Test

Test : LG G5

Android

Par Anh Phan le

​Après Samsung, HTC ou encore Huawei, c’est au tour de LG de rendre disponible son nouveau smartphone porte-drapeau de 2016. Sans surprise, c’est le successeur du G4, voici le LG G5 qui avait été officialisé en février dernier lors du MWC 2016 de Barcelone. Parce que c’est 2016, le focus est la photo et LG […]

​Après Samsung, HTC ou encore Huawei, c’est au tour de LG de rendre disponible son nouveau smartphone porte-drapeau de 2016. Sans surprise, c’est le successeur du G4, voici le LG G5 qui avait été officialisé en février dernier lors du MWC 2016 de Barcelone.

Parce que c’est 2016, le focus est la photo et LG arrive avec son interprétation du double objectif. Pas de noir&blanc comme Huawei mais un ultra grand-angle pour compléter l’appareil photo plus classique. En plus de cela, LG ne s’est pas arrêté en si bon chemin et vous propose(ra) des modules pour améliorer votre G5.

Le LG G5 se positionne ainsi face aux ténors des smartphones haut de gamme tels que les Samsung Galaxy S7, Apple iPhone 6s ou plus récemment le HTC 10 et le Huawei P9.

lg-g5-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, le nouveau LG G5 vous propose :

– Android 6.0.1 Marshmallow
– Surcouche LG Optimus UX 5.0
– Ecran Neo-IPS de 5,3″ Quad HD Corning Gorilla Glass 4
– Définition Quad HD de 1440×2560 (554ppp)
– Boîtier aluminium
– Processeur Qualcomm Snapdragon 820 MSM8996
– GPU Adreno 530
– 32Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD (jusqu’à 200Go)
– 4Go de RAM
– Appareil Photo principal avec un capteur rétroéclairé de 16 Mégapixels et un objectif avec une ouverture de F/1.8
– Stabilisation optique sur 3 axes
– Autofocus Laser
– Flash LED Dual-Tone
-Appareil Photo secondaire avec un capteur rétro-éclairé de 8 Mégapixels et un objectif ultra grand-angle (135°) avec une ouverture de F/2.4
– Enregistrement de vidéos jusqu’en 4K 2160p/30
– Caméra visio avec un capteur de 8 Mégapixels et un objectif dont l’ouverture est de F/2.0
– 3G/3G+, H+, 4G LTE Cat 6
– Port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n/ac (2.4GHz et 5GHz)
– Bluetooth 4.2, NFC, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– Port USB 3.0 Type-C
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur d’empreintes digitales
– Batterie amovible de 2800 mAh
– Recharge rapide Qualcomm Quick Charge 3.0
– Taille de 149,4×73,9×7,7mm
– Poids de 159g.

cof
cof

Avec le G5, annoncé lors du MWC 2016 en février dernier, LG a commencé une nouvelle communication autour de ses modules, les LG Friends, avec un code couleur autour du vert. On retrouve ainsi une boîte blanche avec un bas de boîte vert qui dévoile la batterie amovible sous forme de module. Parce que pour rappel, le LG G5, de tous les smartphones haut de gamme de 2016 est le seul à proposer une batterie amovible.

cof
cof

Sinon, le packaging est assez classique en soi. Sans surprise, on retrouve un chargeur USB compatible Quick Charge 3.0, un câble USB Type-C vers Type-A (qu’on préfère au câble USB Type-C vers Type-C en attendant que la transition se fasse chez les utilisateurs), des notices pour une première prise en main et de simples écouteurs/kits mains-libres avec un câble tressé.

Pour son prix, comptez officiellement 699€ hors abonnement.

[nextpage title=”Design”]

​Le LG G5 est un smartphone haut de gamme et il se devait de répondre à nos attentes de ce côté-là. On se souvient de son annonce lors du MWC 2016, on avait été légèrement déçu par sa finition, non pas que c’était mal fini, mais les matériaux choisis donnaient plus une impression de plastique que de métal brossé. On va dire que c’était des modèles de pré-série parce que le smartphone que nous avons entre les mains est bien mieux fini et répond aux attentes qu’on est en droit d’attendre d’un smartphone de ce calibre.

lg-g5-live-09

Vu la concurrence de toute manière, LG n’avait pas le droit de se louper et heureusement pour nous, on découvre un smartphone haut de gamme avec une finition agréable tout en métal. Le tiroir de la batterie est maintenant parfaitement intégré au design général et ne présente plus les petits décalages de finition qu’on avait vue sur les modèles de présentation au MWC. On remarque au passage que le LG G5 ne propose pas de bandes de plastiques dans le dos comme sur les iPhone par exemple. On se retrouve ainsi avec un dos tout métal et il est vrai que c’est bien mieux.

