Test

Test : BlackBerry Z10

Smartphone

Par Anh Phan le

Conclusion


Je vais donner un peu l’impression de me répéter, mais le Z10 avec BlackBerry 10 est à la fois de synonyme de renaissance et de dernière chance pour s’imposer dans le nouveau monde des smartphones dominé par iOS et Android. Les caractéristiques techniques sont plus que correctes, mais ne surpassent pas la concurrence. Le Z10 est un bon smartphone, très capable, mais il arrive peut-être un peu tard.

Du côté de l’OS, BlackBerry 10 apporte bien évidemment du nouveau et si on salue les efforts de la firme canadienne pour avoir réussi à créer un tout nouvel OS malgré leur historique, il n’apporte pas (encore ?) de quoi justifier forcément un switch des utilisateurs actuels d’iOS et/ou Android. Même le plus gros point fort de BlackBerry, à savoir les emails et les messages (BBM par exemple) ne peuvent justifier un tel switch. Après, si on commence à comparer les écosystèmes, BlackBerry 10 a juste de quoi, pour l’instant, rivaliser avec Windows Phone. La firme de Redmond ayant pris une avance au niveau du contenu multimédia avec l’unification de sa plate-forme de contenus.

Maintenant, si vous êtes un ancien utilisateur de BlackBerry, inutile de vous dire que le gap depuis BlackBerry 7 est immense, le clavier virtuel est bien pensé et vous devrez assez rapidement retrouver vos marques, du moins, si vous êtes prêts à passer au tout tactile. Enfin, pour ceux qui hésitaient avec Windows Phone, il y a peut-être là une alternative intéressante, mais comme pour l’OS de la firme de Redmond, il va falloir être patient.

La Galerie Photo

Sommaire du Test :

Pages : 1 2 3 4 5 6
C’est le 30 janvier 2013 dernier que RIM est devenu BlackBerry et que ce dernier en a profité pour lancer son nouvel OS, BlackBerry 10, mais aussi deux terminaux, les BlackBerry Z10 et Q10. Alors que le Q10 reprend le design classique de ce qu’on connaissait chez la firme canadienne, le Z10 est un smartphone tout tactile et a la tâche de succéder aux Storm, Curve et autres Torch tout tactiles. Synonyme de renaissance pour BlackBerry avec cette 10ème version de l’OS, elle est naturellement intégrée avec le Z10.

Plus orienté multimédia pour faire face à la concurrence féroce que se livrent déjà iOS, Android et Windows Phone, le Z10 se doit de proposer à la fois un environnement multimédia pour attirer de nouveaux clients, mais aussi ne pas délaisser sa clientèle habituelle dans les entreprises.

BlackBerry-Z10-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel, le BlackBerry Z10 vous propose des caractéristiques assez similaires à la concurrence. Évidemment, on soulignera le fait que le Z10 ne vous propose qu’un processeur dual-core alors que la mode est au quad-core chez Android, mais le duo avec BlackBerry 10 basé sur QNX, permet une expérience utilisateur au même niveau que ses concurrents directs.

BlackBerry-Z10-package-live-05

Le BlackBerry Z10 vous propose ainsi :

– BlackBerry 10
– Écran LCD de 4,2″ au format 15/9
– Résolution de 1280×768 (356 ppp)
– Processeur Qualcomm Snapdragon S4 Pro dual-core MSM8960 à 1,5Ghz
– Adreno 225
– 16Go de mémoire interne
– Port mémoire Micro-SD
– 2Go de RAM
– APN de 8 Mégapixels
– Objectifs avec une ouverture à F/2,2
– Processeur ISP dédié à la photo avec mémoire tampon de 64 Mo
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p
– Caméra visio de 2 Mégapixels
– 3G/3G+, HSPA+, 4G LTE
– WiFi a/b/g/n
– Bluetooth 4.0, NFC, A-GPS
– USB 2.0 et Sortie Micro-HDMI
– Batterie de 1800 mAh
– Taille de 130×65,6×9mm
– Poids de 135g.

BlackBerry-Z10-package-live-01

Au niveau du packaging, inutile de vous dire que c’est du classique de chez classique avec le smartphone donc, un câble Micro-USB, un chargeur USB, un kit mains libres filaire et les éternelles notices d’utilisation pour une première prise en main. On notera aussi la présence d’un étui qui ne révolutionnera pas le genre, mais qui a le mérite d’être là, contrairement à ses concurrents. L’étui présente aussi l’avantage d’être assez fin, mais perso, ce n’est pas trop ma tasse de thé.

BlackBerry-Z10-package-live-04

Pour le prix, comptez un prix officiel de 579,99€ hors abonnement et à partir de 99€ avec abonnement chez un des opérateurs officiels sauf Free.

[nextpage title= »Utilisation, Performances & Test Vidéo »]

En Utilisation et Performances

Je ne vais pas m’étendre sur BlackBerry 10, le test vidéo dans la suite, mais aussi le test de BlackBerry 10 vous donnera une meilleure vision autour du nouvel OS. Pour ce qui est des performances, je vous rappelle que le BlackBerry Z10 vous propose un processeur dual-core Qualcomm SnapDragon S4 Pro MSM8960 cadencé à 1,5Ghz, 16Go de mémoire interne, un port mémoire MicroSD et 2Go de RAM.

