Test

Test : Casque Gamer Roccat Kave XTD 5.1

Notre avis
7 / 10
Audio

Par Jerome le

On ne présente plus vraiment Roccat, au fur et à mesure des années la marque gamer allemande a su se forger une assez bonne réputation avec des produits rarement ratés. Elle revient aujourd’hui avec un nouveau casque : le Roccat Kave XTD (pour Extended) 5.1 “digital”, et succède au Kave 5.1 premier du nom sorti en 2008.

Disponible depuis le mois février, il vient se positionner sur un segment plutôt haut de gamme, sans atteindre de sommets, avec un tarif conseillé de 169 euros. Roccat l’écrit d’ailleurs sur la boîte le Kave XTD 5.1 est un “casque 5.1 premium”. 

DSC04098

Casque certes, mais il est aussi accompagné par une télécommande USB, à poser sur votre bureau, qui intègre une carte son multi-channel. L’idée est donc de proposer une solution audio tout-en-un. Pour les amateurs de chiffres, quelques considérations techniques :

HAUT-PARLEURS CENTRAL/AVANT/ARRIÈRE

Gamme de fréquences : 20~20.000 Hz
SPL max. pour 1 kHz : 115±3 dB
Puissance max. : 50 mW
Diamètre avant : 40 mm
Diamètre arrière : 40 mm

HAUT-PARLEURS BASSES
Gamme de fréquences : 20~100 Hz
Puissance max. : 300 mW
Diamètre : 30 mm

MICROPHONE

Gamme de fréquences : 10~10.000 Hz
Sensitivité pour 1 kHz : -32±2 dB
Directivité : omnidirectionnel
Diamètre : 4 x 1,5 mm
Impédance : 2.2 Ω + 15%

SYSTÈME

Connexion : USB
Impédance : 32 Ω
Longueur de câble : 3,6 m
Poids (casque uniquement) : 335 gr

On connaît la promesse. Reste à savoir si elle est tenue.

Design

Il n’est pas vraiment nécessaire de faire des prouesses sur le design d’un casque dans la mesure où on ne l’aura pas souvent sous les yeux et ce, d’autant plus quand il est destiné aux joueurs. Tout le monde le sait, c’est la télé qui l’a dit, “les gamers sont des asociaux boutonneux qui ne sortent pas de chez eux et qui n’en ont pas grand-chose à faire de leur style”. Roccat l’a bien compris et ne s’est donc pas franchement attardé en recherches sur le design.

Résultat : un casque très simple qui a le mérite d’être discret. Roccat a fait l’impasse sur logo, couleurs et motifs tape-à-l’œil que l’on retrouve beaucoup sur les produits destinés aux gamers. Oui, au JDG on plaide pour du matériel gamer discret. Dommage que Roccat ne soit pas allé jusqu’au bout de la simplicité, on va trouver quelques LED bleues sur l’objet qui vont un peu trancher.

DSC04111

La multiplication des haut-parleurs (4 de chaque côté pour le 5.1) a également obligé la marque à opter pour des transducteurs particulièrement épais. Cela tranchera un peu sur les têtes fines et ne sera donc pas du plus bel effet en public. Henri du Gamer nous l’a d’ailleurs suffisamment fait remarquer.

Roccat aurait pu notamment mieux faire sur les matériaux utilisés : plastique à tous les étages ou presque. Les transducteurs sont recouverts d’un similicuir, probablement du skaï, là encore peu mieux faire. Au final, le Kave XTD saura se faire relativement discret, mais on regrette l’absence de matériaux de qualité. Ce qui fait craindre une faible résistance à l’usure.

Confort et utilisation

Le casque est en revanche particulièrement confortable. L’arceau sert le crâne juste comme il faut, et les mousses sont suffisamment molles pour ne pas appuyer sur les tempes. Justement dosé, l’ensemble va permettre d’obtenir un casque fermé, mais très agréable. Avec 335 grammes, il est suffisamment léger pour se faire oublier. Le confort est donc au rendez-vous.

Outre le casque, la télécommande est également relativement bien pensée et particulièrement intuitive. On comprend instinctivement son fonctionnement, c’est particulièrement agréable à l’heure où ces dernières se complexifient beaucoup, on pense notamment au Ear Force Z Seven de Turtle Beach que nous testions il y a quelques mois.

DSC04100

Cette dernière va permettre de gérer le volume général ou de chacun des haut-parleurs. On pourra aussi désactiver le micro ou choisir le mode “film” en cas de besoin. C’est ici que l’on pourra notamment décrocher son téléphone. Le Kave XTD peut aussi s’appairer à son smartphone via Bluetooth pour téléphoner ou répondre en pleine partie. On regrette en revanche qu’il ne soit pas possible d’écouter de la musique ou le son provenant des films présents sur son téléphone dans son casque.

