Test

Test : Microsoft Surface 3

Utilisation et Performances

Notre avis
7 / 10
Microsoft

Par Anh Phan le

Forcément, quand on lit Intel Atom, on n’est pas forcément super rassuré, surtout quand il s’agit d’avoir un PC complet. Eth bien, vous pouvez respirer. En effet, le processeur quad-core Intel Atom x7-Z8700 qui équipe la Surface 3 m’a permis de faire quasiment tout ce que je voulais quand il s’agissait de bureautique. Je vous rappelle que la Surface 3 accueille un Windows complet et non plus cet ersatz de Windows RT donc j’ai pu y installer ce que je voulais.

Évidemment, vous ne lancerez pas de vidéos 4K ou GTA V avec tous les détails, mais pour travailler, je n’ai pas eu à me plaindre. J’étais en déplacement avec la Surface 3 et j’ai pu traiter mes photos et surfer sur internet sans jamais sentir de limitations. Pour vous donner une idée de mon utilisation, j’ai souvent Adobe PhotoShop Lightroom avec Slack et Spotify, sans oublier Chrome avec une bonne douzaine d’onglets ouverts. Résultats, rien à déplorer. Maintenant, c’est aussi une question de RAM et pour le test, j’avais le modèle 128Go avec les 4Go de RAM. Il ne faudra donc pas pousser non plus avec des montages vidéos ou autres.

ms-surface3-live-17

Avec un poids de 622g soit à peu près le poids du premier iPad, j’ai enfin commencé à utilisé le Surface 3 comme une tablette et ma foi, avec des applications natives comme Netflix, c’était plutôt pratique, surtout avec le pied intégré. Il n’y a pas encore la richesse d’applications d’iOS ou Android, mais en dehors de petits jeux rapides, j’ai pu utiliser la Surface 3 à ma guise, et ce, même avec quelques jeux indés sur Steam, ce qui n’était pas plus mal puisque j’étais moins distrait, mon gros défaut quand je touche une tablette. Après, c’est mon utilisation et vous aurez peut-être une autre façon de l’utiliser qui fera que la Surface 3 ne sera pas pour vous.