BlackBerry-Z10-live-11

Vous vous en doutez, je n’ai pas eu à ma disposition d’outils pour benchmarker le Z10, il n’y avait que le test Sunspider via le navigateur web. Dans tous les cas, l’OS réagit au doigt et à l’oeil, le navigateur internet est rapide au quotidien (même si le résultat Sunspider donne un score deux fois moins bon que le meilleur sur le marché) et je n’ai pas eu à noter de gros ralentissements ou autres, merci sans doute à un OS optimisé par rapport au hardware. Les seuls temps de latence concernent le lancement des applications, mais une fois en mémoire, tout devient instantané…

BB10-live-37

Un peu comme pour le Playbook qui n’embarque qu’un simple processeur mono-core, le BlackBerry Z10 n’a pas sourcillé pour tout ce qui est multimédia puisque je n’ai eu aucun souci pour lancer des vidéos en 1080p, que cela soit sur l’appareil ou via la sortie Micro-HDMI que je salue encore au passage pour sa présence, ce qui évitera des accessoires supplémentaires.

Test Vidéo

[nextpage title= »Design »]

Le Design

Avec ses 139g, le BlackBerry Z10 n’est pas forcément le plus léger de sa catégorie, mais c’est loin d’être le plus lourd aussi. En fait, il est dans la moyenne, mais on pourrait lui reprocher son embonpoint à cause de son écran plus petit. Quand on le compare à l’iPhone 5, les 27g supplémentaires ne sont pas négligeables. Pour ce qui est de la finition, elle est bonne et j’aime beaucoup le dos type soft-touch. J’avais eu peur, en voyant les photos officielles, d’avoir une finition plastique, mais une fois en main, j’ai été rassuré avec ce dos soft-touch et le reste en aluminium, c’est agréable au toucher.

BlackBerry-Z10-live-02

Pour le design, par contre, ça ne révolutionne pas le genre et limite, ça fait très (trop?) business, ce qui reste quelque part un peu la première cible du constructeur canadien. L’ayant montré à certaines personnes, ces dernières ont cru que c’était un iPhone de prime abord… On réalise ainsi que BlackBerry a perdu un peu de son identité pour conquérir le marché du grand public. La seule chose dont j’ai peur avec le temps, c’est l’écran qui n’est pas Gorilla Glass et qui pourra donc se rayer au fil des mois et des années.

BlackBerry-Z10-live-03

Du côté de la description physique, vous retrouverez en haut de l’écran un haut-parleur avec, juste en bas, les capteurs de proximité et de luminosité, la caméra visio de 2 Mégapixels et la LED de notification, toujours super pratique. L’étui a d’ailleurs désigné pour justement permettre de voir cette LED. Sur la tranche droite se trouvent les deux boutons de volumes et un troisième bouton qui permet de faire lecture/pause sur du contenu multimédia ou lancer le Siri-Like de BlackBerry 10. Sur la tranche gauche, vous trouverez le port Micro-HDMI ainsi que le port Micro-USB pour la recharge et la synchronisation.

BlackBerry-Z10-live-06

Sur la tranche haute se trouvent le bouton de mise sous tension et/ou de veille, la prise jack et un micro. Vous ne trouverez rien sur la tranche du bas si ce n’est la petite encoche pour ouvrir le capot arrière et ainsi accéder à la batterie amovible, le port Micro-SIM et le port Micro-SD, bonne nouvelle donc alors que la concurrence a tendance à supprimer le support de stockage externe.

BlackBerry-Z10-live-08

Au niveau du dos, on retrouve l’APN de 8 Mégapixels avec son flash LED. Juste au milieu se trouve le logo BlackBerry. Je reviens sur le dos qui a l’avantage de ne pas être glissant, mais qui, avec le temps, pourra se retrouver tout lisse avec l’usure.

[nextpage title= »Conclusion et Galerie »]

Conclusion


Je vais donner un peu l’impression de me répéter, mais le Z10 avec BlackBerry 10 est à la fois de synonyme de renaissance et de dernière chance pour s’imposer dans le nouveau monde des smartphones dominé par iOS et Android. Les caractéristiques techniques sont plus que correctes, mais ne surpassent pas la concurrence. Le Z10 est un bon smartphone, très capable, mais il arrive peut-être un peu tard.

Du côté de l’OS, BlackBerry 10 apporte bien évidemment du nouveau et si on salue les efforts de la firme canadienne pour avoir réussi à créer un tout nouvel OS malgré leur historique, il n’apporte pas (encore ?) de quoi justifier forcément un switch des utilisateurs actuels d’iOS et/ou Android. Même le plus gros point fort de BlackBerry, à savoir les emails et les messages (BBM par exemple) ne peuvent justifier un tel switch. Après, si on commence à comparer les écosystèmes, BlackBerry 10 a juste de quoi, pour l’instant, rivaliser avec Windows Phone. La firme de Redmond ayant pris une avance au niveau du contenu multimédia avec l’unification de sa plate-forme de contenus.

