le SoC haut de gamme de Qualcomm, s’avère néanmoins bien assez puissante pour couvrir la plupart des tâches qu’on pourrait faire avec le OnePlus Nord. Mieux encore, elle apporte tout de même au smartphone une compatibilité avec la 5G, et l’écran 90 Hz vient apporter une incroyable fluidité qui nous laisserait penser qu’on tient entre les mains un smartphone très onéreux. Il faut bien avouer que les puces deviennent aujourd’hui largement en avance sur les usages, et qu’il en faudra beaucoup pour mettre à genoux ce Snapdragon 765G, bien qu’il ne s’agisse que d’un SoC de milieu de gamme. Pour en avoir le coeur net, on a lancé Call of Duty Mobile sur le OnePlus Nord et, malgré les fortes chaleurs actuelles, le smartphone n’a pas bronché même avec tous les potards au maximum. On note néanmoins que, par défaut, le jeu détecte certainement qu’il ne s’agit pas d’un SoC haut de gamme et règle le niveau de graphisme en « moyen », mais il n’y a aucun soucis pour monter au-delà. À l’usage, la véritable différence que vous verrez entre un OnePlus 8 et un OnePlus Nord côté performances se traduira par des chiffres lorsque vous lancerez un benchmark… et peut-être sur le long terme lorsque les usages rattraperont la puissance disponible.

OnePlus 8 à gauche, OnePlus Nord à droite

Autre avantage de cette puce : elle est particulièrement économe en énergie. Ainsi, malgré un SoC moins puissant, une grande dalle 90 Hz très lumineuse et une batterie de « seulement » 4 115 mAh, le OnePlus Nord s’est révélé particulièrement autonome. Durant notre test, on a toujours dépassé sans problème la journée d’autonomie, avec de quoi voir venir pour la journée suivante et parfois même atteindre les deux jours en cas d’utilisation modérée. Soyez donc sans crainte : l’autonomie du OnePlus Nord est très bonne, ou en tout cas largement suffisante pour un usage traditionnel. Par ailleurs, OnePlus a intégré sa recharge rapide 30W sur son Nord, de quoi remplumer entièrement la batterie du smartphone en moins d’une heure, et récupérer plus de 50% d’autonomie en seulement 22 minutes.

Enfin, concernant la partie logicielle, on profite comme toujours avec OnePlus d’une expérience exceptionnelle. Avec Oxygen OS – ici dans sa version 10.5 – la firme continue de peaufiner l’expérience utilisateur et d’avancer dans le bon sens. Comprenez bien, avec OnePlus vous n’achetez pas simplement un smartphone sous Android : la marque propose une expérience complète et intégralement pensé pour vous faire gagner du temps, avec des tas de bonnes idées en pagaille et une interface minimaliste à souhait. Après avoir testé la plupart des surcouches logicielles concurrentes, celle de OnePlus remporte encore et toujours notre préférence (même si Samsung est sur une bonne voie aussi avec OneUI). Toujours aussi bien pensée, élégante et pratique, Oxygen OS représente à lui seul un argument de vente imparable. Surtout, OnePlus n’a fait aucun compromis sur l’interface avec son Nord. On profite donc de la même expérience logicielle que sur les flagship de la marque… à moitié prix.

Photo et Vidéo

Les OnePlus 8 et 8 Pro nous avaient quelque peu déçu en matière de photo. On les avait trouvé très bons, ne vous y trompez pas, mais la concurrence a tellement pris d’avance que OnePlus semblait alors accuser une génération de retard face à des Galaxy S20 Ultra et autres Huawei P40 Pro. Qu’en est-il de ce « petit » OnePlus Nord ? Avec ce smartphone, la marque mise sur une configuration presque identique au OnePlus 8, ce qui n’est pas pour nous déplaire en raison de son prix bien plus doux. Pas de téléobjectif, donc, mais plutôt une configuration portée par quatre capteurs à l’arrière (contre trois sur le OnePlus 8) : un capteur grand angle Sony IMX586 de 48 Mégapixels (équivalent 26 mm, f/1.75), un capteur ultra grand-angle de 8 Mégapixels (équivalent 18 mm, f/2.25), un capteur macro de 2 Mégapixels (f/2.4) et enfin un capteur de 5 Mégapixels pour la profondeur de champ.

