Test

Test Nintendo Switch OLED, la même mais en mieux quand même

Jeux Vidéo

Par Anh Phan le

Petite surprise de l'E3 2021, Nintendo sort enfin sa nouvelle Switch. On a passé plus d'une semaine avec, voici notre avis sur la nouvelle Nintendo Switch OLED.

Test Nintendo Switch OLED
© JournalduGeek

Alors qu’on attendait encore l’arrivée éventuelle d’une Nintendo Switch Pro, la firme japonaise a encore une fois surpris tout le monde avec la Nintendo Switch OLED, une Switch Classique avec la même puissance, quelques petites modifications et surtout un écran OLED légèrement plus grand que sa petite soeur avec une dalle LCD.

Nintendo Switch OLED au meilleur prix Prix de base : 349 €
Voir plus d'offres

Les différences avec la Classique

Bien évidemment, la plus grosse différence entre la Switch Classique et la Switch OLED est l’écran mais on y viendra un peu plus bas. Mais ce n’est pas tout en vrai. Si la taille ne change pas, la Switch OLED est légèrement plus lourde avec un poids de 320g (contre 297g). Parce qu’une Switch se tient à deux mains, il y a très peu de chance qu’on fasse la différence en main.

Avec la Switch OLED, exit le petit pied fragile, on a droit à un vrai pied non seulement super large faisant la totalité de la Switch mais il est totalement ajustable, ce qui devrait faire plaisir à ceux qui jouent souvent en mode table. Ce nouveau support ajustable est bien plus solide. On a pu le tester en train, ça ne bouge enfin plus et on peut choisir notre angle de vue préféré. Ce n’est pas grand chose mais ça fait toute la différence.

Avec ce nouveau pied, le port MicroSD a changé de place et se fait maintenant à l’horizontale, même s’il se situe toujours sous le pied. Et parce qu’on parle de mémoire, la Switch OLED propose une mémoire interne de 64Go contre 32Go sur la Switch Classique et la Switch Lite. Pour l’autonomie, on retrouve une autonomie similaire à la Switch Classique 1.1, ce qu’on a eu, tout dépendra tout de même du jeu ou de la luminosité. 

Pour finir, Nintendo a revu les haut-parleurs intégrés, ce qui donne un son plus clair et plus puissant. On n’oublie surtout pas que depuis la dernière mise à jour logicielle, on peut désormais utiliser des écouteurs Bluetooth avec les Nintendo Switch et  

L’écran OLED

En dehors des petites améliorations esthétiques mais bien utiles qu’on a vu plus haut, la plus grosse différence est bien évidemment l’écran OLED qui accueille une diagonale de 7 pouces contre 6,2 pouces sur la Switch Classique (et 5,5 pouces sur la Switch Lite). La définition est toujours la même, à savoir du 720p, et bien évidemment, technologie OLED oblige, les couleurs sont bien plus contrastées et plus intenses. Dans un jeu comme Hadès, la différence est flagrante. Alors on ne va pas abandonner toutes les Switch Classiques non plus mais ces petites choses en plus, c’est un confort supplémentaire qu’on ne peut ignorer.

Avec cette diagonale de 7 pouces pour un même encombrement, on découvre des bords plus fins et cette différence de 0,8 pouce prend toute son ampleur quand on joue. En effet, avec des bords plus fins, on est plus immergé dans l’image et tout parait bien plus grand. On savait déjà l’importance des bords d’écran dans le monde des smartphones et cela se vérifie encore une fois avec cette nouvelle Switch OLED.

Comme on pouvait s’y attendre, une fois essayé, il sera difficile de revenir en arrière tellement l’écran OLED apporte un confort indéniable, surtout en mode nomade. Le petit surplus de luminosité et l’écran de 7 pouces font vraiment la différence.

… La station d’accueil aussi

La Nintendo Switch OLED est livrée avec la nouvelle station d’accueil qu’on peut également se procurer en option puisqu’elle est compatible avec la Switch Classique. Le design a quelque peu évoluée avec sa nouvelle robe blanche tout en rondeur. Le port USB-A à l’intérieur a été remplacé par un port RJ45 pour une connexion plus stable que le WiFi. 

On notera donc surtout que les deux stations d’accueil sont compatible avec la Switch Classique et la Switch OLED. Pour les possesseurs de la Switch Classique, en dehors du design même, la nouvelle station d’accueil n’a d’intérêt que si le port LAN RJ45 a une importance pour l’utilisateur. Ce n’est pas forcément un besoin pour tout le monde et certains préfèreront ce troisième port USB-A de la station d’accueil classique.

