Test

[Test] Nikon Z6 : un hybride équilibré

Photo

Par Remi Lou le

On a pu mettre la main sur le Nikon Z6 pendant quelques semaines, le premier hybride plein format de chez Nikon avec le Z7. Voici notre avis sur cet appareil équilibré qui compte bien faire mal à la concurrence, Sony A7III en tête.

Dans un marché de l’hybride plein format largement dominé par Sony et sa gamme Alpha, les constructeurs emblématiques de Reflex – Canon et Nikon en tête – commencent à perdre en puissance. Afin de ne pas laisser Sony prendre trop de place dans ce secteur en forte évolution, Canon a lancé son Canon EOS R, un hybride au capteur 24×36, quand Nikon lançait deux boitiers relativement proches : les Nikon Z6 et Z7. Le constructeur japonais a ainsi opté pour la même stratégie que Sony qui décline sa gamme en deux versions, dont l’une plutôt axée photo avec son capteur mieux défini (A7RIII / Z7) et l’autre au capteur moins défini mais avec une meilleure sensibilité (A7III / Z6). C’est donc, par ce fait, le digne concurrent du Sony A7III que nous avons eu entre nos mains pendant quelques semaines. On vous présente le Nikon Z6.

Commençons par un bref tour du propriétaire. Le Nikon Z6 est un appareil photo hybride au capteur plein format (24×36) CMOS BSI stabilisé de 24,5 Mpx, ce qui le place en concurrence directe avec le Sony Alpha 7III qui dispose d’un capteur plein format de 24,2 Mpx. Il est vendu aux alentours de 1770€ sur Amazon à l’heure où nous écrivons ces lignes (boitier nu), et autour des 2500€ avec son objectif de kit (24-70 mm f/4). Notez qu’on peut également retrouver des packs comprenant le boitier et l’adaptateur officiel pour utiliser ses anciens cailloux Nikkor.