Test

Test : Charal lance Le Bagel édition limitée The Hobbit, nous l’avons testé

Cinéma

Par Corentin le

Aujourd’hui, gonzo-test en direct de la pause déj’. J’ai mangé le Bagel spécial The Hobbit de chez Charal.

bagel-charal (1)

Le Bagel Charal édition limitée The Hobbit (220 g) a vraiment tout pour séduire sur le papier : un pain bagel aux graines de pavot, une sauce typée bourguignonne, une tranche d’emmental fondante et des oignons, sans oublier l’incontournable viande de bœuf Charal, 100 % d’origine française. Il est disponible ce mois-ci pour 3,95€. Parallèlement, Charal propose un jeu-concours sur Facebook pour gagner des places pour l’avant-première du film, ainsi que le film quand il sera sorti.

LeBagelUnique

Quand on me l’a posé sur le bureau, je me suis fait deux réflexions. La première était : « Chouette, je n’ai pas besoin de sortir pour aller chercher un truc à becter et je vais pouvoir passer plus de temps à jouer à The Binding of Isaac: Rebirth ». La seconde était : « Est-ce qu’ils ont mis de la vraie viande de Martin Freeman, l’acteur principal de The Hobbit, dans le bagel ? »

C’était une très bonne question. Cependant, même si le marketing autour d’une telle idée aurait pu être incroyable, je suis malgré tout arrivé à la conclusion que Charal ne serait pas allé jusqu’à l’anthropophagie pour vendre quelques bagels supplémentaires. J’en ai donc déduit que c’était très certainement de la viande de bœuf.

Le principe, donc, c’est que dans The Hobbit, il y a « L’anneau unique ». Le bagel, au fond, c’est un peu un sandwich en forme d’anneau. « Anneau Unique », « Bagel » : « Bagel Unique ». Fondamentalement malin. C’est un peu comme si un laboratoire pharmaceutique s’associait à l’Armée de Terre pour vendre des suppositoires en forme de missile sol-air. Même délire.

BagelBoiteArriere

J’enfourne la boîte dans le micro-ondes. Mauvais point, la boîte ne précisait pas les specs minimales du micro-ondes. Et nous, au Journal du Geek, vous le savez, on aime bien les specs. Ce n’est pas grave, même si le Bagel rame ou ne tourne qu’en 720p et 30FPS, on fera avec. La boîte indique de le mettre pendant 75 secondes « puissance max ». Je m’exécute, non sans une certaine boule au ventre.

Toujours d’après l’emballage, le processus de réchauffement doit produire, je cite, un « BOP!” dans le micro-ondes. Je dois bien avouer que j’ai été un peu déçu de cette feature. En effet, la barquette a plus fait un « BLOUMP!” qu’un « BOP! », ce qui a créé une certaine frustration dans mon expérience utilisateur. Le four à micro-ondes s’arrête. La tension est à son comble, je sors le produit et le pose sur la table.

BagelPret

J’ouvre l’écrin qui contient mon déjeuner. Mon premier contact avec ce dernier fut extrêmement positif. Le bagel, il a de la gueule. Toutefois, j’ai peine à imaginer qu’une personnalité aussi chafouine que Sauron puisse vraiment porter un anneau qui ait cette forme-là.

BagelLook

Vient le moment tant redouté de la dégustation. Sur ce point, je vais être franc, ce n’était pas l’expérience culinaire la plus palpitante que j’ai pu vivre. Si un candidat de Top Chef avait présenté ça à Jean-François Piège, il aurait certainement dit :

Oui, mais je n’arrive pas à rentrer dans l’univers de ce plat. Vraiment, moi, j’aime quand les bagels ils me racontent une histoire. Et là, il n’y a pas ce que je recherche, c’est dommage.

Cependant, il y a moyen de s’amuser à essayer de deviner quel genre de viande il y avait dans ce bagel. La couleur peu engageante n’étant pas d’une grande aide, j’ai reconsidéré l’idée qu’ils auraient pu mettre de la viande de Martin Freeman dans ce plat. Mais je me suis rappelé que Pierre m’avait dit jadis que la viande humaine avait en réalité le goût de cochon grillé. L’histoire ne raconte pas comment ni pourquoi il détenait ce genre d’information.

Bagel Viande

Abandonnant tout espoir de trouver par moi-même la nature de cette chair, je décidai de couper court au suspense et de regarder sur la boîte. Voici ce qui était écrit :

IngredientsBagel

Préparation à base de viande hachée cuite assaisonnée 36,4% : viande de boeuf 99% (soit 36% sur produit total).

Tout ce que j’ai compris de cette phrase alambiquée c’est qu’on essayait de m’entuber. C’était donc sûr, il y avait bien du Martin Freeman dans mon bagel. En plus, comme The Hobbit 3 est déjà tourné, ça aurait pu être un moyen particulièrement intelligent de recycler les acteurs dans une campagne marketing culinaire et transmédia. J’étais sur les fesses.

PerduBagel

Coffe sur 10Bon, sinon, je me suis renseigné, en fait, des “Bagels Uniques” il y en a plein les supermarchés. Du coup, je me sens un peu floué. Donc, méfiez-vous de ce produit qui utilise clairement la publicité mensongère pour attirer le client. La boîte disait que j’avais une chance de gagner un voyage pour deux en Nouvelle-Zélande. Comme vous pouvez le voir, j’ai perdu, ce qui justifie ma note. C’était la désillusion de trop.

Bagel Poubelle

Aujourd’hui, gonzo-test en direct de la pause déj’. J’ai mangé le Bagel spécial The Hobbit de chez Charal.

bagel-charal (1)

Le Bagel Charal édition limitée The Hobbit (220 g) a vraiment tout pour séduire sur le papier : un pain bagel aux graines de pavot, une sauce typée bourguignonne, une tranche d’emmental fondante et des oignons, sans oublier l’incontournable viande de bœuf Charal, 100 % d’origine française. Il est disponible ce mois-ci pour 3,95€. Parallèlement, Charal propose un jeu-concours sur Facebook pour gagner des places pour l’avant-première du film, ainsi que le film quand il sera sorti.

LeBagelUnique

Quand on me l’a posé sur le bureau, je me suis fait deux réflexions. La première était : « Chouette, je n’ai pas besoin de sortir pour aller chercher un truc à becter et je vais pouvoir passer plus de temps à jouer à The Binding of Isaac: Rebirth ». La seconde était : « Est-ce qu’ils ont mis de la vraie viande de Martin Freeman, l’acteur principal de The Hobbit, dans le bagel ? »

C’était une très bonne question. Cependant, même si le marketing autour d’une telle idée aurait pu être incroyable, je suis malgré tout arrivé à la conclusion que Charal ne serait pas allé jusqu’à l’anthropophagie pour vendre quelques bagels supplémentaires. J’en ai donc déduit que c’était très certainement de la viande de bœuf.

Le principe, donc, c’est que dans The Hobbit, il y a « L’anneau unique ». Le bagel, au fond, c’est un peu un sandwich en forme d’anneau. « Anneau Unique », « Bagel » : « Bagel Unique ». Fondamentalement malin. C’est un peu comme si un laboratoire pharmaceutique s’associait à l’Armée de Terre pour vendre des suppositoires en forme de missile sol-air. Même délire.

BagelBoiteArriere

J’enfourne la boîte dans le micro-ondes. Mauvais point, la boîte ne précisait pas les specs minimales du micro-ondes. Et nous, au Journal du Geek, vous le savez, on aime bien les specs. Ce n’est pas grave, même si le Bagel rame ou ne tourne qu’en 720p et 30FPS, on fera avec. La boîte indique de le mettre pendant 75 secondes « puissance max ». Je m’exécute, non sans une certaine boule au ventre.

Toujours d’après l’emballage, le processus de réchauffement doit produire, je cite, un « BOP!” dans le micro-ondes. Je dois bien avouer que j’ai été un peu déçu de cette feature. En effet, la barquette a plus fait un « BLOUMP!” qu’un « BOP! », ce qui a créé une certaine frustration dans mon expérience utilisateur. Le four à micro-ondes s’arrête. La tension est à son comble, je sors le produit et le pose sur la table.

BagelPret

J’ouvre l’écrin qui contient mon déjeuner. Mon premier contact avec ce dernier fut extrêmement positif. Le bagel, il a de la gueule. Toutefois, j’ai peine à imaginer qu’une personnalité aussi chafouine que Sauron puisse vraiment porter un anneau qui ait cette forme-là.

BagelLook

Vient le moment tant redouté de la dégustation. Sur ce point, je vais être franc, ce n’était pas l’expérience culinaire la plus palpitante que j’ai pu vivre. Si un candidat de Top Chef avait présenté ça à Jean-François Piège, il aurait certainement dit :

Oui, mais je n’arrive pas à rentrer dans l’univers de ce plat. Vraiment, moi, j’aime quand les bagels ils me racontent une histoire. Et là, il n’y a pas ce que je recherche, c’est dommage.

Cependant, il y a moyen de s’amuser à essayer de deviner quel genre de viande il y avait dans ce bagel. La couleur peu engageante n’étant pas d’une grande aide, j’ai reconsidéré l’idée qu’ils auraient pu mettre de la viande de Martin Freeman dans ce plat. Mais je me suis rappelé que Pierre m’avait dit jadis que la viande humaine avait en réalité le goût de cochon grillé. L’histoire ne raconte pas comment ni pourquoi il détenait ce genre d’information.

Bagel Viande

Abandonnant tout espoir de trouver par moi-même la nature de cette chair, je décidai de couper court au suspense et de regarder sur la boîte. Voici ce qui était écrit :

IngredientsBagel

Préparation à base de viande hachée cuite assaisonnée 36,4% : viande de boeuf 99% (soit 36% sur produit total).

Tout ce que j’ai compris de cette phrase alambiquée c’est qu’on essayait de m’entuber. C’était donc sûr, il y avait bien du Martin Freeman dans mon bagel. En plus, comme The Hobbit 3 est déjà tourné, ça aurait pu être un moyen particulièrement intelligent de recycler les acteurs dans une campagne marketing culinaire et transmédia. J’étais sur les fesses.

PerduBagel

Coffe sur 10Bon, sinon, je me suis renseigné, en fait, des “Bagels Uniques” il y en a plein les supermarchés. Du coup, je me sens un peu floué. Donc, méfiez-vous de ce produit qui utilise clairement la publicité mensongère pour attirer le client. La boîte disait que j’avais une chance de gagner un voyage pour deux en Nouvelle-Zélande. Comme vous pouvez le voir, j’ai perdu, ce qui justifie ma note. C’était la désillusion de trop.

Bagel Poubelle

Notre avis

Bégueule