Test

[Retour d’expérience] Un Samsung Galaxy S10e dans les mains d’un utilisateur d’iPhone X

Smartphone

Par Remi Lou le

J’ai totalement remplacé mon iPhone par un Samsung Galaxy S10e pendant une petite dizaine de jours. Voilà ce que j’en ai pensé.

Cela faisait des années que je n’avais pas lâché l’iPhone et en particulier iOS, malgré une brève incursion chez Samsung avec le Galaxy S4 en 2013. Depuis, iPhone 6, iPhone 7 Plus, iPhone X, iPhone XS Max se sont succédés dans mes mains, jusqu’à un retour récent à l’iPhone X, notamment pour une raison de taille d’écran (mais aussi un manque de nouveauté qui justifiait difficilement la différence de prix). Autant vous dire que j’ai croqué plus d’une fois la Pomme jusqu’à me reposer également sur Apple pour les services, comme iCloud, Apple Music, et bien sûr ma bibliothèque d’applications achetées au fil des années… Tout cela rend très difficile le switch vers Android, mais l’envie ne m’en manque pas. Aujourd’hui, face aux prix premium d’Apple, à certaines mesquineries énervantes (le stockage, l’adaptateur 5W fourni dans la boîte…) , au manque d’ouverture d’iOS (malgré l’excellence du système d’exploitation), je commence sérieusement à envisager Android, avec sa pléthore d’offres. D’autant que le système d’exploitation mobile de Google a l’air de s’être largement bonifié, depuis que je l’ai quitté en 2014 après presque deux ans passés chez Samsung.

Justement, j’ai eu l’occasion d’utiliser pendant une petite dizaine de jours un Samsung Galaxy S10e, l’entrée de gamme des derniers fleurons du constructeur sud-coréen. Sa taille contenue et l’absence de bords incurvés m’ont tout de suite charmé, notamment car j’aime utiliser mon smartphone à une main. Une pratique assez fastidieuse avec un écran trop grand et plutôt inconfortable avec les bords incurvés. Par ailleurs, je n’ai jamais trouvé très élégant cet élément de design chez Samsung. J’ai l’impression que ça ne sert pas à grand-chose, et je ne trouve pas ça particulièrement beau. Autre argument, j’aime utiliser mes smartphones sans protection. Les bords incurvés me donnent cette impression désagréable qu’ils risquent de se briser à la moindre chute, même si je sais que cela ne sera pas forcément le cas.

Étant un utilisateur d’iPhone X depuis sa sortie (malgré un bref passage sur l’iPhone XS Max), je considère sa taille comme parfaite. J’arrive sans problème à l’utiliser d’une main, et la taille de l’écran me convient dans toutes les situations. Cela tombe bien, car le Galaxy S10e a exactement la même taille, à quelques millimètres près. Écran de 5,8 pouces, une épaisseur presque identique, performances au coude à coude… On est donc en terrain connu, et le smartphone est parfait pour mon initiation.

Voici tout d’abord les caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S10e :

NomSamsung Galaxy S10
Ecran- 5,8 pouces
- Super AMOLED
- HDR10+
- Always-on Display
Définition de l'écran- 2280 × 1080
- Résolution de 438 ppp
SoC- Exynos 9820
- GPU Mali-G76 MP12
- Gravure en 8 nm
Logiciel- Android 9.0 Pie
- Surcouche One UI
Mémoire vive- 6 Go
Mémoire interne128 Go / 256 Go
Port Micro-SDOui (jusqu'à 512 Go)
Batterie- 3100 mAh (non-amovible)
- Recharge sans-fil
- Recharge sans-fil inversée PowerShare
Appareil photo dorsal- Capteur principal de 12 MP
- FoV 77° et Double Ouverture f/2.4 et f/1.5
- Autofocus Dual Pixel
- Capteur ultra grand-angle de 16 MP
- FoV 123° et Ouverture F/2.2
- Photo HDR automatique
- Capture vidéo UltraHD à 60fps
- Ralentis jusqu'à 960fps en 720p
- Stabilisation optique
- Mode Vidéo Action-Cam super stabilisé
Appareil photo frontal- 10 MP
- Ouverture f/1.9
- Smart Autofocus
- Reconnaissance des visages 2D
- HDR automatique
- Capture vidéo frontal en UltraHD à 30fps
Dimensions142,2 x 69.9 x 7.9 mm
Poids150 grammes
Carte SIM- 2 x nano-SIM (ou 1 × nano-SIM + carte micro-SD)
Capteur d'empreintes digitalesIntégré au bouton Power
Connectique- USB Type-C
- NFC
- WiFi 6 (802.11 a/b/g/n/ac/ax)
- Bluetooth 5.0
- 4G LTE Cat. 20
GPSA-GPS, GLONASS, BDS, Galileo
Prise jackOui
Etanchéité à l'eauOui (IP 68)
ColorisRose, Jaune, Blanc, Bleu, Noir, Vert
Prix de lancementÀ partir de 749 euros