lg-g5-live-15

Le design général s’inspire plus du Google Nexus 5X que du LG G4, il est fini le temps du dos arrondi et en cuir. On est repassé à un dos plat avec quelques excroissances au niveau du capteur biométrique et des deux APN. Contrairement à Huawei et à l’instar d’Apple, le capteur biométrique du LG G5 intègre un bouton physique qui n’est autre que le bouton de verrouillage en fait. Les boutons de volume ne sont plus dans le dos comme ce fut le cas avec le G3 et G4, ils sont maintenant sur la tranche gauche, plus pratique quand c’est posé sur une table.

lg-g5-live-08

Contrairement à la concurrence, pas d’écran 2,5D si ce n’est au niveau du haut de l’écran qui est légèrement incurvé à partir du haut-parleur. Pour le reste, c’est parfaitement plat, de face comme de dos. On notera que le dos est également légèrement incurvé au niveau des tranches afin de permettre une meilleure prise en main. Les tranches sont arrondies avec toutefois un effet un peu tranchant entre le dos et les tranches. Certains aimeront, d’autres non, c’est partagé. Le design général est sobre et très masculin, je le trouve cependant un peu trop classique à mon goût et il manque peut-être la petite étincelle qui change tout.

lg-g5-live-03

On regrettera son poids équivalent à des smartphones XL. Oui, ça reste en dessous des 160g, mais le LG G5 se permet d’être plus lourd que le Samsung Galaxy S7 edge alors que son écran est plus petit. Maintenant, pour être honnête, le poids est bien réparti. Et on salue le fait de ne pas avoir de traces de doigt sur le boîtier.
Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification, la caméra visio avec un capteur de 8 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. En bas de l’écran se trouve le logo LG. Je vous rappelle que le LG G5 utilise les boutons virtuels d’Android.

lg-g5-live-06

Concernant le bouton de verrouillage, situé au dos, je vous rappelle qu’il intègre le capteur biométrique et vous n’aurez qu’à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. La configuration a été rapide et fiable. L’utilisation au quotidien se passe sans aucun souci et vous pourrez enregistrer jusqu’à 5 empreintes. On retrouve également au dos, les deux appareils photo en haut au centre avec, entre eux, le flash LED dual-tone et l’autofocus laser. Le logo G5 se trouve en bas du dos, juste au-dessus du tiroir de la batterie amovible. On pourra reprocher le dépassement des appareils photo dans le dos, mais ça fait office de stabilisateur quand on le pose à plat sur une table. Cela ne m’a pas spécialement gêné, mais certains pourront ne pas être aussi indulgents.

lg-g5-live-04

Sur la tranche droite se trouve la trappe pour le port nano-SIM et le port Micro-SD. Sur la tranche de gauche, vous retrouverez les deux boutons de volumes et le bouton permettrait d’ouvrir le tiroir à batterie. En haut, vous trouverez la prise jack, un premier micro ainsi qu’un port IR (ça devient rare). Enfin, sur la tranche du bas, on aura le port USB 3 Type-C, un second micro et le haut-parleur multimédia.

[nextpage title=”Affichage et Audio”]

LG a été le premier constructeur à proposer un écran avec une définition Quad HD et il aurait été surprenant de voir la marque débarquer avec un nouveau smartphone haut de gamme dont la définition aurait été moindre. Le LG G5 vous propose ainsi un écran Neo-IPS de 5,3″ Corning Gorilla Glass 4 avec cette définition de 1440×2560 soit une densité de 554ppp.

lg-g5-live-02

Cette définition vous assure ainsi une excellente finesse d’affichage comme tous ses concurrents directs tels que le Samsung Galaxy S7 ou le HTC 10. Dans l’absolu, l’écran du LG G5 est plutôt bon, voire excellent. Maintenant, c’est en le comparant avec un HTC 10, on a noté une petite teinte bleue au niveau de l’écran, mais surtout, on a découvert une luminosité en retrait par rapport à ses concurrents, ce n’est pas gênant en soi, mais j’aurais aimé plus de puissance. À côté, même si on sait déjà qu’Android est plutôt capricieux avec la luminosité automatique, j’ai trouvé le LG G5 particulièrement capricieux, toujours comparé à ses concurrents.

lg-g5-live-35

À côté de ces petits désagréments, la colorimétrie reste fidèle et les angles de visions bons. Bien évidemment, ce n’est pas aussi contrasté qu’un écran AMOLED, mais ça reste bon pour un tel smartphone. Je pense que l’écran du HTC 10 est meilleur pour le coup. Je le compare à HTC parce que c’est aussi une dalle IPS.

