Test

Test flash : Playman Track & Field (iPhone/iPod Touch)

Par Rédacteur Invité le

Tiens, serait-ce le retour de la série Track & Field ? Pas vraiment, puisque du Track & Field de Konami, il n'en reste que le nom....

Tiens, serait-ce le retour de la série Track & Field ? Pas vraiment, puisque du Track & Field de Konami, il n’en reste que le nom. Et pour le coup, on a droit à une adapation assez libre du concept (disputer des épreuves olympiques) développée par RealArcade…

test_playman_track__field_iphone_1

Une adaptation donc arborant un aspect cel-shadé en 2D, qui devrait certainement rapeller aux vieux de la vieille un certain Olympic Gold : Barcelona ’92 de SEGA par exemple (ça ne nous rajeunit pas tout ça…) La diversité des épreuves en moins.

Car ce Playman : Track & Field ne fait pas dans l’exaustivité, et ne propose en tout et pour tout que 5 épreuves (100m, 100m haies, saut en longueur, lancer de javelot et saut à la perche), basées à chaque fois sur un gameplay presque identique. Il vous faudra en fait débuter en tapant sur deux pastilles de couleur en rythme (attention : pas comme un bourrin, mais en rhytme, nuance…), et enchaîner par une dernière action, sensée valider ou pas la bonne réussite de l’épreuve. En un mot : limité…

En fait, Playman Track & Field est typiquement le jeu sur lequel on passe un bon moment, le temps de découvrir le concept de d’exploser quelques records. Et ça s’arrête là. A ranger dans la catégorie “vite joué, vite oublié”, en fait. Reste son faible prix (0.79€) qui pourra peser en sa faveur et peut être pousser les plus curieux à sauter le pas. Mais sinon…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Le concept, sympathique…
  • Les –

  • …mais très limité
  • Peu d’épreuves
  • Gameplay peu inventif
  • Tiens, serait-ce le retour de la série Track & Field ? Pas vraiment, puisque du Track & Field de Konami, il n’en reste que le nom. Et pour le coup, on a droit à une adapation assez libre du concept (disputer des épreuves olympiques) développée par RealArcade…

    test_playman_track__field_iphone_1

    Une adaptation donc arborant un aspect cel-shadé en 2D, qui devrait certainement rapeller aux vieux de la vieille un certain Olympic Gold : Barcelona ’92 de SEGA par exemple (ça ne nous rajeunit pas tout ça…) La diversité des épreuves en moins.

    Car ce Playman : Track & Field ne fait pas dans l’exaustivité, et ne propose en tout et pour tout que 5 épreuves (100m, 100m haies, saut en longueur, lancer de javelot et saut à la perche), basées à chaque fois sur un gameplay presque identique. Il vous faudra en fait débuter en tapant sur deux pastilles de couleur en rythme (attention : pas comme un bourrin, mais en rhytme, nuance…), et enchaîner par une dernière action, sensée valider ou pas la bonne réussite de l’épreuve. En un mot : limité…

    En fait, Playman Track & Field est typiquement le jeu sur lequel on passe un bon moment, le temps de découvrir le concept de d’exploser quelques records. Et ça s’arrête là. A ranger dans la catégorie “vite joué, vite oublié”, en fait. Reste son faible prix (0.79€) qui pourra peser en sa faveur et peut être pousser les plus curieux à sauter le pas. Mais sinon…

    Le verdict ?


    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Le concept, sympathique…
  • Les –

  • …mais très limité
  • Peu d’épreuves
  • Gameplay peu inventif