Notons également sur la télécommande toutes les sorties nécessaires pour brancher son système Hi-Fi. Il faudra penser aux câbles, mais Roccat reste ainsi dans sa logique : faire du Kave XTD, le centre de son installation audio. Précisons au passage que le casque se branche uniquement en USB grâce à un câble “anti-nœuds” de 3,6 m et que le micro est détachable. L’ensemble est plutôt bien pensé, un bon point pour ce casque.

Son et Logiciel

Venons-en au plat de résistance : le son. Plat, le mot est bien choisi, puisque sorti de la boîte, c’est un peu la première chose qui frappe lorsque l’on porte le casque à l’oreille ; le manque de basses en sera le plus bel exemple. Toutefois, cela ne déplaira pas forcément à tout le monde, mais disons que le son manque un peu de caractère.

Cependant, on saluera l’effort fait sur le 5.1 qui est franchement de bonne facture et permet de chouettes effets de spatialisation, cela pourra s’avérer assez pratique en jeu, par exemple pour repérer les bruits de pas d’un ennemi.

screen-driver

La bonne nouvelle est que, si le son ne vous convient pas, Roccat a prévu un logiciel de gestion assez complet. Les fonctions qu’il propose sont légion, et c’est tant mieux. C’est ici que l’on pourra jouer de l’égaliseur en fonction de ses préférences, avec la possibilité de sauver ses profils préférés, ou choisir parmi ceux préenregistrés, en fonction de sa musique ou de son jeu. WoW et Counter Strike comptent parmi ces profils enregistrés à l’usine.

On pourra aussi définir le volume de chaque HP, ajuster le niveau du micro ou encore mettre en place des déformations de sa voix et d’autres paramètres avancés. L’un dans l’autre, tout le monde y trouvera son bonheur.

Verdict


En définitive, si le Roccat Kave XTD 5.1 pourrait laisser présager d’une qualité moyenne à première vue : matériaux médiocres, son sans personnalité. Il ne faut pas s’y méprendre, son confort et ses multiples possibilités d’égalisation permettront certainement de faire de lui un casque de choix.

À 169 euros, c’est un budget, mais nous avons eu l’occasion de voir plus cher pour moins bien. Si vous cherchez un casque Gamer polyvalent, il est à considérer avec attention. Notez que des versions moins onéreuses sont prévues et arriveront avant la fin de l’année : l’une sans carte son dédiée (99 euros), l’autre sans carte son et en stéréo seulement pour 69 euros.

On ne présente plus vraiment Roccat, au fur et à mesure des années la marque gamer allemande a su se forger une assez bonne réputation avec des produits rarement ratés. Elle revient aujourd’hui avec un nouveau casque : le Roccat Kave XTD (pour Extended) 5.1 “digital”, et succède au Kave 5.1 premier du nom sorti en 2008.

Disponible depuis le mois février, il vient se positionner sur un segment plutôt haut de gamme, sans atteindre de sommets, avec un tarif conseillé de 169 euros. Roccat l’écrit d’ailleurs sur la boîte le Kave XTD 5.1 est un “casque 5.1 premium”. 

DSC04098

Casque certes, mais il est aussi accompagné par une télécommande USB, à poser sur votre bureau, qui intègre une carte son multi-channel. L’idée est donc de proposer une solution audio tout-en-un. Pour les amateurs de chiffres, quelques considérations techniques :

HAUT-PARLEURS CENTRAL/AVANT/ARRIÈRE

Gamme de fréquences : 20~20.000 Hz
SPL max. pour 1 kHz : 115±3 dB
Puissance max. : 50 mW
Diamètre avant : 40 mm
Diamètre arrière : 40 mm

HAUT-PARLEURS BASSES
Gamme de fréquences : 20~100 Hz
Puissance max. : 300 mW
Diamètre : 30 mm

MICROPHONE

Gamme de fréquences : 10~10.000 Hz
Sensitivité pour 1 kHz : -32±2 dB
Directivité : omnidirectionnel
Diamètre : 4 x 1,5 mm
Impédance : 2.2 Ω + 15%

SYSTÈME

Connexion : USB
Impédance : 32 Ω
Longueur de câble : 3,6 m
Poids (casque uniquement) : 335 gr

On connaît la promesse. Reste à savoir si elle est tenue.

Design

Il n’est pas vraiment nécessaire de faire des prouesses sur le design d’un casque dans la mesure où on ne l’aura pas souvent sous les yeux et ce, d’autant plus quand il est destiné aux joueurs. Tout le monde le sait, c’est la télé qui l’a dit, “les gamers sont des asociaux boutonneux qui ne sortent pas de chez eux et qui n’en ont pas grand-chose à faire de leur style”. Roccat l’a bien compris et ne s’est donc pas franchement attardé en recherches sur le design.

