Test

Test Amazon Echo Show 2 : une enceinte connectée de qualité pour une tablette qui manque de skills

Pour la première fois en France, Amazon commercialise un produit de sa gamme Echo Show avec ce deuxième modèle comprenant un écran tactile de 10 pouces, des enceintes et l’assistant Alexa.

Une enceinte connectée ? Un cadre photo numérique ? Une tablette ? Pour Amazon, choisir c’est renoncer. Nous connaissons déjà la famille Echo et ses nombreuses déclinaisons d’appareils connectés avec l’assistant maison Alexa. Pour 2019, le géant américain a décidé de revoir le concept de son Echo Show et surtout cette fois, de ne nous le faire parvenir. Sur le papier, cet écran avec haut-parleurs intégrés connaît une évolution sur tous les plans : un processeur plus rapide, un écran plus grand, un bon caisson de basse, des skills… Pour situer un peu mieux ce nouveau produit, on pourrait le décrire comme un Echo Spot (radio réveil avec écran) amélioré.

Une tablette avec des enceintes

Si le premier modèle proposait un écran de seulement 7 pouces, la dalle de l’Echo Show 2 profite elle d’une diagonale de 10 pouces. Pour ce type de produit, on n’en attendait pas moins, simple question de confort. Les larges bordures qui entourent l’écran risquent d’en faire tiquer plus d’un. Celle supérieure accueille la caméra de 5 Mégapixels ainsi que quatre microphones. Notons dès à présent qu’il existe quatre autres micros placés sur le dessus, aux côtés des boutons dédiés au volume audio celui d’activation et de désactivation des micros et de la caméra. Une fonctionnalité qui, en passant, se trouve plus que bienvenue.

Côté connectique, l’appareil héberge un port pour l’adaptateur secteur propriétaire, un micro USB (compatible avec un adaptateur Ethernet pour une connexion Internet plus stable) et un hub ZigBee pour connecter en toute facilité d’autres objets connectés et intelligents. Pas de prise jack cependant, il faut compter sur le Bluetooth.

Amazon a fait le choix de l’a technologie LCD IPS affichant une définition HD de 1280 x 800 pixels. Rien d’impressionnant donc, mais ce n’est pas cela qui dérange la bonne lisibilité de l’appareil puisque de toute manière vous ne seraient pas ou peu amené à vous tenir trop près de l’appareil grâce à l’assistant vocal intégré. Non, les vrais problèmes se trouvent du côté des innombrables reflets et de la faiblesse des contrastes et de la luminosité. À cela s’ajoutent des traces de doigts qui s’accrochent très facilement et des angles de visions limités. En bref, choisissez bien la place que vous souhaitez lui attribuer dans votre intérieur pour limiter la casse.

Intéressons-nous maintenant à ses haut-parleurs, l’autre point fort de ce Show 2. Situés à l’arrière, ils permettent de ne pas trop élargir l’appareil et laisser place à un grand écran. Mais en contrepartie, l’appareil doit faire avec une profondeur non négligeable. Les haut-parleurs sont recouverts d’un tissu gris, à l’image de la gamme Google Home. Sa qualité audio fait la différence avec les enceintes connectées de la concurrence. Le volume peut grimper très haut sans apporter de distorsions ou craquements. Les aigus restent agréables et surtout, les basses répondent présentes. Pour écouter des morceaux de musiques rock, l’Echo Show 2 remplit sa part du contrat. En plus, les paramètres donnent accès à un égaliseur pour régler à votre convenance les sons graves, médiums et aigus.

Les fonctionnalités

L’Echo Show 2 promet un tas de fonctionnalités. Vous pouvez regarder BFMTV (et uniquement BFMTV) et vous rendre dans Amazon Prime Video pour profiter du catalogue, tout comme celui de Prime Music. Pour connaître les dernières informations, vous pouvez demander simplement à Alexa : « Quelles sont les infos ? ». L’assistant viendra piocher les news du côté de France Info par défaut. Libre à vous d’aller jeter un oeil dans les paramètres pour changer le média parmi plus de 70 compatibles. D’ailleurs, la partie logicielle peut se vanter d’être simple à appréhender.