Maintenant, si vous êtes un ancien utilisateur de BlackBerry, inutile de vous dire que le gap depuis BlackBerry 7 est immense, le clavier virtuel est bien pensé et vous devrez assez rapidement retrouver vos marques, du moins, si vous êtes prêts à passer au tout tactile. Enfin, pour ceux qui hésitaient avec Windows Phone, il y a peut-être là une alternative intéressante, mais comme pour l’OS de la firme de Redmond, il va falloir être patient.

La Galerie Photo

[nextpage title= »Écran et Son »]

L’écran

Alors que les smartphones Android tendent vers des écrans avec des diagonales de 5″ pour une résolution Full HD, on se contentera d’un « simple » écran de 4,2″ avec une résolution HD+. Si ça peut paraître un peu faible, imaginez le choc par rapport à l’écran du Bold 9900, ça n’a plus rien à voir et on apprécie du coup le gain, surtout en tant qu’utilisateurs de BlackBerry. Soyons honnête, même si ça ne rivalise pas avec les smartphones haut de gamme Android, la diagonale de 4,2″ est plutôt idéale pour l’expérience utilisateur de BlackBerry 10. En effet, l’OS est fait de telle manière qu’on n’a pas forcément besoin de plus à part pour le contenu multimédia. On notera enfin que le Z10 propose des bords sensitifs (comme sur la Playbook) autour de son écran alors que la tendance est plus à l’écran qui recouvre totalement la face avant. Cela peut s’expliquer sur le fait que l’écran du Z10 n’est pas Gorilla Glass et que ces bords protègeraient un peu plus l’écran. Dommage.

BlackBerry-Z10-live-01

Pour ce qui est de l’écran en lui-même, c’est une dalle LCD de 4,2″ avec une résolution de 1280×768 soit un format 15/9 et une densité de 356dpi. L’écran est lumineux est agréable pour les mails, messages ou encore le surf. Les angles de vision sont plutôt bons. Bien évidemment, en terme de contraste, ça ne rivalisera pas avec un écran OLED, mais je n’ai pas été gêné dans mon utilisation de tous les jours et on notera quelques teintes jaunâtres quand on compare l’écran à d’autres concurrents. À noter que je n’ai eu aucun souci particulier au soleil, mais bon, on est encore en hiver…

Le Son

Du côté du son, je vous avoue que j’avais complètement zappé que le Z10 était compatible Voix HD et comme je l’ai testé chez Orange et avec un autre terminal compatible (un autre Z10 😛 ), j’ai été agréablement surpris, la qualité des communications est sans appel, c’est nickel.

BlackBerry-Z10-live-03

Pour le haut-parleur, comme pour la Playbook, il est en frontal et donc agréable. J’ai testé l’appareil avec de la musique et des vidéos, je n’ai pas eu de mauvaises surprises, le son m’a semblé clair et plutôt décent. Je n’ai pas eu de distorsion ou autres. Évidemment, ça reste un haut-parleur donc c’est bien pour dépanner et des petites vidéos YouTube, mais pas plus.

[nextpage title= »Photo et Autonomie »]

Les APNs

Avec un APN de 8 Mégapixels, j’avoue avoir été un peu surpris de voir que BlackBerry n’a pas choisi un capteur rétroéclairé. Alors oui, on a un objectif lumineux avec son ouverture de F/2.2, mais c’est clairement moins bon que ses concurrents directs dans des conditions de faible luminosité. Par contre, dans des conditions de lumières décentes, les photos du BlackBerry Z10 sont plutôt bonnes même si je pense qu’elles manquent un peu de saturation.

BlackBerry-Z10-live-09

Photos de Test :

Du côté de la vidéo, le BlackBerry Z10 vous permet d’enregistrer des vidéos en Full HD 1080p, le tout stabilisé. Ce n’est pas aussi performant qu’un Lumia 920, mais on rejoint déjà ce que propose l’iPhone 5, ce qui est déjà pas mal. Enfin, du côté de la caméra visio de 2 Mégapixels, je n’ai pas eu de soucis pour des visio-conférence en HD (on a testé avec BBM).

L’Autonomie

Avec une batterie de seulement 1800mAh et malgré un processeur Qualcomm Snapdragon S4 dual-core, je ne m’attendais pas spécialement à une autonomie hors norme. Comme vous vous en doutez, l’autonomie rentre dans les standards puisqu’en utilisation normale, on tient une journée. Durant mes journées de test très intensif, en partant de chez moi vers 8h du matin, je suis même arrivé à être à court de batterie dès 15h.

BlackBerry-Z10-live-11

Heureusement que c’est une batterie amovible et en plus, elle est petite donc ça va. Si vous êtes un power-user, il faudra penser à investir dans une seconde batterie. On est donc loin des références Android comme le Samsung Galaxy Note II, oui bon, la batterie du smartphone de Samsung fait le double alors… Petite précision sur l’autonomie, il semble que l’écran consomme énormément puisque je me suis servi du Z10 comme d’un hotspot WiFi pendant une journée entière et ça a très bien tenu. Il y a donc sans doute un lien de cause à effet.