Test

Test flash : Assassin’s Creed – Altair’s Chronicles (iPhone/iPod Touch)

Par Rédacteur Invité le

Assassin’s Creed est une licence qui vend, c’est indéniable. Du coup, au tour du charismatique Altair de faire un petit tour par la case iPhone/iPod Touch, passant cette fois des mains d’Ubisoft à celles de Gameloft….

test_assassin-s_creed_05

Préquelle au volet sorti en 2007 sur Playstation 3 et Xbox 360, cet Assassin’s Creed – Altair’s Chronicles s’affiche en fait comme une sorte de portage plus ou moins libre du volet éponyme disponible sur Nintendo DS, déjà loin d’être exempt de défauts. Forcément, avec un postulat de départ pareil, on commence à flipper pour les 7.99€ facturés sur l’AppStore par Gameloft… Et pour ce qui est de flipper justement, vous n’allez pas être déçu. Ce n’est pas une nouveauté, les jeux de ce genre sont très difficiles à porter sur iPhone et iPod Touch, ne serait-ce qu’à cause de l’absence de croix directionnelle physique sur les périphériques en question. Une fois n’est pas coutume, vous devrez vous coltiner une un stick virtuel affiché sur l’écran, loin d’être un modèle de précision. Enfin, « loin d’être un modèle de précision » serait presque un euphémisme, puisque ce stick rend tout simplement l’aventure injouable. Pour faire simple, sachez qu’il n’est pas rare de devoir s’y reprendre à 10 fois avant de réussir à grimper sur une échelle ou à réussir à sauter sur une corniche sans s’écraser au sol comme un naze de première. Ambiance…

Et pour couronner le tout, le jeu, alternant entre phases de plate-forme affichant parfois un soupçon de beat’em all basique à souhait, et phases mettant en scène l’écran tactile des périphériques d’Apple, se boucle rapidement. Trop rapidement même. A condition de réussir les sauts et autres joyeusetés qui vous demanderont une maîtrise parfaite du stick virtuel, cela va sans dire. Mais à part ça, rien de bien difficile : les niveaux demeurent à chaque fois ultra linéaires, chaque mort se solde par un respawn pile poil là ou vous avez échoué, et une grosse flèche verte vous guidera de toutes façon à chaque instant, au cas ou vous n’arriveriez pas à suivre une route droite… Non vraiment, loin de nous l’intention de faire le procès d’Altair, mais à 7.99€ le jeu, franchement…

Un déception sur tous les points que cet Assassin’s Creed – Altair’s Chronicles, où l’on passe en fait beaucoup plus de temps à maudir le gameplay qu’à vraiment prendre du plaisir à jouer. Et là, forcément, on se dit qu’il y a bien mieux à faire avec 7.99€ sur l’AppStore…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Background plutôt léché
  • Les –

  • Gameplay catastrophique
  • Plutôt court
  • Linéaire
  • 7.99€ ?
  • Assassin’s Creed est une licence qui vend, c’est indéniable. Du coup, au tour du charismatique Altair de faire un petit tour par la case iPhone/iPod Touch, passant cette fois des mains d’Ubisoft à celles de Gameloft….

    test_assassin-s_creed_05

    Préquelle au volet sorti en 2007 sur Playstation 3 et Xbox 360, cet Assassin’s Creed – Altair’s Chronicles s’affiche en fait comme une sorte de portage plus ou moins libre du volet éponyme disponible sur Nintendo DS, déjà loin d’être exempt de défauts. Forcément, avec un postulat de départ pareil, on commence à flipper pour les 7.99€ facturés sur l’AppStore par Gameloft… Et pour ce qui est de flipper justement, vous n’allez pas être déçu. Ce n’est pas une nouveauté, les jeux de ce genre sont très difficiles à porter sur iPhone et iPod Touch, ne serait-ce qu’à cause de l’absence de croix directionnelle physique sur les périphériques en question. Une fois n’est pas coutume, vous devrez vous coltiner une un stick virtuel affiché sur l’écran, loin d’être un modèle de précision. Enfin, « loin d’être un modèle de précision » serait presque un euphémisme, puisque ce stick rend tout simplement l’aventure injouable. Pour faire simple, sachez qu’il n’est pas rare de devoir s’y reprendre à 10 fois avant de réussir à grimper sur une échelle ou à réussir à sauter sur une corniche sans s’écraser au sol comme un naze de première. Ambiance…

    Et pour couronner le tout, le jeu, alternant entre phases de plate-forme affichant parfois un soupçon de beat’em all basique à souhait, et phases mettant en scène l’écran tactile des périphériques d’Apple, se boucle rapidement. Trop rapidement même. A condition de réussir les sauts et autres joyeusetés qui vous demanderont une maîtrise parfaite du stick virtuel, cela va sans dire. Mais à part ça, rien de bien difficile : les niveaux demeurent à chaque fois ultra linéaires, chaque mort se solde par un respawn pile poil là ou vous avez échoué, et une grosse flèche verte vous guidera de toutes façon à chaque instant, au cas ou vous n’arriveriez pas à suivre une route droite… Non vraiment, loin de nous l’intention de faire le procès d’Altair, mais à 7.99€ le jeu, franchement…

    Un déception sur tous les points que cet Assassin’s Creed – Altair’s Chronicles, où l’on passe en fait beaucoup plus de temps à maudir le gameplay qu’à vraiment prendre du plaisir à jouer. Et là, forcément, on se dit qu’il y a bien mieux à faire avec 7.99€ sur l’AppStore…

    Le verdict ?


    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Background plutôt léché
  • Les –

  • Gameplay catastrophique
  • Plutôt court
  • Linéaire
  • 7.99€ ?