Si vous êtes habitués aux produits de la gamme Echo vous ne serez pas surpris d’avoir accès à l’ensemble de l’écosystème, mais aussi d’autres appareils de la maison connectée compatibles tels que Philips Hue ou la sonnette connectée RING par exemple. Créer des routines est également permis. Nous n’allons pas nous amuser à énumérer toutes les fonctionnalités d’Alexa : elle emporte avec elle en France 1200 skills. La nouveauté cependant, c’est la possibilité d’activer Skype pour s’adonner à des visioconférences.

Mais à quoi ça sert ?

Eh oui, pourquoi un énième produit qui semble en plus difficile à se définir lui-même ? Sachant qu’il faut adhérer aux services d’Amazon pour profiter de ses fonctionnalités en Wi-Fi directement ou bien passer par une connexion Bluetooth avec votre smartphone par exemple. Bon ok, Amazon accepte Spotify et Deezer, mais pour Google Play Music et YouTube Music, vous devez emprunter une autre voix. De même que sa fonction bienvenue de diaporama de vos photos n’est compatible qu’avec Amazon Photo… De mon côté, je suis passée par l’application mobile Amazon Alexa pour uploader des albums photo. Le navigateur web permet de détourner aussi un peu ces limitations, mais ô désespoir, Netflix ne fonctionne pas…

Le nombre de skills demeure impressionnant, mais fort est de constater que beaucoup sont des redites de redites ou ne trouvent que peu d’intérêt. Si l’ennui vous vient, vous pouvez compter sur Alexa pour vous distribuer à tour de bras des blagues nulles ou des quizz, mais à part la qualité audio qui émane de ses enceintes, elle ne va pas révolutionner vos soirées.

Là où ce type d’appareil peut vraiment apporter quelque chose, c’est d’une part du côté de la cuisine. Pour suivre une recette ou profiter de ses fonctionnalités quand vous avez tout simplement les mains occupées, cela peut être un véritable plaisir d’utiliser l’Echo Show 2. D’autan plus qu’Alexa comprend généralement plutôt bien les demandes sans que l’on ai besoin de répéter ou de faire un effort de reformulation. Par contre, il ne bénéficie d’aucune certification d’étanchéité ou d’indice de protection. Un peu embêtant si on souhaite l’utiliser justement dans la cuisine…

D’autre part, L’Echos Show 2 peut, si vous avez de nombreux produits connectés chez vous, servir de véritable hub domotique (pour les produits compatibles évidemment), cela permet d’interagir plus facilement avec eux mais aussi de ne pas utiliser forcément votre smartphone quand vous êtes chez vous pour les gérer.

Enfin, autre utilisation plus marginale, car elle nécessite d’équiper votre famille également : les appels vidéo. On y pense pas assez, mais tout comme Amazon Echo Spot ou encore l’app Alexa, il est possible de passer des appels vidéos entre les différents appareils Amazon. Concrètement, cela fonctionne assez bien et peut s’avérer pratique dans certains cas, mais les contraintes sont encore nombreuses (pas compatible avec d’autres services, uniquement Amazon Alexa) pour en faire une « killer feature ». Dommage.

Où l’acheter ?

L’Amazon Echo Show 2 est déjà disponible en France au prix conseillé de 229,90 euros.

Galerie Photo

 

 

Notre avis

L'Echo Show 2 est une véritable amélioration du modèle précédent jamais sorti en France. Mi-tablette, mi-enceintes connectées, ce drôle d'appareil a l'avantage de proposer des haut-parleurs de qualité qui ne manquent pas de basses ! S'il a été de bon ton d'agrandir son écran pour correspondre au mieux aux usages, son manque de lisibilité dérange. Également, la quantité ne fait pas la qualité, le nombre de skills ne remplacera pas les essentiels qui manquent à l'appel comme les applications de Google ou Netflix. À moins d'être abonné (et satisfait) aux services d'Amazon.

Les plus
Les moins
  • Un grand écran de 10 pouces...
  • Beaucoup de skills...
  • Des enceintes de qualité accompagnées d'un égaliseur
  • Un hub domotique pour gérer ses produits connectés compatibles
  • ... qui manque de lisibilité
  • ... mais pas les essentielles (RIP les services Google et Netflix)
  • Pas d'alternative à BFMTV pour regarder les informations