[nextpage title= »Design & Prise en main »]

Exceptionnel, tout simplement. J’ai quitté Samsung quand le design de leurs produits était à des années lumières de celui du Californien. Aujourd’hui, le sud-coréen n’a plus rien à envier à Apple, bien au contraire. Finition premium, couleurs flatteuses, écran absolument incroyable. Le Galaxy S10e est une merveille qu’il m’arrive souvent de contempler de haut en bas rien que pour me délecter de sa finition réussie. Tout est net, précis, agréable à tenir en main. Bref, du tout bon. En comparaison, l’écran de l’iPhone X (pourtant très bon) me paraît fade. Malgré tout, la colorimétrie reste maîtrisée sur le Samsung, contrairement à une époque où le constructeur sud-coréen avait tendance à beaucoup trop saturer l’affichage.

Côté connectique, on retrouve de l’USB-C et une prise jack. Même si je m’étais habitué à sa disparition sur l’iPhone, je dois avouer que la prise est extrêmement pratique. Fini les problèmes pour faire écouter des musiques à des amis lorsqu’ils vous tendent une prise mini-jack ou pour écouter un titre en voiture lorsqu’on a oublié l’adaptateur d’Apple. J’ai pu à nouveau utiliser mes casques filaires qui prenaient la poussière. On a beau dire, mais la prise jack reste sacrément pratique.

Pour l’USB-C, c’est un vrai plaisir de le retrouver sur le Galaxy S10e. Cela parait totalement anodin dans le monde Android, mais pas pour un utilisateur d’iPhone. Cela me facilite énormément la vie, car j’utilise un même chargeur pour mon ordinateur et mon smartphone, là où je devais me coltiner un câble supplémentaire avec l’iPhone X. Par ailleurs, force est de constater qu’Apple manque de cohérence dans ses connectiques, en ayant passé très tôt ses MacBook en USB-C et en traînant pour intégrer ce port sur ses iPhone.

Pour finir, la prise en main me semble globalement aussi satisfaisante que celle de l’iPhone X, si ce n’est mieux, en raison d’un poids plus faible. Petit bémol en revanche au niveau des boutons sur les tranches, que je trouve placés un peu trop haut, ce qui complique l’utilisation du lecteur d’empreinte digitale intégré au bouton de verrouillage.

Par ailleurs, en ce qui concerne le déverrouillage du smartphone, je dois avouer qu’aucune méthode proposée par Samsung ne m’a charmé à 100%, là où le Face ID de l’iPhone X fonctionne à la perfection. L’emplacement du capteur d’empreinte digitale fait que je ne l’utilise pas souvent. Le déverrouillage par reconnaissance faciale est rapide, mais il n’est vraiment pas sécurisé. Contrairement au Face ID d’Apple et sa reconnaissance en 3D du visage, la reconnaissance faciale de Samsung n’est qu’en 2D. Une simple photo suffit pour déverrouiller le smartphone. J’ai fait le test en me prenant en photo sur un autre smartphone, et en le plaçant devant le Galaxy S10e verrouillé. Résultat : le smartphone se déverrouille à chaque fois. Pas vraiment rassurant…

Le poinçon ou l’encoche ?