Résultat : un casque très simple qui a le mérite d’être discret. Roccat a fait l’impasse sur logo, couleurs et motifs tape-à-l’œil que l’on retrouve beaucoup sur les produits destinés aux gamers. Oui, au JDG on plaide pour du matériel gamer discret. Dommage que Roccat ne soit pas allé jusqu’au bout de la simplicité, on va trouver quelques LED bleues sur l’objet qui vont un peu trancher.

DSC04111

La multiplication des haut-parleurs (4 de chaque côté pour le 5.1) a également obligé la marque à opter pour des transducteurs particulièrement épais. Cela tranchera un peu sur les têtes fines et ne sera donc pas du plus bel effet en public. Henri du Gamer nous l’a d’ailleurs suffisamment fait remarquer.

Roccat aurait pu notamment mieux faire sur les matériaux utilisés : plastique à tous les étages ou presque. Les transducteurs sont recouverts d’un similicuir, probablement du skaï, là encore peu mieux faire. Au final, le Kave XTD saura se faire relativement discret, mais on regrette l’absence de matériaux de qualité. Ce qui fait craindre une faible résistance à l’usure.

Confort et utilisation

Le casque est en revanche particulièrement confortable. L’arceau sert le crâne juste comme il faut, et les mousses sont suffisamment molles pour ne pas appuyer sur les tempes. Justement dosé, l’ensemble va permettre d’obtenir un casque fermé, mais très agréable. Avec 335 grammes, il est suffisamment léger pour se faire oublier. Le confort est donc au rendez-vous.

Outre le casque, la télécommande est également relativement bien pensée et particulièrement intuitive. On comprend instinctivement son fonctionnement, c’est particulièrement agréable à l’heure où ces dernières se complexifient beaucoup, on pense notamment au Ear Force Z Seven de Turtle Beach que nous testions il y a quelques mois.

DSC04100

Cette dernière va permettre de gérer le volume général ou de chacun des haut-parleurs. On pourra aussi désactiver le micro ou choisir le mode “film” en cas de besoin. C’est ici que l’on pourra notamment décrocher son téléphone. Le Kave XTD peut aussi s’appairer à son smartphone via Bluetooth pour téléphoner ou répondre en pleine partie. On regrette en revanche qu’il ne soit pas possible d’écouter de la musique ou le son provenant des films présents sur son téléphone dans son casque.

Notons également sur la télécommande toutes les sorties nécessaires pour brancher son système Hi-Fi. Il faudra penser aux câbles, mais Roccat reste ainsi dans sa logique : faire du Kave XTD, le centre de son installation audio. Précisons au passage que le casque se branche uniquement en USB grâce à un câble “anti-nœuds” de 3,6 m et que le micro est détachable. L’ensemble est plutôt bien pensé, un bon point pour ce casque.

Son et Logiciel

Venons-en au plat de résistance : le son. Plat, le mot est bien choisi, puisque sorti de la boîte, c’est un peu la première chose qui frappe lorsque l’on porte le casque à l’oreille ; le manque de basses en sera le plus bel exemple. Toutefois, cela ne déplaira pas forcément à tout le monde, mais disons que le son manque un peu de caractère.

Cependant, on saluera l’effort fait sur le 5.1 qui est franchement de bonne facture et permet de chouettes effets de spatialisation, cela pourra s’avérer assez pratique en jeu, par exemple pour repérer les bruits de pas d’un ennemi.

screen-driver

La bonne nouvelle est que, si le son ne vous convient pas, Roccat a prévu un logiciel de gestion assez complet. Les fonctions qu’il propose sont légion, et c’est tant mieux. C’est ici que l’on pourra jouer de l’égaliseur en fonction de ses préférences, avec la possibilité de sauver ses profils préférés, ou choisir parmi ceux préenregistrés, en fonction de sa musique ou de son jeu. WoW et Counter Strike comptent parmi ces profils enregistrés à l’usine.

On pourra aussi définir le volume de chaque HP, ajuster le niveau du micro ou encore mettre en place des déformations de sa voix et d’autres paramètres avancés. L’un dans l’autre, tout le monde y trouvera son bonheur.

Verdict


En définitive, si le Roccat Kave XTD 5.1 pourrait laisser présager d’une qualité moyenne à première vue : matériaux médiocres, son sans personnalité. Il ne faut pas s’y méprendre, son confort et ses multiples possibilités d’égalisation permettront certainement de faire de lui un casque de choix.

À 169 euros, c’est un budget, mais nous avons eu l’occasion de voir plus cher pour moins bien. Si vous cherchez un casque Gamer polyvalent, il est à considérer avec attention. Notez que des versions moins onéreuses sont prévues et arriveront avant la fin de l’année : l’une sans carte son dédiée (99 euros), l’autre sans carte son et en stéréo seulement pour 69 euros.

Notre avis

Présent

7 / 10

2 réponses à “Test : Casque Gamer Roccat Kave XTD 5.1”

    • tu appuis sur le bouton telephone pendant 6 ssec et le logo bluetooth va clignoter et après tu connecte ton tel ! voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *