Test

[Téléréali-test] Découvrez la triste histoire de Kayvvin dans notre test des Sims 4

Notre avis
5 / 10

Par webcontact le

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau numéro de Confessions InSims ! Aujourd’hui, nous allons suivre Kayvvin, dont le prénom l’a prédestiné à devenir une star de téléréalité. Va-t-il parvenir à devenir le nouveau Mickaël Vendetta de Sim City ? Jusqu’où sa soif de gloire le mènera-t-il ? Enquête et révélations sur ces jeunes prêts à tout pour passer sur le Journal du Gamer.

Slt, ça boume ?
Slt, ça boume ?

Dans la vie, Kayvvin Lange n’a qu’un seul rêve : devenir la star de L’Île des Débilités, l’émission phare d’Energie Bouze, la chaîne préférée des ados. Mais le chemin jusqu’aux plateaux fauchés des show de la réalité est long et semé d’embûches ! Pour commencer, Kayvvin s’est sculpté un corps de rêve en utilisant le nouvel éditeur de personnages du jeu. Plus instinctif que jamais dans la série des Sims, il permet de modeler son personnage à sa guise en quelques clics et de devenir le beaugosse ou le laideron dont on a toujours rêvé. Kayvvin aurait très bien pu aussi télécharger un modèle de Sim (ou de maison) déjà tout prêt et créé par la communauté grâce au système d’échange de contenu intégré (bien fichu par ailleurs).

Mais Kayvvin a deux mots d’ordre dans la vie : simplicitay et originalitay. “Chut les rageux, matez mon swag, je suis pas trop bégé et différent avec mon short et mon débardeur qui montre *l’air de rien* mes muscles ? Non ? Bon, si vous le dites…” nous confiera Kayvvin en privé. Qu’importe, grâce à ses gros bras, et surtout à l’éditeur de construction, complet, Kayvvin a pu s’installer pépère à Willow Creek et bâtir un petit nid de rêve. La possibilité de créer les pièces de zéro ou d’assembler ensemble des pièces préconçues permet selon qu’on a envie ou non de s’attarder sur cet aspect du jeu. Kayvvin lui est allé à l’essentiel : une cuisine pour pouvoir se gaver de protéines et un salon-salle à manger-chambre, comme ça, il y a moins de mètres à faire pour pécho ses conquêtes.

Kayvvin aime la simplicitay jusqu’au bout de l’appart.
Kayvvin aime la simplicitay jusqu’au bout de l’appart.

“Une salle de bains ? Pourquoi faire ? Je peux aller me doucher à la salle de sport et aller faire pipi en boite de nuit ou chez des amis ! Bon, OK, il faut se taper des temps de chargement à chaque fois …” nous a avoué Kayvvin, regrettant cependant les terrains ouverts des Sims 3 qui permettaient d’aller où bon il voulait. Mais voilà qui n’arrêtera pas notre héros. Bien décidé à être sous le feu des projecteurs avant la rentrée et le retour de son conseiller Pôle Emploi de vacances, Kayvvin part traîner au parc dans l’espoir d’être victime d’un casting sauvage. Malheureusement pour lui, aucun producteur d’Endegogol n’était dans le coin, mais il a pu se faire de nouveaux amis ! Désireux de passer sa vie sous la caméras à sympathiser avec d’autres bolosses, Kayvvin a en effet choisi d’être un aspirant “fêtard” et est sociable, sûr de lui, romantique et extraverti. Mais il aurait pu se fixer comme objectif d’être culturiste, expert en jardinage ou auteur de best-sellers mais franchement, ça n’aurait pas été à sa portée.

Au calme, Kayvvin se fait des nouveaux amis en deux-deux car il se sent heureux quand il laisse traîner ses gros bras pour faire jalouser les jaloux.
Au calme, Kayvvin se fait des nouveaux amis en deux-deux car il se sent heureux quand il laisse traîner ses gros bras pour faire jalouser les jaloux.

Si l’on ne peut plus choisir que trois traits de personnalités, le système d’émotions ajoute cependant quant à lui un peu plus de piquant au jeu. “Je me sens gavé bien quand je shake mon corps sur le dancefloor ! Draguer en toute simplicitay, c’est ma raison de bouger !” nous a expliqué Kayvvin que l’on a, à vrai dire, pas trop compris sur ce coup là. Nous avons par contre pu constater que les changements d’humeurs des Sims, en fonction des dicussions ou des activités qu’ils mènent, rendent le jeu plus dynamique. Il faut prêter attention à son ressenti mais aussi à celui des autres afin d’éviter de briser des amitiés ou des relations amoureuses. Ce n’est pas la révolution annoncée, “juste” un ajout appréciable, qui oblige à être un peu plus attentif. Malheureusement, cela reste insuffisant pour compenser le faible nombre de nouveautés et la disparition de pas mal de choses que l’on appréciait : la création de textures, les terrains uniques, les piscines… Qui seront, à ne pas en douter, rajoutées dans les extensions à venir. La pilule est un peu dure à avaler.

AuBarPosay.jpg

Nous retrouvons une dernière fois Kayvvin, cette fois accoudé au bar avec un nouvel ami. “Ça fait trois minutes qu’on chatte avec Don et c’est ouf, on a trop de points de commun, genre, il adore les débardeurs, et moi aussi ! C’est ouf ! C’est le big love ! On va participer à Sucrette Story tous les deux, c’est shogoune !” Dix minutes plus tard, Kayvvin déclarait sa flamme à Don en nous assurant de la “sincéritay de sa bisexualitay”. “Je ne suis pas prêt à tout pour faire le buzz !” nous a-t-il déclaré en exclusivité pour éteindre toute polémique. “Notre amour est sincère !” a-t-il ensuite confirmé dans un communiqué envoyé à Gloseur, que la rédaction du magazine s’est empressée de mettre à la poubelle en se demandant “mais c’est qui ce Sim ?”. Le chemin avant la célébrité sera, visiblement, encore long…

KayvvinBisou.jpg

Aux dernières nouvelles, Kayvvin et Don sont toujours ensemble après six jours de relation et prévoient de se marier le week-end prochain et d’acheter une maison ensemble dans deux semaines si tout va bien. Kayvvin rêve toujours de gloire et de téléréalité derrière le comptoir de la supérette où il a trouvé un petit boulot pour payer son abonnement au club de sport… Nous prendrons peut-être de ses quelques mois, dans un probable nouveau DLC de Confessions InSims.

Les Sims 4, 60 euros environ, sur PC

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau numéro de Confessions InSims ! Aujourd’hui, nous allons suivre Kayvvin, dont le prénom l’a prédestiné à devenir une star de téléréalité. Va-t-il parvenir à devenir le nouveau Mickaël Vendetta de Sim City ? Jusqu’où sa soif de gloire le mènera-t-il ? Enquête et révélations sur ces jeunes prêts à tout pour passer sur le Journal du Gamer.

Slt, ça boume ?
Slt, ça boume ?

Dans la vie, Kayvvin Lange n’a qu’un seul rêve : devenir la star de L’Île des Débilités, l’émission phare d’Energie Bouze, la chaîne préférée des ados. Mais le chemin jusqu’aux plateaux fauchés des show de la réalité est long et semé d’embûches ! Pour commencer, Kayvvin s’est sculpté un corps de rêve en utilisant le nouvel éditeur de personnages du jeu. Plus instinctif que jamais dans la série des Sims, il permet de modeler son personnage à sa guise en quelques clics et de devenir le beaugosse ou le laideron dont on a toujours rêvé. Kayvvin aurait très bien pu aussi télécharger un modèle de Sim (ou de maison) déjà tout prêt et créé par la communauté grâce au système d’échange de contenu intégré (bien fichu par ailleurs).

Mais Kayvvin a deux mots d’ordre dans la vie : simplicitay et originalitay. “Chut les rageux, matez mon swag, je suis pas trop bégé et différent avec mon short et mon débardeur qui montre *l’air de rien* mes muscles ? Non ? Bon, si vous le dites…” nous confiera Kayvvin en privé. Qu’importe, grâce à ses gros bras, et surtout à l’éditeur de construction, complet, Kayvvin a pu s’installer pépère à Willow Creek et bâtir un petit nid de rêve. La possibilité de créer les pièces de zéro ou d’assembler ensemble des pièces préconçues permet selon qu’on a envie ou non de s’attarder sur cet aspect du jeu. Kayvvin lui est allé à l’essentiel : une cuisine pour pouvoir se gaver de protéines et un salon-salle à manger-chambre, comme ça, il y a moins de mètres à faire pour pécho ses conquêtes.

Kayvvin aime la simplicitay jusqu’au bout de l’appart.
Kayvvin aime la simplicitay jusqu’au bout de l’appart.

“Une salle de bains ? Pourquoi faire ? Je peux aller me doucher à la salle de sport et aller faire pipi en boite de nuit ou chez des amis ! Bon, OK, il faut se taper des temps de chargement à chaque fois …” nous a avoué Kayvvin, regrettant cependant les terrains ouverts des Sims 3 qui permettaient d’aller où bon il voulait. Mais voilà qui n’arrêtera pas notre héros. Bien décidé à être sous le feu des projecteurs avant la rentrée et le retour de son conseiller Pôle Emploi de vacances, Kayvvin part traîner au parc dans l’espoir d’être victime d’un casting sauvage. Malheureusement pour lui, aucun producteur d’Endegogol n’était dans le coin, mais il a pu se faire de nouveaux amis ! Désireux de passer sa vie sous la caméras à sympathiser avec d’autres bolosses, Kayvvin a en effet choisi d’être un aspirant “fêtard” et est sociable, sûr de lui, romantique et extraverti. Mais il aurait pu se fixer comme objectif d’être culturiste, expert en jardinage ou auteur de best-sellers mais franchement, ça n’aurait pas été à sa portée.

Au calme, Kayvvin se fait des nouveaux amis en deux-deux car il se sent heureux quand il laisse traîner ses gros bras pour faire jalouser les jaloux.
Au calme, Kayvvin se fait des nouveaux amis en deux-deux car il se sent heureux quand il laisse traîner ses gros bras pour faire jalouser les jaloux.

Si l’on ne peut plus choisir que trois traits de personnalités, le système d’émotions ajoute cependant quant à lui un peu plus de piquant au jeu. “Je me sens gavé bien quand je shake mon corps sur le dancefloor ! Draguer en toute simplicitay, c’est ma raison de bouger !” nous a expliqué Kayvvin que l’on a, à vrai dire, pas trop compris sur ce coup là. Nous avons par contre pu constater que les changements d’humeurs des Sims, en fonction des dicussions ou des activités qu’ils mènent, rendent le jeu plus dynamique. Il faut prêter attention à son ressenti mais aussi à celui des autres afin d’éviter de briser des amitiés ou des relations amoureuses. Ce n’est pas la révolution annoncée, “juste” un ajout appréciable, qui oblige à être un peu plus attentif. Malheureusement, cela reste insuffisant pour compenser le faible nombre de nouveautés et la disparition de pas mal de choses que l’on appréciait : la création de textures, les terrains uniques, les piscines… Qui seront, à ne pas en douter, rajoutées dans les extensions à venir. La pilule est un peu dure à avaler.

AuBarPosay.jpg

Nous retrouvons une dernière fois Kayvvin, cette fois accoudé au bar avec un nouvel ami. “Ça fait trois minutes qu’on chatte avec Don et c’est ouf, on a trop de points de commun, genre, il adore les débardeurs, et moi aussi ! C’est ouf ! C’est le big love ! On va participer à Sucrette Story tous les deux, c’est shogoune !” Dix minutes plus tard, Kayvvin déclarait sa flamme à Don en nous assurant de la “sincéritay de sa bisexualitay”. “Je ne suis pas prêt à tout pour faire le buzz !” nous a-t-il déclaré en exclusivité pour éteindre toute polémique. “Notre amour est sincère !” a-t-il ensuite confirmé dans un communiqué envoyé à Gloseur, que la rédaction du magazine s’est empressée de mettre à la poubelle en se demandant “mais c’est qui ce Sim ?”. Le chemin avant la célébrité sera, visiblement, encore long…

KayvvinBisou.jpg

Aux dernières nouvelles, Kayvvin et Don sont toujours ensemble après six jours de relation et prévoient de se marier le week-end prochain et d’acheter une maison ensemble dans deux semaines si tout va bien. Kayvvin rêve toujours de gloire et de téléréalité derrière le comptoir de la supérette où il a trouvé un petit boulot pour payer son abonnement au club de sport… Nous prendrons peut-être de ses quelques mois, dans un probable nouveau DLC de Confessions InSims.

Les Sims 4, 60 euros environ, sur PC

Notre avis

Les Sims 3.5

5 / 10