Sinon, on pourra noter que le packaging a légèrement évolué avec une boîte moins rectangulaire même si on retrouve la station d’accueil, un chargeur USB-C, un câble HDMI et les accessoires manettes pour les JoyCon. Voilà, rien de bien révolutionnaire et on ne va pas tergiverser longtemps dessus.

Les performances et l’autonomie

Bon sur ces points, Nintendo a été plus que clair dès le départ. Si l’écran a bien changé, la nouvelle Switch OLED n’apporte pas de nouvelles performances. On reste ainsi limité à du 720p en mode nomade, ce qui est un peu dommage, on aurait souhaité un petit boost qui aurait permis par exemple d’avoir un écran Full HD et des performances similaires à ce qu’on a en mode « dock » mais en mode « portable ».

Idem pour l’autonomie qui n’évolue depuis la Switch Classique 1.1, ce qui est plutôt bien en soi, on est loin de la toute première Switch Classique 1.0. On a donc une autonomie comprise entre 4,5h et 9h officiellement. Durant notre période de test, on a énormément jouer à Metroid Dread et sans mesure scientifiques, on a estimé notre autonomie aux alentours de 6 heures ou 7 heures avec une luminosité automatique. Tout dépendra de toute manière des jeux et des conditions de jeux.

Nintendo Switch OLED au meilleur prix Prix de base : 349 €
Voir plus d'offres

Galerie

Notre avis

Dans l’absolu, on va être honnête, si vous avez déjà une Nintendo Switch Classique, rien ne justifie vraiment le passage à une Nintendo Switch OLED. Maintenant, elle apporte suffisamment de nouveautés pour que les plus Geeks d’entre vous succombent afin d’avoir la meilleure Switch à ce jour. 

Bien évidemment, on aurait aimé plus de puissance comme du 1080p même en mode portable mais Nintendo a voulu s’assurer qu’il n’y ait pas de fragmentation sur ses consoles, ce qui peut justifier de tel choix. Bref, nous, on a aimé, forcément. La Switch OLED n’est pas une obligation mais du confort en plus, surtout pour les plus nomades.

9 / 10
Les plus
Les moins
  • L'écran OLED
  • Le nouveau pied ajustable
  • 64Go de mémoire interne
  • Une bien bonne autonomie
  • Le nouveau dock
  • Toujours pas de 1080p en mode portable
  • Pas de révolution

6 Commentaires

  1. Linux

    6 octobre 2021 at 21:27

    Que c’est mal écrit …

  2. Serpyco

    8 octobre 2021 at 18:24

    Pi bon, conclure sur le fait qu’il n’y ait que très peu d’évolution, pour une console vendue plus chère ! et mettre 9/10 …

  3. Dzmo

    8 octobre 2021 at 20:28

    Décevant, je vais continuer à jouer via mon PC en 4k et 60fps
    Une console vendu plus cher avec un proc de 10ans…ils te font croire que c une nouveauté en plus.
    Une console déjà dépasser y a 5 ans qui n’arrivait même pas à atteindre les 30fps en continue sur son propre jeu Zelda a ça sortie alors que sur pc…

  4. Nicolas

    11 octobre 2021 at 14:53

    C’est pas le même objectif qu’un PC.

    Compare avec le Steam Deck. Ils ont une machine bien plus à jour techniquement, mais aussi bien plus chère!! Et sans écran OLED il me semble.

  5. darkangel5666

    11 octobre 2021 at 14:53

    Oui mais ton pc n’a pas ce form factor.
    Tout est histoire de compromis dans la tech. Evidement que ça reste du vieux matos et que c’est probablement trop cher pour ce que c’est, mais comparer une switch à un PC ça n’a pas trop de rapport 🙂

  6. Dzmo

    13 octobre 2021 at 19:24

    Jsuis d’accord avec vous, j’ai la Switch avec des tas de jeux mais moi je joue pas en mode portable mais sur une TV, mon fils joue toujours en mode portable pour lui c’est très bien.
    Pour moi quand je lance Zelda sur une TV, le jeu est techniquement pénible à jouer alors que sur mon PC via un émulateur le jeu tourne en 4k et 60fps, bon après le son est aussi accélérer mais ça passe mieux je trouve…
    A bon entendeur…bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *