Test

Test Plantronics BackBeat GO 810 : le confort, l’autonomie et la réduction de bruit à moins de 130 euros

Audio

Par Camille Suard le

Plantronics a commercialisé un casque à arceau Bluetooth de qualité avec le BackBeat Go 810. Entre sa batterie endurante, son confort d’utilisation et la réduction de bruit active performante, il propose un excellent rapport qualité/prix.

Design et ergonomie

Le casque Plantronics BackBeat Go 810 propose des finitions soignées et un design dans l’air du temps. Une fois en main, on ne peut cependant s’empêcher de constater que nous ne sommes pas là sur un produit premium. Le plastique et l’arceau n’offrent pas une impression aussi solide et raffinée que les modèles affichant des prix plus élevés et il prend la fâcheuse habitude de grincer quand on le manipule. Mais il ne s’agit pas d’un réel défaut compte tenu de son placement tarifaire. En plus, ce choix de matériaux lui permet d’obtenir, malgré sa taille, un poids relativement léger en dessous de la barre des 250 grammes. Confortable grâce à ses grands coussins en similicuir qui enveloppent bien les oreilles, il peut être porté deux heures et plus sans que l’on éprouve une gêne. Bien évidemment, on ne se lassera pas de le dire, mais l’expérience dépend aussi des morphologies de chacun : pour des petites oreilles, je n’ai ressenti aucune pression me forçant à l’ôter. Essayez-le donc avant de craquer.

Côté contrôles du casque, pas de surprise. Les boutons de volumes se placent sur la tranche arrière de l’oreille gauche, surmontant le port micro-USB et la prise jack. Notons qu’en appuyant en simultané sur le + et le -, vous activez ou désactivez la réduction de bruit. La face de cette oreillette accueille un pavé avec les commandes piste suivante/précédente et lecture/pause. L’autre côté héberge le petit slider pour la mise en tension, la consultation de l’état de la batterie et l’appairage en Bluetooth du casque avec votre smartphone ou autre appareil de lecture, une petite LED et un dernier bouton pour jongler entre deux modes d’égalisation. Les fonctionnalités et l’emplacement des contrôles tombent rapidement sous la main.

Application et fonctionnalités

L’application mobile compagnon BackBeat permet un suivi des mises à jour et l’accès à tout un tas d’informations et de paramètres utiles. C’est ici que vous aurez accès au pourcentage de batterie et le nombre d’heures d’écoute restantes de votre casque, les réglages concernant les fréquences aiguës et du niveau du contrôle actif du bruit. L’appli donne aussi la possibilité de choisir et d’installer la langue de son choix pour l’assistant ainsi que la fonctionnalité « Find MyHeadset”. Cette dernière, une fois activée, va vous aider à retrouver votre appareil égaré en le commandant à distance. Une alarme stridente se déclenche. Pratique.

L’ANC ou réduction de bruit active fonctionne vraiment bien et atténue l’agitation sonore qui vous entoure. Sachez cependant que, même si celle-ci se trouve désactivée, la construction du casque isole déjà pas mal de l’environnement. Il s’agit d’un casque fermé convaincant : même avec un volume audio assez élevé dans les oreilles, vos voisins n’entendront rien.

Qualité audio et connectivité

Avec le BackBeat Go 810 nous avons le choix entre le Bluetooth 5.0 ou une connexion filaire. Il existe une petite différence de traitement : la retranscription audio bénéficie d’un traitement un peu plus satisfaisant avec le mariage sans-fil et réduction de bruit activée au maximum. Cela permet de profiter de tout le spectre et de la puissance des basses, dans une formule équilibrée. Après, si vous souhaitez mettre le paquet sur les graves et les aigus, il reste l’option EQ Bright.

Sachez que la méthode non filaire permet d’obtenir un son maximal plus élevé qu’avec un branchement en prise jack. L’ayant principalement utilisé avec le Honor View 20, j’ai décelé une différence. Ce smartphone ne propose pas un volume audio nativement très convaincant, donc si vous souhaitez pousser au maximum le son de votre appareil d’origine, préférez le Bluetooth.

En ce qui concerne les appels téléphoniques, l’expérience globale se trouve satisfaisante, surtout grâce au micro qui réussit à isoler la voix d’un environnement sonore agité. La réception est excellente, mais le micro du casque a une nette tendance à manger nos fins de phrases de manière assez abrupte.

En regardant des épisodes de série sur Netflix ou des vidéos sur YouTube, je n’ai pas relevé de latence particulière entre l’image et le son. De même, aucun problème de déconnexion intempestive ou d’instabilité : le Bluetooth 5.0 se révèle excellemment fiable, même dans les zones à risque comme le métro parisien.

Autonomie

Le dernier grand atout de ce casque audio Plantronics, c’est son autonomie. La marque promet plus de 22 heures d’écoutes sans-fil avec la réduction de bruit activée, il réussit à même dépasser d’une heure voire deux heures ce résultat. En retirant la fonctionnalité anti bruit, il peut tenir près de 30 heures.

Ce nouveau modèle BackBeat profite aussi d’une recharge particulièrement rapide, malgré un câble microUSB. Branchez-le un petit quart d’heure et vous serez tranquille environ quatre heures. Pour passé de 10 % à 100 % il faut compter un peu moins de deux heures.

Où l’acheter ?

Le Plantronics BackBeat Go 810 est déjà disponible à l’achat en France pour un prix officiel de 150 euros. Il profite néanmoins d’une promotion intéressante sur Amazon faisant descendre son tarif à 120 euros environ. Il existe en deux coloris : noir et blanc.

Galerie Photo et Conclusion

 

 

Notre avis

Endurance, retranscription audio de qualité, confortable au quotidien, fonctionnalité anti-bruit convaincante... On a vraiment très peu de chose à reprocher à ce casque Bluetooth de chez Plantronics. Ce sont les choix des matériaux employés qui le font descendre à un prix de départ placé sous les 150 euros. Avec un si bon rapport qualité/prix, il a de quoi devenir la référence de son segment. C'est d'autant plus vrai qu'il peut être acheté maintenant entre 120 et 130 euros.

Les plus
Les moins
  • Confortable : coussins moelleux, peu de pression et poids léger
  • Bonne autonomie même avec la fonction anti-bruit active
  • Expérience audio satisfaisante : qualité, volume, anti bruit et isolation
  • Les charnières grincent
  • Surface de l'oreille gauche salissante

3 réponses à “Test Plantronics BackBeat GO 810 : le confort, l’autonomie et la réduction de bruit à moins de 130 euros”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *