Test

Test du BlackBerry KEYOne : tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone BlackBerry

Autonomie, photo et conclusion

Notre avis
8 / 10
Android

Par Gaël Weiss le

Une excellente autonomie

Si le KEYOne pèse 180 grammes, c’est pour une bonne raison : le téléphone embarque une grosse batterie de 3505 mAh. Et son autonomie le place aisément dans les meilleurs appareils que l’on a pu voir cette année. En deux semaines d’utilisation, j’ai pu constater qu’il était nécessaire de le recharger tous les deux jours uniquement. Et encore il restait un peu batterie au bout de 48 heures. Croyez-moi, ça change la vie quand on possède un Galaxy S7 qui peine à tenir une journée classique.

Un appareil photo qui ne démérite pas

Lors de la première présentation de son KEYOne, BlackBerry avait particulièrement mis en avant le capteur photo de son téléphone. Et pour cause, c’est le même capteur que l’on retrouve sur le Google Pixel, l’un des meilleurs photophone du moment. Dans la pratique, le rendu des photos du KEYOne est effectivement très bon, sans toutefois atteindre l’excellence des Pixel.

Lorsque la luminosité est bonne, le rendu des couleurs est vraiment bon et les clichés sont bien détaillés. Le module photo du Pixel a toutefois beaucoup plus de mal lorsque la luminosité est basse — un domaine dans lequel les Google Pixel étaient irréprochables — avec un bruit beaucoup plus présent.

Dans l’ensemble l’appareil photo du KEYOne se révèle vraiment bon. La mise au point et le déclenchement sont très rapides et l’application photo est vraiment complète. Un domaine dans lequel le téléphone ne démérite pas.

Notre avis

Après un Priv peut-être trop ambitieux et des Dtek décevants, BlackBerry est revenu aux fondamentaux avec le KEYOne, et c’est un franc succès. Le KEYOne contient tout ce que l’on peut attendre d’un bon smartphone BlackBerry : il possède un clavier physique de qualité et vraiment efficace une fois que l’on prend le coup de main. Son design est certes austère et peut paraître trop imposant dans un marché du smartphone qui privilégie plus que jamais la finesse, mais il ne dénote pas dans le cadre d’un usage professionnel.

Et puis tant pis si ses performances ne sont pas aussi bonnes que celles d’un Galaxy S8 ou d’un LG G6. Elles sont plus que suffisantes pour un usage de productivité. Sur ce point, BlackBerry a d’ailleurs soigné son interface : elle est complète, pratique et comprend tout ce que l’on peut attendre d’un smartphone pour professionnel avec des applications comme HUB ou Dtek. Enfin, comment ne pas louer l’excellente autonomie du téléphone ? Le KEYOne est capable de tenir plus de deux jours sans avoir besoin d’être rechargé.

Soyez prévenu, le KEYOne n’est pas un smartphone pour monsieur tout le monde. Son design est vraiment clivant et se remettre à un clavier physique demande des efforts. Mais si vous n’avez jamais trouvé un smartphone de qualité capable de soutenir de véritables activités de productivité, le KEYOne est indéniablement votre nouveau champion.

8 / 10
Recommencer la lecture du Test
1 Fiche technique
Sommaire
  1. Fiche technique
  2. Design et écran
  3. Interface et performance
  4. Autonomie, photo et conclusion