Test

Test flash : Lenovo IdeaPad Yoga 11S

Notre avis
8 / 10
Ordinateurs

Par Pierre le

Il y a quelques mois, nous avons eu l’occasion de poser nos gros doigts sur le Lenovo Ideapad Yoga 13. Lenovo a pensé aux fans de petits formats avec le Lenovo Ideapad Yoga 11S. Ici, l’écran 13 pouces est remplacé par un 11 pouces. Et vous savez quoi ? L’IdeaPad Yoga 11S est le même que le 13… mais avec un écran plus petit…

DSC03491

Design

Le Lenovo IdeaPad 11S adopte exactement le même design que son grand frère. Nous retrouvons donc ce système qui permet de faire passer la machine du format tablette au PC en faisait tourner l’écran autour du clavier. Position PC, tablette, tente, écran avec pied, le 11S est très classique dans sa conception et on ne lui en voudra pas. En effet, Lenovo a trouvé un design efficace pour ses laptops, design qui sert l’utilisateur et qui nous a séduit par le passé.

DSC03506

Pour le reste c’est du grand classique. Coque en plastique doux, ventilateurs sur la charnière, tranches noires abritant les boutons. Tout pareil, on vous dit. Un design peu surprenant. Mais pourquoi changer quelque chose qui marche ? Pour finir, notons simplement un gain de poids. Ici, le 11S pèse 1,4kg.

Caractéristiques

Côté caractéristiques, le Lenovo Ideapad Yoga 11S ne se différencie pas trop de son grand-frère. L’écran est bien entendu différent ici. Nous avons le droit à un écran IPS d’une définition de 1 366 x 768 pixels. Un bel écran qui est bien entendu tactile avec 10 points de contact. Pour le reste, on retrouve un processeur allant de l’i3 à l’i7 selon vos goûts, 8 Go de RAM DDR3L, une carte graphique Intel HD 4000, un SSD allant de 128 à 512 Go, une batterie à 4 cellules en Li-Polymères (d’une autonomie de 6 heures environ), du Bluetooth 4.0, du Wifi b/g/n et bien sur Windows 8 ou 8.1 après upgrade.

DSC03494

Le tout est condensé dans des dimensions de 298 mm x 204 mm x 17,2 mm pour 1,4 kg. Une belle bête qui se dote de deux ports USB (2.0 et 3.0), d’une prise HDMI, d’un lecteur de carte SD et MMC, d’une prise casque et bien entendu d’une prise secteur.

Là encore, la firme chinoise nous sert une machine puissante, belle, pratique et agréable à utiliser. Car oui, le 11S n’est pas qu’une belle machine qui en a dans le ventre. C’est aussi un PC/hybride qui s’avère être un vrai plaisir à manipuler.

Clavier et trackpad

Rien de nouveau à l’horizon concernant la partie clavier et Trackpad du Yoga 11S. Lenovo a logiquement resservi le même matériel que sur le Yoga 11 et 13. Nous vous renvoyons donc à nos impressions du Lenovo IdeapdPad Yoga 13 pour cette partie :

DSC03499

La partie clavier est identique à celle du Yoga 11. À l’époque, nous vous parlions d’un clavier chiclet avec des touches en plastiques et arrondies. Ici, c’est la même chose, Lenovo ayant utilisé la même architecture pour réaliser son clavier. Très agréable, le mécanisme est assez souple et c’est un réel plaisir d’écrire des textes en utilisant le clavier du PC. La touche espace pèche toujours un peu, étant un peu lâche par rapport aux autres. Il faudra parfois vous y reprendre à deux fois et bien appuyer sur la touche pour l’activer.

Concernant les raccourcis clavier, ceux-ci sont toujours aussi peu pratiques que sur le modèle RT. Il suffit en effet de presser une touche, et non deux comme c’est le cas habituellement, pour faire fonctionner le raccourci. Par exemple, la touche F1 permet de mettre le PC en mute. Vous n’aurez qu’à appuyer dessus pour couper le son, sans utiliser la touche Fn. Cette dernière est bien présente, mais servira à utiliser les touches F1 à F12 sans utiliser les raccourcis. Bref, les choses sont inversées sur le Yoga ce qui rend l’utilisation déroutante et souvent frustrante.

Le trackpad est, quant à lui, une grande réussite. En plastique doux, il glisse parfaitement et la zone entière est cliquable. Un trackpad qui devrait servir d’exemple à la concurrence. Parfaitement calibré, agréable à utiliser, réactif… Une belle réussite.

Utilisation

Là encore, l’Ideapad Yoga 11S fait la même chose que le Yoga 13. Ainsi, l’utilisation flexible de l’ultrabook reste un vrai plaisir. Regarder un film en se servant du clavier comme support ? Une position parfaite. Travailler en mode ultrabook ? C’est possible et agréable grâce au trackpad et au clavier aux petits oignons. Faire la cuisine en mode tente ? Risqué, mais faisable. Jouer à Hearthstone en mode tablette ? Un vrai plaisir. Vous l’aurez compris, la flexibilité du Yoga 11S est sa grande force et vous permettra de l’utiliser dans les situations les plus variées. Petit plus : le format 11 pouces est parfait pour l’emporter partout.

DSC03508

Si vous voulez jouer sur votre Lenovo 11S, ce sera possible. Comme dit plus haut, une petite partie d’Hearthstone est tout à fait faisable, le jeu n’étant pas gourmand. De même, des jeux bien optimisés ne requérant pas de grosses performances, comme Minecraft, WoW, World of Goo ou Binding of Isaac, tourneront tranquillement. Il faut ici dire merci à la Intel HD 4000, qui, même si elle ne fait pas de miracles, permet de se détendre sur ce type de soft. Côté bureautique, on a là du grand classique avec un Windows 8 ou 8.1 si vous l’upgradez. Un OS qui ne plait certes pas à tous les utilisateurs mais qui a le mérite d’être très agréable sur un écran tactile. Notons également une batterie un peu plus puissante que sur le 13 avec une autonomie allant jusqu’à 8 heures en utilisation bureautique.

L’IdeadPad Yoga 11S dispose du même point noir que son grand frère : la nuisance sonore. En effet, lorsque le processeur et la carte graphique sont mis à contribution, on entend bien les ventilateurs arrières. Bon, ce n’est pas non plus un avion au décollage, mais tout de même, vous saurez quand la machine travaille. Une nuisance sonore qui sert au final, le CPU ne dépassant jamais les 35 degrés (jusqu’à 60° en charge). Une bonne chose, la machine ne vous brûlant pas les genoux lorsque vous l’utilisez.

DSC03514

Verdict

Que reprocher au Lenovo Ideapad Yoga 11S ? Pas grand chose, en fait. Léger, pratique, flexible, puissant, autonome, il a tout pour lui. Bon, on peut toujours lui reprocher le bruit des ventilateurs ou son écran qui n’est pas en full HD, mais ce serait chipoter. Son prix est lui aussi attractif pour un hybride (à partir de 1000 €). Le Yoga 11S est donc une machine que vous ne regretterez pas. Un excellent PC qui démontre encore tout le savoir faire de Lenovo.

Il y a quelques mois, nous avons eu l’occasion de poser nos gros doigts sur le Lenovo Ideapad Yoga 13. Lenovo a pensé aux fans de petits formats avec le Lenovo Ideapad Yoga 11S. Ici, l’écran 13 pouces est remplacé par un 11 pouces. Et vous savez quoi ? L’IdeaPad Yoga 11S est le même que le 13… mais avec un écran plus petit…

DSC03491

Design

Le Lenovo IdeaPad 11S adopte exactement le même design que son grand frère. Nous retrouvons donc ce système qui permet de faire passer la machine du format tablette au PC en faisait tourner l’écran autour du clavier. Position PC, tablette, tente, écran avec pied, le 11S est très classique dans sa conception et on ne lui en voudra pas. En effet, Lenovo a trouvé un design efficace pour ses laptops, design qui sert l’utilisateur et qui nous a séduit par le passé.

DSC03506

Pour le reste c’est du grand classique. Coque en plastique doux, ventilateurs sur la charnière, tranches noires abritant les boutons. Tout pareil, on vous dit. Un design peu surprenant. Mais pourquoi changer quelque chose qui marche ? Pour finir, notons simplement un gain de poids. Ici, le 11S pèse 1,4kg.

Caractéristiques

Côté caractéristiques, le Lenovo Ideapad Yoga 11S ne se différencie pas trop de son grand-frère. L’écran est bien entendu différent ici. Nous avons le droit à un écran IPS d’une définition de 1 366 x 768 pixels. Un bel écran qui est bien entendu tactile avec 10 points de contact. Pour le reste, on retrouve un processeur allant de l’i3 à l’i7 selon vos goûts, 8 Go de RAM DDR3L, une carte graphique Intel HD 4000, un SSD allant de 128 à 512 Go, une batterie à 4 cellules en Li-Polymères (d’une autonomie de 6 heures environ), du Bluetooth 4.0, du Wifi b/g/n et bien sur Windows 8 ou 8.1 après upgrade.

DSC03494

Le tout est condensé dans des dimensions de 298 mm x 204 mm x 17,2 mm pour 1,4 kg. Une belle bête qui se dote de deux ports USB (2.0 et 3.0), d’une prise HDMI, d’un lecteur de carte SD et MMC, d’une prise casque et bien entendu d’une prise secteur.

Là encore, la firme chinoise nous sert une machine puissante, belle, pratique et agréable à utiliser. Car oui, le 11S n’est pas qu’une belle machine qui en a dans le ventre. C’est aussi un PC/hybride qui s’avère être un vrai plaisir à manipuler.