lg-g5-live-05

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, je m’attendais à quelque chose de correct et pas plus, tout simplement parce qu’il fait partie de la batterie amovible, du coup, LG n’a clairement pas dû spécialement travaillé dessus pour mettre en avant son concept de modules. Et je peux vous rassurer tout de suite, j’avais raison puis que le haut-parleur est des plus communs en terme de son. On est loin de ce que proposent les concurrents. Maintenant, il faut relativiser dans la mesure où vous utiliserez le haut-parleur multimédia seulement pour dépanner ou pour voir de petites vidéos d’Internet. Donc pas de regret dans l’absolu, mais LG a intérêt à ne pas se tromper avec son module Bang & Olufsen qui doit sortir d’ici l’été. Je vous rappelle que ce module B&O rallongera de quelques millimètres la longueur du smartphone, mais vous aurez droit à un DAC digne de ce nom.

lg-g5-live-17

Maintenant, sans ce module, B&O, le LG G5 s’en sort plutôt bien avec ses composants de base. Le DAC est suffisamment puissant pour vous proposer un son conséquent. LG propose toujours son application maison qui permet de naviguer entre les dossiers, ce qui est toujours mieux que Google Play Music si vous avez vos propres fichiers audios. Enfin pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

[nextpage title=”Utilisation et Optimus UX”]

​Tout comme les autres constructeurs, les surcouches continuent leur petit bonhomme de chemin et on en est déjà à la version 5 d’Optimus UX, sur une base d’Android 6.0.1 Marshmallow. Si on n’est pas forcément fan des couleurs, un peu trop pastel, on est loin des couleurs criardes des premières versions d’Optimus UX et dont les Coréens raffolent.

Lors de la prise en main du LG G5 au MWC 2016, on avait découvert que les modèles présentés ne permettaient plus d’avoir un tiroir d’applications, mais proposait d’avoir toutes ses applications sur les bureaux d’accueils, comme les iPhone ou encore Huawei avec sa surcouche. Horreur ! Et bien, c’est toujours le cas dans la version finale, mais Optimus UX propose bien une option pour avoir un tiroir d’applications, mais aussi la possibilité d’utiliser n’importe quel launcher. Ouf !

Une fois le tiroir d’applications retrouvé, on retrouve une expérience Android très proche d’Android Stock. Ce n’est pas aussi épuré que ce que proposent HTC ou Lenovo/Motorola, mais ça s’en rapproche. Bien évidemment, on retrouve des applications maison, mais je trouve que les constructeurs sont plutôt sages ces derniers temps. Avec les boutons au dos sur le LG G3, la marque coréenne avait apporté sa technologie Knock On qui permet quelques fonctions très intéressantes avec l’écran. On est content de retrouver ladite technologie puisque vous pourrez toujours mettre votre smartphone en veille ou le déverrouille en tapant deux fois sur l’écran. Vous pourrez également utiliser un code Knock On à la place des classiques schémas ou codes PIN.

Vu l’espace des écrans d’accueil, on salue l’initiative de LG permettant d’avoir une grille de 5×5, mais aussi la possibilité d’ajouter jusqu’à 6 applications sur la barre de raccourcis en bas d’écran. Habituellement, c’est 4 maximums en plus du tiroir d’applications.

[nextpage title=”Performances et Autonomie”]

​Après le HTC 10, le LG G5 est le second smartphone que je teste avec un processeur Qualcomm Snapdragon 820. Pour rappel, c’est le dernier né des processeurs haut de gamme chez le fondeur de San Diego. Sans grande surprise, on retrouve des résultats aux différents benchmarks de haute volée. Dans l’ensemble, les benchmarks sont bien évidemment excellents. J’ai bien évidemment essayé toutes les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres Implosion, je n’ai pas noté de ralentissement.

Je vous laisse voir les résultats dans les différents benchmarks. Mais plus que des chiffres, je n’ai eu aucun souci au niveau de l’expérience utilisateur alors qu’on est en présence d’un écran Quad HD. Côté chaleur, comme avec le HTC 10, on est loin des smartphones avec son prédécesseur. Le tout reste très bien contenu. Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais lors du test du HTC 10, j’avais noté un souci avec les batteries externes, je n’ai pas noté de problème avec le LG G5 qui est aussi compatible avec la technologie Quick Charge 3.0 de Qualcomm. Pour l’instant, je n’ai pas spécialement d’explications à donner du pourquoi le HTC 10 peut faire chauffer à outrance une simple batterie externe et non le LG G5.

Pour rappel, il y a un débat actuellement entre Google qui assure que l’USB Type-C n’est pas compatible avec la technologie Quick Charge 3.0 de Qualcomm et ce dernier qui affirme le contraire. Pour Google, la variation à la volée liée à la technologie du fondeur américain est risquée.

