Test

Test : Amazon Kindle Voyage

Notre avis
7 / 10
Gadget

Par Anh Phan le

Dans le monde merveilleux des liseuses numériques, beaucoup ont jeté l’éponge et si le marché compte encore une bonne dizaine d’acteurs, seuls deux acteurs sortent du lot. Il s’agit bien évidemment du canadien Kobo en partenariat avec la Fnac et d’Amazon avec ses Kindle. Alors que la gamme comprend toujours la Kindle de base et maintenant une nouvelle version de la Paperwhite, la firme américaine complète désormais la gamme avec la Kindle Voyage.

Meilleure finition, plus fine, plus légère, la Kindle Voyage se veut être maintenant le nouveau haut de gamme. Reste à savoir si le prix, plutôt Premium, se justifie quand on parle d’une liseuse numérique?

kindle-voyage-live-01

Caractéristiques

Pour ce qui est spécifications techniques, la Kindle Voyage est disponible en version WiFi ou WiFi+3G et vous propose :

– écran Carta de 6″ soit 15 cm
– Densité de 300ppp
– 16 niveaux de gris
– éclairage intégré avec ajustement automatique
– contrôles PagePress
– 4Go de mémoire interne + Amazon Cloud
– Kindle Format 8 (AZW3), Kindle (AZW), TXT, PDF, MOBI, PRC natif, HTML, DOC, DOCX, JPEG, GIF, PNG, BMP
– 162 x 115 x 7,6 mm
– 180g pour la version WiFi et 188g pour la version WiFi+3G

kindle-voyage-live-11

Rien de transcendant du côté du packaging puisque vous retrouverez une notice pour une première utilisation et un câble MicroUSB. Il fut un temps, on aurait eu un chargeur intégré, mais ce temps est révolu, c’est en option. D’un autre côté, une liseuse, ça se recharge une à deux fois par mois donc cela devrait aller.

kindle-voyage-live-12

Comptez 189,99€ pour la version WiFi et 249,99€ pour la version WiFi+3G. A noter aussi l’arrivée d’un étui dédié aimanté qui vous permettra de déverrouiller votre Kindle dès lors que vous soulevez le rabat. C’est pratique mais qu’est-ce qu’il est moche !

Design

Si vous connaissez la gamme, la Kindle Voyage est la plus petite de toute alors qu’elle garde la même diagonale d’écran soit 6″. Au global, la Kindle Voyage est plus légère et plus fine que les deux autres Kindle. Pour la version WiFi, c’est 180g contre 191g pour la Kindle et 205g pour la PaperWhite. Pour la version WiFi+3G, c’est 188g contre respectivement 191g et 217g. C’est à peine plus qu’un smartphone XXL, parfait en main.

kindle-voyage-live-13

En plus de cela, on passe d’une finition plastique à une finition magnésium et un écran en verre qui recouvre totalement la façade. Il n’y a plus de bordures comme c’était le cas avec les deux autres Kindle. Le verre est anti-reflet et Amazon intègre désormais des contrôles PagePress qui ne sont autres que des boutons sensitifs situés sur les bords. Ces boutons vous permettront de passer une page ou de revenir à la précédente, un peu comme les boutons physiques des anciens Kindle. Vous pourrez toujours utiliser les fonctions de l’écran tactile qui sont similaires sur toute la gamme.

kindle-voyage-live-02

Le meilleur, c’est que vous pouvez poser votre pouce sur le contrôle PagePress sans que rien ne se passe. Il faudra vraiment appuyer dessus pour activer la fonction correspondante. C’est plutôt pratique mais j’aurais aimé un détrompeur ou autres parce que dans le noir, ce n’est pas toujours évident. Dans tous les cas, ça vous permettra de tenir la liseuse avec une main. Le bouton de mise sous tension n’est plus sur la tranche basse à côté de la prise Micro-USB mais dans le dos. Ce n’est pas plus ou moins pratique, il faudra juste s’habituer.

kindle-voyage-live-05

Comme pour les PaperWhite, on retrouve l’éclairage intégré et la plus grosse nouveauté, c’est l’ajustement automatique en fonction de l’éclairage ambiant. Bon, dans les faits, c’est super pratique, on ne s’occupe plus jamais de l’éclairage en fait. Oui, il faut bien justifier le prix.

A l’utilisation

Je ne reviens pas sur l’écran E-ink qui vous donne vraiment cette impression d’avoir du papier. Le contraste est parfait et au niveau du confort de lecture, c’est ce qu’il y a de mieux, aussi bien dans la nuit qu’au soleil. La lecture est des plus agréables. On a beau dire qu’on peut utiliser son smartphone ou sa tablette multimédia pour lire un roman, rien ne rivalise avec une liseuse.

kindle-voyage-live-07

kindle-voyage-live-08

Parce que c’est une Kindle, il vous faudra bien évidemment avoir un compte Amazon pour pouvoir acheter des livres sur le Kindle Store. Si vous avez acheté votre Kindle en ligne, il vous sera livré entièrement configuré avec le compte vous l’avez acheté. L’interface utilisateur est toujours disponible en plusieurs langues. Au niveau des fonctions, ce Kindle Voyage n’apportera pas grand chose de nouveau dans l’absolu, on retrouve les formats classiques supportés par les Kindle. Toujours pas de support du format ePub mais des fonctions comme le Text-to-Speech dans un livre qui vous permet de transformer n’importe quel livre en livre audio.

kindle-voyage-live-09

Petite note sur l’arrivée de la police de caractère “Bookerly” qui a été développé pour la lecture afin de vous permettre de lire plus vite et en vous fatiguant moins. Très honnêtement, je n’ai pas vu de différence… Pour plus d’infos, c’est par ICI. Cette nouvelle police n’est pour l’instant disponible que sur la nouvelle PaperWhite mais ne devrait pas tarder à arriver aussi sur la Voyage.

kindle-voyage-live-10

Réseaux sociaux obligent, vous pourrez bien évidemment partager des passages sur Facebook et/ou Twitter. On a toujours droit au petit navigateur internet sans prétention, mais qui pourra dépanner au cas où. Et enfin, vous pourrez toujours accéder au Kindle Store depuis votre Kindle. Pratique puisqu’une fois le livre acheté, il se téléchargera automatiquement sur votre Kindle. Petit rappel sur la technologie Whispersync. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est la technologie introduite par Amazon avec l’arrivée de ses Kindle. En gros, elle permet de synchroniser sur vos appareils la dernière page lue, les signets et les annotations. Ainsi, quelle que soit la plate-forme que vous utilisez, vous pourrez toujours reprendre votre lecture là où vous vous êtes arrêtés. Pratique et indispensable.

Notre avis

La Kindle Voyage est une simple évolution de la PaperWhite. Dans l'absolu, elle n'apporte rien de plus si ce n'est un design dans l'air du temps. Si vous pouvez supporter les 20g/30g de différence avec la PaperWhite, on ne pourra que vous conseiller cette dernière, bien moins cher et surtout avec le même écran de 300ppp.

Maintenant, ne boudons pas non plus notre plaisir, la Kindle Voyage est une excellente liseuse et comblera ceux qui recherchent le top du top ou les fainéants qui ne souhaitent plus régler l'éclairage dans des conditions de faible luminosité.

7 / 10