Clavier et trackpad

Rien de nouveau à l’horizon concernant la partie clavier et Trackpad du Yoga 11S. Lenovo a logiquement resservi le même matériel que sur le Yoga 11 et 13. Nous vous renvoyons donc à nos impressions du Lenovo IdeapdPad Yoga 13 pour cette partie :

DSC03499

La partie clavier est identique à celle du Yoga 11. À l’époque, nous vous parlions d’un clavier chiclet avec des touches en plastiques et arrondies. Ici, c’est la même chose, Lenovo ayant utilisé la même architecture pour réaliser son clavier. Très agréable, le mécanisme est assez souple et c’est un réel plaisir d’écrire des textes en utilisant le clavier du PC. La touche espace pèche toujours un peu, étant un peu lâche par rapport aux autres. Il faudra parfois vous y reprendre à deux fois et bien appuyer sur la touche pour l’activer.

Concernant les raccourcis clavier, ceux-ci sont toujours aussi peu pratiques que sur le modèle RT. Il suffit en effet de presser une touche, et non deux comme c’est le cas habituellement, pour faire fonctionner le raccourci. Par exemple, la touche F1 permet de mettre le PC en mute. Vous n’aurez qu’à appuyer dessus pour couper le son, sans utiliser la touche Fn. Cette dernière est bien présente, mais servira à utiliser les touches F1 à F12 sans utiliser les raccourcis. Bref, les choses sont inversées sur le Yoga ce qui rend l’utilisation déroutante et souvent frustrante.

Le trackpad est, quant à lui, une grande réussite. En plastique doux, il glisse parfaitement et la zone entière est cliquable. Un trackpad qui devrait servir d’exemple à la concurrence. Parfaitement calibré, agréable à utiliser, réactif… Une belle réussite.

Utilisation

Là encore, l’Ideapad Yoga 11S fait la même chose que le Yoga 13. Ainsi, l’utilisation flexible de l’ultrabook reste un vrai plaisir. Regarder un film en se servant du clavier comme support ? Une position parfaite. Travailler en mode ultrabook ? C’est possible et agréable grâce au trackpad et au clavier aux petits oignons. Faire la cuisine en mode tente ? Risqué, mais faisable. Jouer à Hearthstone en mode tablette ? Un vrai plaisir. Vous l’aurez compris, la flexibilité du Yoga 11S est sa grande force et vous permettra de l’utiliser dans les situations les plus variées. Petit plus : le format 11 pouces est parfait pour l’emporter partout.

DSC03508

Si vous voulez jouer sur votre Lenovo 11S, ce sera possible. Comme dit plus haut, une petite partie d’Hearthstone est tout à fait faisable, le jeu n’étant pas gourmand. De même, des jeux bien optimisés ne requérant pas de grosses performances, comme Minecraft, WoW, World of Goo ou Binding of Isaac, tourneront tranquillement. Il faut ici dire merci à la Intel HD 4000, qui, même si elle ne fait pas de miracles, permet de se détendre sur ce type de soft. Côté bureautique, on a là du grand classique avec un Windows 8 ou 8.1 si vous l’upgradez. Un OS qui ne plait certes pas à tous les utilisateurs mais qui a le mérite d’être très agréable sur un écran tactile. Notons également une batterie un peu plus puissante que sur le 13 avec une autonomie allant jusqu’à 8 heures en utilisation bureautique.

L’IdeadPad Yoga 11S dispose du même point noir que son grand frère : la nuisance sonore. En effet, lorsque le processeur et la carte graphique sont mis à contribution, on entend bien les ventilateurs arrières. Bon, ce n’est pas non plus un avion au décollage, mais tout de même, vous saurez quand la machine travaille. Une nuisance sonore qui sert au final, le CPU ne dépassant jamais les 35 degrés (jusqu’à 60° en charge). Une bonne chose, la machine ne vous brûlant pas les genoux lorsque vous l’utilisez.

DSC03514

Verdict

Que reprocher au Lenovo Ideapad Yoga 11S ? Pas grand chose, en fait. Léger, pratique, flexible, puissant, autonome, il a tout pour lui. Bon, on peut toujours lui reprocher le bruit des ventilateurs ou son écran qui n’est pas en full HD, mais ce serait chipoter. Son prix est lui aussi attractif pour un hybride (à partir de 1000 €). Le Yoga 11S est donc une machine que vous ne regretterez pas. Un excellent PC qui démontre encore tout le savoir faire de Lenovo.

Notre avis

Excellent

8 / 10

5 réponses à “Test flash : Lenovo IdeaPad Yoga 11S”

  1. Petite rectification, C’est Windows 8 pro
    Vu que Microsoft a décidé d’abandonner le terme RT (GG Microsoft, ca va clarifier les choses … )

  2. Je le traque depuis quelques semaines pour remplacer mon samsung ativ smart pc (celui sous Atom) et pour info on trouve la version I5 8Go et 256Go SSD a 850€ sur amazon (mots clé “lenovo yoga 11 I5” sinon il ne ressort pas juste avec “yoga 11S”)… donc coté prix ca blast le sony duo11 et surface2 pro… après c un processeur ivy bridge basse conso et pas un haswell (comprons ce qui est comparable)
    Lenovo vient tout juste de sortir une version avec haswell en I3 4Go 128Go HD4200 ecran full HD (voir sur laptopspirit) par encore de I5 ni I7 et bien sur plus onereuse que le ivy basse conso en HD4000.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *