Test

Test : Samsung Galaxy A5 (2016)

Par Anh Phan le

Depuis quelques temps, le gros des nouveautés se fait au niveau des smartphones de milieu de gamme, non pas que les smartphones flag-ship n’apportent pas leur lots de nouveautés mais on est de moins en moins surpris.

Aussi, on surveille de très près ce marché parce qu’il monte en gamme, si bien que certains parlent même de haut de gamme de milieu de gamme. C’est le cas du nouveau Samsung Galaxy A5 (2016) qui se positionne dans les 400 euros avec une finition digne des smartphones haut de gamme de Samsung comme le Galaxy S6.

Avec la même identité que les Samsung Galaxy S6, le nouveau Galaxy A5 devra faire face à une concurrence des plus féroces avec non seulement les marques concurrentes mais aussi le Galaxy S6 qu’on peut trouver à un prix pas si loin.

samsung-galaxy-a5-2016-live-01

Les Caractéristiques et le Packaging

Pour rappel sur les caractéristiques, les nouveaux Samsung Galaxy A5 (2016) vous proposent :

– Android 5.1.1 Lollipop
– Surcouche TouchWiz UI
– Ecran Corning Gorilla Glass 4
– Dalle Super AMOLED de 5,2″
– Résolution Full HD de 1920×1080 (423ppp)
– Boîtier finition aluminim sur les tranches et dos en verre
– Processeur octa-core Exynos 7580 (8 x Cortex-A53 cadencé à 1,6GHz)
– GPU Mali T720
– 16Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD
– 2Go de RAM
– APN avec un capteur rétro-éclairé de 13 Mégapixels
– Flash LED et Autofocus de nouvelle génération
– Objectif grand angle de 28mm avec une ouverture à F/1,9 et stabilisation optique
– Enregistrement de vidéos en Full HD 1080p max
– Caméra visio avec un capteur rétro-éclairé de 5 Mégapixels
– Objectif visio avec une ouverture de F/1.9
– 3G/3G+, H+, 4G LTE, 4G+ LTE
– Port nano-SIM
– WiFi a/b/g/n
– Bluetooth 4.1 LE, A-GPS+GLONASS, DNLA, Miracast (WiFi Direct)
– NFC
– Port USB 2.0 compatible MHL
– Baromètre, Gyroscope, Accéléromètre
– Capteur de proximité et de luminosité
– Capteur biométrique
– Batterie de 2900 mAh
– Rechargement ultra-rapide en filaire
– Taille de 144,8x71x7,3mm
– Poids de 155g

dav
dav

Je vais un peu me répéter mais comme pour les précédents Galaxy A, la version 2015 ne vous propose pas de batterie amovible. On regrettera surtout que Samsung n’ait pas encore jugé nécessaire de sauter dans le wagon de l’USB-C. Côté packaging, vous vous doutez bien que la marque coréenne ne va pas révolutionner le genre. On retrouve ainsi la boîte en carton rectangulaire (blanche et non plus bleue) et sans surprise, on retrouve les éternels câble micro-USB, chargeur USB, des écouteurs/kits mains-libres et les notices d’utilisation pour une première prise en main. Rien de bien original donc.

dav
dav

Pour son prix, il est désormais disponible au prix officiel de 409 euros hors abonnement. Attendez-vous à des prix plus agressifs dans un futur plus ou moins proche chez les opérateurs. Oui, on sait que le Samsung Galaxy S6 se trouve maintenant pour à peine une petite centaine d’euros de plus mais comme je viens de vous le dire, le nouveau Galaxy A5 (2016) risque de voir ses prix baisser très vite, surtout avec l’arrivée du futur Galaxy S7.

[nextpage title= »Design »]

​Pour faire simple, le Samsung Galaxy A5 (2016) est en gros un Galaxy S6. Par rapport à la génération précédente, la version 2016 est légèrement plus épaisse afin de permettre une meilleure prise en main. En fait, pour un smartphone de milieu de gamme, le Galaxy A5 (2016) n’a rien à envier aux smartphones haut de gamme. La finition est au top et très honnêtement, si vous hésitiez encore sur un Galaxy S6, je vous conseille vivement de regarder du côté de ce Galaxy A5 (2016) afin de découvrir cette finition proche de ce que propose les smartphones haut de gamme. On aime vraiment la nouvelle direction prise par Samsung depuis l’apparition du Galaxy Alpha. La finition du Galaxy A5 (2016) rivalise de pair avec les références du marché.

samsung-galaxy-a5-2016-live-14

samsung-galaxy-a5-2016-live-18

Le design est agréable, tout en finesse avec deux faces en verre et un contour en aluminium en adéquation avec le design. Le contour en aluminium est légèrement biseauté afin d’avoir une meilleure prise en main et éviter ainsi que le smartphone ne glisse trop de vos mains. Par contre, avec un dos en verre, très agréable au passage, le Galaxy A5 (2016) aura tendance à glisser en fonction des surfaces sur lequel il est posé. Attention donc. Le tout donne tout de même un aspect global sobre et très élégant.