Le LG G5 vous propose ainsi une batterie amovible de 2800mAh et bien évidemment la recharge rapide Quick Charge 3.0. Pas de recharge sans-fil intégré, dommage. Dans mon utilisation, on aura droit à une journée assurée d’utilisation, certains pourront tirer jusqu’à deux jours, mais il faudra faire des sacrifices au niveau de l’utilisation générale. En mode Power-user, on arrivera souvent à la limite de la limite. Heureusement que le LG G5 se rechargera relativement rapidement avec le bon chargeur qui vous permet, en 30 minutes, de passer de 0% à 50% de batterie.
Par contre, petite chose à noter, depuis quelques jours, j’ai l’impression d’avoir une meilleure autonomie que sur la première semaine… À vérifier !

Voici l’état de la batterie du LG G5 après une journée d’utilisation type :

Maintenant, une autre journée :

Et enfin, une journée plus calme :

[nextpage title=”Photo et Vidéo”]

Du côté de la photo, LG propose, tout comme Huawei, un double objectif avec donc deux appareils photo. Par contre, pas de capteur couleur et de capteur noir & blanc comme le constructeur chinois. Le coréen a préféré vous proposer un capteur de 16 Mégapixels accompagné d’un objectif grand-angle standard et pour le compléter, un capteur de 8 Mégapixels accompagné d’un objectif ultra grand-angle de 135°.
Dans les petites interrogations, pourquoi LG n’a pas proposé un capteur de 16 Mégapixels pour l’objectif ultra grand-angle ? Vu le positionnement haut de gamme du smartphone, je doute que le passage d’un capteur de 8 Mégapixels à un capteur de 16 Mégapixels coûte vraiment beaucoup plus cher. L’inconvénient d’un capteur de 8 Mégapixels, c’est qu’il manque cruellement de détails par rapport à son frère jumeau de 16 Mégapixels. C’est vraiment dommage de ce côté-là parce que prendre des photos avec l’ultra grand-angle, c’est vraiment très amusant et ludique.

lg-g5-live-10

Si LG vous propose des photos plutôt réussies dans l’absolu, on retrouve toujours, à mon avis, ce lissage un peu trop excessif, visible même sur des photos prises en pleine journée. Les couleurs sont plutôt justes et quand la luminosité répond présente, les photos sont bien contrastées et détaillées. Quand on est en condition de faible luminosité, le LG G5 s’en sort avec les honneurs, même si c’est super lissé. Par contre, j’ai eu des soucis au niveau des lampes la nuit. Vous le verrez dans les photos en exemples ci-dessous, mais je me suis retrouvé plus d’une fois avec une sorte de “lens flare” des plus désagréables.

Du coté des selfies, on retrouve un capteur de 8 Mégapixels avec un objectif dont l’ouverture est de F/2. N’oubliez pas de désactiver ce satané mode beauté, je le répète souvent, les photos avec du fond de teint automatique, c’est ignoble, mais vraiment 🙂 Du côté de l’application en elle-même, je l’ai trouvé assez bien faite et accessible. On retrouve, comme sur tous les smartphones Android haut de gamme, le “Mode Professionnel” qui est accessible directement depuis l’interface de prise de vue automatique. Bien évidemment, vous pourrez tout régler, la gestion de fichiers RAW, de la balance des blancs à l’ouverture, etc. Après, on retrouve bien évidemment tous les modes plus classiques comme les panoramas, etc. On retrouve également l’autofocus laser, présent depuis quelques générations sur les smartphones de la Série G de LG. Du coup, la mise au point reste rapide. Par contre, là où le bât blesse, c’est au niveau du déclenchement qui n’est pas forcément instantané. Un peu comme sur le Huawei P9, quand on ne le sait pas, on peut se retrouver avec des flous de bougés ! Tout cela reste bien évidemment purement logiciel et LG devrait proposer un correctif prochainement. En gros, quand vous prenez la photo, il vaut mieux ne pas trop bouger après avoir appuyé sur le déclencheur, le temps d’être sûr que la photo soit enregistrée au bon moment.

Voici quelques exemples de photos pour vous faire une meilleure idée :

LG G5 Photos de Test

Côté vidéo, je vous rappelle que le LG G5 vous propose une stabilisation optique et vous pourrez filmer en 4K. Dans la pratique, je ne filme toujours pas en 4K et je ne m’en suis pas trop servi au final, préférant filmer en Full HD. Au final, le LG G5 vous propose un très bon appareil photo, ludique et amusant à utiliser.

[nextpage title=”Galerie et Conclusion”]






Notre avis

Même si on n'a pas eu encore accès aux modules LG Friends, on sait que ces derniers ne vont pas révolutionner le monde des smartphones. Maintenant, cela peut s'avérer pratique et on salue clairement l'initiative.

Le LG G5 est un très bon smartphone avec un mode photo original et créatif. Il lui manque peut-être une petite étincelle pour le rendre indispensable.

8 / 10