Test

Test : Casque Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless

Notre avis
7 / 10
Audio

Par Rédacteur Invité le

Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est un casque polyvalent, un couteau suisse du casque qui, s’il n’est pas excellent en tout, n’est mauvais en rien. Orienté accessoire gaming, plutôt en mobilité de par sa taille et sa technologie sans fil, le F.R.E.Q. M Wireless n’est pas un casque juste pour smartphone et tablette. Evidemment, avec son Bluetooth APTX il en sera un compagnon idéal, mais il est également fourni avec un câble jack 3,5mm qui peut soit vous servir en cas de défaut de batterie, soit, grâce à sa bonne longueur, se brancher directement sur la carte son de votre PC. Alors ce Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est-il vraiment le meilleur choix si vous être un gamer nomade ?

DSC00060

Look et ergonomie

Comme beaucoup d’accessoires de gamer, le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est stylé et racé, avec une coque en plastique noir mat (il est disponible également en rouge et blanc brillant). La coque ressemble à beaucoup de souris de gaming, on aime on pas, c’est une question de gout. C’est noir partout ou presque, le tissu de protection des enceintes est rouge. Compact, flexible et léger, on pourra le transporter facilement et sans crainte. Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est confortable, et de par sa légèreté, le porter en mobilité se fait sans effort. Les charnières pivotent pour replier les écouteurs entièrement, de manière à le ranger facilement dans la pochette fournie.

DSC00047

Il y a un bouton pour chaque fonction, ou presque. Un grand bouton sous le logo pour le classique play/pause/appel et on/off/appairage avec des appuis prolongés. Bonton facile à déclencher par accident, surtout lorsqu’on retire les écouteurs ou qu’on les plis pour les ranger. On trouve également deux boutons volumes + et -, un bouton zap avant, un zap arrière et un autre pour muter le micro… n’en jetez plus, les ados acnéiques ne seront pas dépaysés. Sur le même écouteur on trouvera en plus, un port micro USB et un port 3.5mm.

Autonomie et connectivité

En utilisation intensive, j’ai fait tenir la batterie du Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless un peu plus de 13h, c’est qui est plutôt impressionnant pour un casque de cet encombrement. Vous pouvez évidemment le relier en jack pour l’utiliser en mode passif, mais vous pouvez également, chose plus rare, le relier à votre PC en USB, il se servira alors de son propre convertisseur numérique-analogique (DAC).

DSC00056

Son

Même s’il est donné pour un casque orienté gamer (généralement pas bon en terme de réponse musicale) le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless offre un résultat plus qu’honorable en terme de musicalité. S’il n’atteint pas la clarté et la musicalité des casques non gamer dans la même tranche tarifaire, il s’en rapproche de près. Les basses sont très présentes, trop à mon goût, mais ça c’est personnel, mais également trop à fort volume. Résultat, un craquement désagréable sur les basses synthétiques. Problème facilement résolu en réduisant le volume. Comme il est de toute façon dangereux d’écouter la musique à ces volumes, affaire réglée.

DSC00052

Les médiums sont présents et plutôt bien gérés sur les voix mais manquent de définition et d’éclat sur certains signaux et sonne comme un piano. Les aiguës quand à eux, ne sont pas le fort de ce Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless, leur texture manque de contenance, de chaleur et de clarté, transformant parfois même le signal analogique en sifflement strident. Ce n’est pas un casque pour audiophiles assurément, ni même pour les fans de musique acoustique. Mais lorsque je l’ai utilisé pour du jeu, après tout ce pourquoi il est destiné en première fonction, là tout y était, les dialogues et la musique atmosphérique étaient clairs, pleins, puissants, avec une stéréo bien respectée pour reproduire parfaitement la représentation de position.

Conclusion


Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est le couteau suisse audio des gamers qui pourront profiter pleinement de la bande son de leur jeu préféré et partir avec leur playlist dans les oreilles. Comme dit en introduction, si le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless n’est excellent en rien, il n’est pas non plus mauvais. Il n’offre certes pas la musicalité qu’ont d’autres casques bluetooth de cette gamme de prix, entre 150 et 200 euros, mais il est ultra polyvalent et en offre beaucoup. Alors si vous être surtout un gamer et que vous cherchez un casque pour jouer et aussi écouter vos playlists dans les transports en commun ou partout dans la maison, sans fil, le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est un casque idéal.

Article rédigé pour le Journal du Geek, par Damien du site blogaudio / Twitter

DSC00051

Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est un casque polyvalent, un couteau suisse du casque qui, s’il n’est pas excellent en tout, n’est mauvais en rien. Orienté accessoire gaming, plutôt en mobilité de par sa taille et sa technologie sans fil, le F.R.E.Q. M Wireless n’est pas un casque juste pour smartphone et tablette. Evidemment, avec son Bluetooth APTX il en sera un compagnon idéal, mais il est également fourni avec un câble jack 3,5mm qui peut soit vous servir en cas de défaut de batterie, soit, grâce à sa bonne longueur, se brancher directement sur la carte son de votre PC. Alors ce Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est-il vraiment le meilleur choix si vous être un gamer nomade ?

DSC00060

Look et ergonomie

Comme beaucoup d’accessoires de gamer, le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est stylé et racé, avec une coque en plastique noir mat (il est disponible également en rouge et blanc brillant). La coque ressemble à beaucoup de souris de gaming, on aime on pas, c’est une question de gout. C’est noir partout ou presque, le tissu de protection des enceintes est rouge. Compact, flexible et léger, on pourra le transporter facilement et sans crainte. Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est confortable, et de par sa légèreté, le porter en mobilité se fait sans effort. Les charnières pivotent pour replier les écouteurs entièrement, de manière à le ranger facilement dans la pochette fournie.

DSC00047

Il y a un bouton pour chaque fonction, ou presque. Un grand bouton sous le logo pour le classique play/pause/appel et on/off/appairage avec des appuis prolongés. Bonton facile à déclencher par accident, surtout lorsqu’on retire les écouteurs ou qu’on les plis pour les ranger. On trouve également deux boutons volumes + et -, un bouton zap avant, un zap arrière et un autre pour muter le micro… n’en jetez plus, les ados acnéiques ne seront pas dépaysés. Sur le même écouteur on trouvera en plus, un port micro USB et un port 3.5mm.

Autonomie et connectivité

En utilisation intensive, j’ai fait tenir la batterie du Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless un peu plus de 13h, c’est qui est plutôt impressionnant pour un casque de cet encombrement. Vous pouvez évidemment le relier en jack pour l’utiliser en mode passif, mais vous pouvez également, chose plus rare, le relier à votre PC en USB, il se servira alors de son propre convertisseur numérique-analogique (DAC).

DSC00056

Son

Même s’il est donné pour un casque orienté gamer (généralement pas bon en terme de réponse musicale) le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless offre un résultat plus qu’honorable en terme de musicalité. S’il n’atteint pas la clarté et la musicalité des casques non gamer dans la même tranche tarifaire, il s’en rapproche de près. Les basses sont très présentes, trop à mon goût, mais ça c’est personnel, mais également trop à fort volume. Résultat, un craquement désagréable sur les basses synthétiques. Problème facilement résolu en réduisant le volume. Comme il est de toute façon dangereux d’écouter la musique à ces volumes, affaire réglée.

DSC00052

Les médiums sont présents et plutôt bien gérés sur les voix mais manquent de définition et d’éclat sur certains signaux et sonne comme un piano. Les aiguës quand à eux, ne sont pas le fort de ce Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless, leur texture manque de contenance, de chaleur et de clarté, transformant parfois même le signal analogique en sifflement strident. Ce n’est pas un casque pour audiophiles assurément, ni même pour les fans de musique acoustique. Mais lorsque je l’ai utilisé pour du jeu, après tout ce pourquoi il est destiné en première fonction, là tout y était, les dialogues et la musique atmosphérique étaient clairs, pleins, puissants, avec une stéréo bien respectée pour reproduire parfaitement la représentation de position.

Conclusion


Le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est le couteau suisse audio des gamers qui pourront profiter pleinement de la bande son de leur jeu préféré et partir avec leur playlist dans les oreilles. Comme dit en introduction, si le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless n’est excellent en rien, il n’est pas non plus mauvais. Il n’offre certes pas la musicalité qu’ont d’autres casques bluetooth de cette gamme de prix, entre 150 et 200 euros, mais il est ultra polyvalent et en offre beaucoup. Alors si vous être surtout un gamer et que vous cherchez un casque pour jouer et aussi écouter vos playlists dans les transports en commun ou partout dans la maison, sans fil, le Mad Catz F.R.E.Q. M Wireless est un casque idéal.

Article rédigé pour le Journal du Geek, par Damien du site blogaudio / Twitter

DSC00051

Notre avis

Polyvalent

7 / 10