Si le capteur macro nous a semblé un peu anecdotique – tout comme sur le OnePlus 8 – le grand-angle offre un niveau de performance comparable à celui qui équipe son grand frère. Étant donné qu’il s’agit du capteur qu’on utilisera la vaste majorité du temps, on peut donc dire que le OnePlus Nord n’a pas grand chose à envier au OnePlus 8 de ce côté. Néanmoins, l’ultra grand-angle perd la moitié de ses mégapixels, et offre des performances correctes, sans plus, lorsque la luminosité est bonne. Dans les faits, on a tout de même remarqué que le OnePlus Nord gérait moins bien la HDR sur les clichés, et que l’aperçu dans l’app Caméra était souvent d’une qualité très détériorée par rapport à la photo finale. Est-ce là un simple bug du logiciel, étant donné que le smartphone n’est pas encore disponible pour le grand public ? Il conviendra de re-tester cela à sa sortie et après une mise à jour logicielle pour en avoir le coeur net. Mais quoi qu’il en soit, sur ce segment, c’est une très bonne surprise.

Les vidéos sont également excellentes, comparables à ce qu’est capable de délivrer un OnePlus 8. On retrouve ainsi la possibilité d’enregistrer des vidéos en 4K jusqu’à 30 images par seconde et des ralentis allant jusqu’à 240 images par seconde en Full HD et 480 images par seconde en 720p. On notera également la vidéo ultra-stabilisée, plutôt efficace. Pour résumer : les performances photo et vidéo sont excellentes en plein jour, un peu moins lorsque la lumière vient à manquer, et les clichés deviennent très peu exploitables le soir ou la nuit. Comparativement au OnePlus 8, les résultats issus du capteur principal semblent équivalents, une bonne chose.

OnePlus 8 en haut, OnePlus Nord en bas

Du côté de la face avant, le OnePlus Nord innove par rapport à ses prédécesseurs et propose deux capteurs photo, un grand-angle et un ultra grand-angle. Le grand-angle embarque un capteur de 32 Mégapixels et l’ultra grand-angle un capteur de 8 Mégapixels. C’est plutôt pratique pour capturer des selfies à plusieurs, mais la taille du poinçon se retrouve doublée, forcément. On apprécie néanmoins que OnePlus « rajoute » des choses sur ce smartphone par rapport à ses fleurons, alors que le Nord est censé représenter un segment inférieur.

Où l’acheter ?

Notre avis

On ne va pas y aller par quatre chemins : le OnePlus Nord nous a complètement conquis. Dotée d’un design franchement sympathique, d’un écran 90 Hz somptueux, d’une très bonne autonomie et d’une expérience logicielle exceptionnelle et surtout identique à celle qu’offrent ses grands frères, le Nord est le « flagship killer » qu’on n’attendait plus chez OnePlus. À seulement 399 euros en version de base, le OnePlus Nord offre tout ce dont l’utilisateur lambda pourrait avoir besoin au quotidien, sinon plus. On apprécie particulièrement la stratégie de OnePlus d’avoir méticuleusement cerné les points qui ne sont pas nécessairement indispensables pour bénéficier d’une bonne expérience globale. En choisissant de privilégier tout ce qui sert directement à l’expérience - design, écran, photo, autonomie - au détriment de lui offrir des performances dantesques dont personne n’aurait vraiment besoin à ce jour, OnePlus a pris le chemin inverse de celui d’Apple avec son iPhone SE… et avec le Nord, la marque semble avoir définitivement choisi la bonne direction.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • Son magnifique écran 90 Hz
  • Oxygen OS, toujours au top
  • Son format, ni trop grand ni trop petit
  • Compatibilité 5G
  • Rapport qualité-prix global
  • Le Snapdragon 765G (même si ça suffit pour la plupart des tâches)
  • Cadre en plastique