Bien que Face ID soit une belle réussite, il nécessite de rogner sur l’écran avec une bonne grosse encoche sur l’iPhone X. Sur le Galaxy S10E, le poinçon est tellement plus agréable. C’est bien simple : j’ai enfin l’impression d’utiliser la totalité de l’écran de 5,8 pouces sur le Galaxy S10e, contrairement à l’iPhone où l’encoche, imposante et franchement désagréable, coupe une grande partie du haut de l’écran. Beaucoup de critiques sur l’iPhone X finissaient par conclure que l’encoche s’oubliait au bout de quelques instants. Cela n’a jamais été mon cas. J’utilise souvent un fond d’écran noir pour la cacher (merci l’OLED) et c’est une plaie de la retrouver à chaque fois que l’interface s’éclaircit en entrant dans une application.

La solution de Samsung est bien plus élégante. Même si on remarque ce trou dans l’écran, il ne gêne pas le moins du monde, et celui-ci, on l’oublie vraiment. En plus, les fonds d’écran adaptés à ce poinçon qu’on retrouve un peu partout sur le net sont vraiment sympas.

[nextpage title= »Expérience logicielle, photo/vidéo et autonomie « ]

Expérience Logicielle

Il convient de parler un tant soit peu du système d’exploitation, venant d’un iPhone, mais aussi de One UI, la surcouche de Samsung, qui s’est révélé très bonne. Tout est bien pensé, rapidement accessible, et assez élégant. Dans les faits, on est assez proche d’un Android stock. Samsung a peaufiné son interface pour proposer une expérience logicielle premium et ça se voit. Sur ce point, malgré l’habitude d’iOS, j’ai très vite retrouvé mes marques sur le Samsung Galaxy S10e.

Maintenant, les points négatifs. De manière générale je trouve l’expérience moins fluide que sur iOS, et je trouve les animations un peu brusques. C’est difficile à décrire, mais sur iOS le scroll semble tellement plus fluide, et les animations bien plus naturelles. Autre point qui me chiffonne un peu sur le Samsung, un point venant d’Android. Le bord à bord, c’est bien, mais pourquoi avoir simplement déporté les boutons version tactile par défaut ? Sur l’iPhone X et au-delà, la navigation se fait par geste, et force est de constater que ça fonctionne à merveille. Sur le Galaxy S10e, on se retrouve simplement avec des boutons… mais sur l’écran ! Le bord à bord perd clairement son intérêt, même si des options existent pour simuler la navigation gestuelle en remplaçant les boutons par des barres tactiles voir même de les supprimer complètement. C’est un début, mais il y a encore un peu de chemin à parcourir avant de retrouver une navigation gestuelle du niveau de celle d’iOS. 

Malgré tout, j’ai été agréablement surpris par l’interface de ce Samsung Galaxy S10e. J’ai très rapidement pris mes aises et rarement pesté contre le système. Samsung a pondu là un smartphone très agréable, puissant et simple à utiliser. C’est bien, mais j’ai mes habitudes sur iOS, et je ne pense pas encore être prêt à le quitter.

Un excellent photophone 

On va aller très rapidement sur la partie photo, notamment car elle est bien plus détaillé dans le test complet du Samsung Galaxy S10, mais aussi parce que j’avais en ma possession un iPhone X, et non un iPhone XS, ce qui fausse un peu la comparaison avec une génération d’écart.

Malgré tout, l’appareil photo du Galaxy S10e m’a vraiment impressionné. Je l’ai trouvé excellent en basse lumière, comparé à l’iPhone X, et l’ultra grand angle, absent de l’iPhone, donne d’excellents résultats. Les clichés sont nets, bien contrastés sans l’être trop, et les couleurs sont plutôt fidèles à la réalité.

En vidéo, c’est également excellent. En comparaison de l’iPhone, c’est surtout l’ajout d’une stabilisation d’action cam qui m’a bluffé. Le rendu est incroyable à main levée, de là à totalement remplacer un gimbal du type Dji Osmo ou Zhyun Crane.

Un petit mot sur le son, que j’ai trouvé plutôt bon, même si en deçà de celui de l’iPhone X, mais il faut dire qu’Apple a fait un travail incroyable sur les haut-parleurs de ses smartphones. En revanche, les écouteurs AKG fournis avec le Galaxy S10E sont très bons, et coûtent séparément 99 euros. C’est donc un excellent point en faveur de Samsung.

Autonomie décevante 

Le plus gros défaut du Samsung Galaxy S10e, c’est sa batterie. Même si Apple n’est pas spécialement réputé pour faire des smartphones avec une excellente autonomie (c’est beaucoup mieux depuis l’iPhone X), celle du Galaxy S10e déçoit beaucoup. La batterie descend très très vite, même lorsqu’on n’utilise pas beaucoup le smartphone, et il m’est arrivé d’être à plat autour des 19/20h. C’est très décevant, alors que l’iPhone X, en comparaison, tient beaucoup mieux, avec sa batterie qui n’a jamais été changée et date de sa sortie en novembre 2017. Celle du Galaxy S10E est toute neuve.

[nextpage title= »Conclusion & Galerie Photo »]

Le Samsung Galaxy S10e est un smartphone fantastique. On pouvait le voir comme une réponse à l’iPhone XR d’Apple, mais en réalité il joue plutôt dans la même cour que l’iPhone XS de 5,8 pouces. On profite de tout le savoir-faire de Samsung à un prix un peu plus contenu que ses grands frères, avec un format qui conviendra aux amateurs de petits écrans. Expérience logicielle maîtrisée avec One UI, bon appareil photo, excellent design… Ce « petit » Galaxy S10e est parti pour s’imposer comme une nouvelle référence.

Cependant, tout n’est pas rose sur le smartphone. Son plus gros défaut reste son autonomie, que j’ai trouvée très décevante, et même moins bonne que celle de l’iPhone X. Si c’est vraiment l’autonomie qui vous intéresse, il vaut mieux se tourner vers un Galaxy S10 voire même un S10+ pour être tranquille. Mais bien sûr, il faudra se faire à un format plus imposant.

L’autre défaut de ce Galaxy S10e, ce sont les méthodes de déverrouillage. Sur son petit modèle, Samsung n’a pas jugé bon d’installer son nouveau capteur d’empreinte intégré à l’écran. On se retrouve ainsi avec ce capteur intégré au bouton de déverrouillage. Le problème, c’est que l’emplacement de ce bouton est mal pensé. Je l’ai trouvé bien trop haut pour que le mouvement du pouce vers le capteur se fasse de façon naturelle. À force, j’ai fini par activer la reconnaissance faciale pour déverrouiller le Galaxy S10e, mais ce mode est tellement peu sécurisé que je ne vous recommanderais pas de l’utiliser.

Malgré ces deux défauts, le Samsung Galaxy S10e est un excellent smartphone sans compromis, ou presque. En le tenant en main, on a vraiment cette sensation d’avoir un produit abouti, un smartphone « presque » parfait, en attendant un radical changement de form-factor dans les années à venir (avec le smartphone pliable ?).

Notre avis

Étant utilisateur d’iPhone, j’ai beaucoup aimé cette expérience sur le Samsung Galaxy S10e. Mon attachement pour iOS fait que je resterai encore quelque temps chez Apple, mais le Galaxy S10e me semble être un meilleur smartphone au niveau matériel, si on met de coté les préférences d'OS. Le smartphone apparaît particulièrement abouti avec son écran poinçonné tellement plus immersif que celui de l’iPhone X. Malgré une autonomie un peu faiblarde (sans pour autant être catastrophique) et un capteur d'empreinte digitale mal placé, c'est un sans faute.

Si vous aimez les petits smartphones et Samsung, foncez !

Les plus
Les moins
  • Écran magnifique
  • Design soigné
  • Excellent appareil photo
  • Autonomie
  • Emplacement des boutons