Test

Test flash : Rayman 3D

Par Rédacteur Invité le

Ubisoft, décidément omniprésent pour le lancement de la 3DS, a visiblement bien assimilé la leçon du “c’est dans les meilleurs pots…”. Après avoir recyclé un volet des aventures de Sam Fisher (et pas de la plus belle façon qui soit), l’éditeur s’est décidé de faire de même avec Rayman. Mais si, vous savez, ce personnage sas bras ni jambes, et qui fut éjecté par Les Lapins Crétins il y a quelques années de cela…



Si le portage sur 3DS de Splinter Cell : Chaos Theory ne restera sans doute pas dans les anales, celui de Rayman 2 : The Great Escape, pourrait par contre lui, laisser un bon souvenir aux joueurs peu familiers avec l’ex-emblème du jeu vidéo née chez Ubisoft . Ainsi, cette version 3DS, si elle accuse tout de même le coup graphiquement parlant ‘oh, les jolies textures “pointues”), minimise la prise de risque, en ne s’adonnant à aucune retouche de dernière minute, mais en respectant au contraire à la lettre la recette mijotée par Michel Ancel et son équipe il y a de cela maintenant plus de 10 ans. Grand bien en fasse à l’éditeur : le jeu, qui fut acclamé à l’époque, aussi bien par les joueurs que par la critique, n’a pas tellement vieilli, et son level design, son gameplay et son ton décalé font toujours mouche en 2011. Pour autant, ceux s’étant déjà essayé à l’aventure il y a quelques années ne seront peut-être pas prêt à payer le prix fort pour une “simple” version 3D dénuée de nouveautés. D’ailleurs, pour justement s’arrêter sur cet effet 3D, on remarquera qu’une fois couplé à une caméra parfois à la peine, il alterne entre un rendu tantôt réussi, tantôt bâtard puisque nous empêchant d’y voir clair dans le feu de l’action. Au final, il est cependant difficile de s’enthousiasmer face à un tel remake, aussi réussi soit-il. Si les plus jeunes trouveront là une bonne occasion de rattraper leur retard vidéoludique, les vieux de la vieille ayant déjà goûté à l’aventure n’auront eux que peu de raisons de s’y replonger une nouvelle fois…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
De la plate-forme 3D efficace
L’univers enchanteur de la série

Les –
L’effet 3D parfois gênant
Un portage fidèle, mais basique…

Ubisoft, décidément omniprésent pour le lancement de la 3DS, a visiblement bien assimilé la leçon du “c’est dans les meilleurs pots…”. Après avoir recyclé un volet des aventures de Sam Fisher (et pas de la plus belle façon qui soit), l’éditeur s’est décidé de faire de même avec Rayman. Mais si, vous savez, ce personnage sas bras ni jambes, et qui fut éjecté par Les Lapins Crétins il y a quelques années de cela…



Si le portage sur 3DS de Splinter Cell : Chaos Theory ne restera sans doute pas dans les anales, celui de Rayman 2 : The Great Escape, pourrait par contre lui, laisser un bon souvenir aux joueurs peu familiers avec l’ex-emblème du jeu vidéo née chez Ubisoft . Ainsi, cette version 3DS, si elle accuse tout de même le coup graphiquement parlant ‘oh, les jolies textures “pointues”), minimise la prise de risque, en ne s’adonnant à aucune retouche de dernière minute, mais en respectant au contraire à la lettre la recette mijotée par Michel Ancel et son équipe il y a de cela maintenant plus de 10 ans. Grand bien en fasse à l’éditeur : le jeu, qui fut acclamé à l’époque, aussi bien par les joueurs que par la critique, n’a pas tellement vieilli, et son level design, son gameplay et son ton décalé font toujours mouche en 2011. Pour autant, ceux s’étant déjà essayé à l’aventure il y a quelques années ne seront peut-être pas prêt à payer le prix fort pour une “simple” version 3D dénuée de nouveautés. D’ailleurs, pour justement s’arrêter sur cet effet 3D, on remarquera qu’une fois couplé à une caméra parfois à la peine, il alterne entre un rendu tantôt réussi, tantôt bâtard puisque nous empêchant d’y voir clair dans le feu de l’action. Au final, il est cependant difficile de s’enthousiasmer face à un tel remake, aussi réussi soit-il. Si les plus jeunes trouveront là une bonne occasion de rattraper leur retard vidéoludique, les vieux de la vieille ayant déjà goûté à l’aventure n’auront eux que peu de raisons de s’y replonger une nouvelle fois…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +
De la plate-forme 3D efficace
L’univers enchanteur de la série

Les –
L’effet 3D parfois gênant
Un portage fidèle, mais basique…