samsung-galaxy-a5-2016-live-02

Du côté de la description physique, on retrouve en haut de l’écran le premier haut-parleur avec, à ses côtés, une LED de notification intégrée dans le plastique, la caméra visio avec un capteur de 5 Mégapixels ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité. Juste en dessous du haut-parleur se trouve le logo de Samsung. En bas de l’écran se trouvent le bouton physique d’accueil qui intègre le capteur biométrique et les deux boutons sensitifs. Comme pour les autres smartphones Galaxy, on retrouve à gauche le bouton d’application qui permet d’accéder au multi-tâches. Une pression longue permet toutefois de lancer le menu d’option. De l’autre côté se trouve le bouton de retour.

samsung-galaxy-a5-2016-live-07

Concernant le bouton d’accueil, je vous rappelle qu’il intègre un capteur biométrique. Par contre, ce n’est apparemment le même que celui qui équipe les Galaxy S6 parce que je l’ai trouvé moins performant. Il a été long à configurer et il n’est pas des plus réactifs. A part cela, comme pour les Galaxy S6, vous n’aurez qu’à poser votre doigt pour déverrouiller le smartphone. L’utilisation au quotidien se passe sans aucun soucis. Par contre, vous ne pourrez enregistrer que 3 empreintes (contre 5 souvent chez la concurrence). Au dos, on retrouve l’APN en haut au centre avec, à ses côtés le flash LED. Le logo Samsung se trouve en haut au centre du dos. On pourra reprocher le dépassement de l’appareil photo. Cela ne m’a pas spécialement gêné mais certains pourront ne pas aimer le fait que le smartphone ne reste pas à plat sur une table.

samsung-galaxy-a5-2016-live-05

Sur la tranche gauche se trouvent les deux boutons de volumes et du côté de la tranche de droite, on retrouve le bouton de mise sous tension et/ou de veille avec le port nano-SIM et le port Micro-SD. Un premier micro se trouve sur la tranche du haut et vous trouverez le port jack de 3,5mm, le port Micro-USB, un second micro et le haut-parleur multimédia sur la tranche du bas.

[nextpage title= »Affichage et Son »]

​Depuis un temps certain, on sait à quel point Samsung maîtrise sa technologie AMOLED et l’écran du Galaxy A5 (2016) ne déroge pas à la règle. Du coup, sans grosse surprise, le Galaxy A5 (2016) vous propose un écran Super AMOLED avec une diagonale de 5,2” et une définition Full HD soit 1080×1920 avec donc une densité de 423ppp. Ce n’est donc pas aussi fin, du moins dans les chiffres, que l’écran du Galaxy S6 mais je vous défie de trouver une différence à l’oeil nu pour tout ce qui est finesse d’affichage au niveau des textes et autres.

samsung-galaxy-a5-2016-live-03

Avec la technologie OLED, vous vous en doutez, les noirs sont très profonds et les couleurs vous sautent aux yeux. On le sait depuis quelques générations, Samsung s’en sort avec les honneurs au niveau des couleurs. La colorimétrie est maitrisée malgré une légère tendance à virer vers le vert si on le compare à d’autres smartphones. Les angles de visions sont très bons et je n’ai eu aucun problème de visibilité en plein soleil. Une belle référence pour un smartphone de milieu de gamme.

samsung-galaxy-a5-2016-live-13

Pour ce qui est du haut-parleur multimédia, comme vous avez pu le voir, il se situe sur la tranche du bas, comme sur les Galaxy S6. J’avoue avoir été agréablement surpris par la qualité sonore en sortie puisque le haut-parleur arrive à filtrer et à ne pas vraiment saturer malgré quelques distorsions. Que cela soit des vidéos de séries ou des vidéos Youtube, le son restait clair dans l’absolu. Maintenant, cela reste des haut-parleurs et ils ne remplaceront jamais un bon casque, de bons écouteurs ou une enceinte externe. Pour ce qui est de la prise jack, certains concurrents comme le HTC One A9 s’en sortent mieux mais ça reste très bon pour un smartphone de cette gamme.

Du côté de l’applicatif, c’est assez classique dans l’absolu. On notera surtout que Samsung propose toujours la navigation par dossiers. Et pour la qualité d’écoute lors des conversations téléphoniques, je n’ai pas eu de problème particulier et j’ai eu droit à des conversations claires et une bonne réception en général.

[nextpage title= »Utilisation, TouchWiz et Performances »]

Pour la surcouche TouchWiz, c’est quasiment la même chose que ce qu’on avait avec les Galaxy S6. On se retrouve ainsi avec une surcouche de plus en plus épurée et qui correspond de à ce que propose Google avec le Material Design. Par défaut, on aura toujours droit aux couleurs pétantes du constructeur coréen mais grâce aux thèmes, vous pourrez maintenant avoir des couleurs plus en adéquation avec ce que vous aimez. Je ne peux que vous conseiller le thème Material ou Dark Material, forcément. Si on retrouve quelques applications maisons, la majorité sont des applications d’éditeurs tiers et vous pourrez désinstaller celles qui ne vous intéressent pas. Je pense notamment aux applications Microsoft par exemple. Maintenant, si les applications Samsung vous manquent, le Galaxy App Store est toujours là pour vous aider !

Samsung propose toujours son partenariat avec Flipboard avec un volet Briefing à gauche des pages d’accueil. On retrouve aussi le mode double fenêtre ou la possibilité d’avoir une fenêtre flottante depuis une application compatible. Il vous suffit ainsi de faire un geste depuis le coin supérieur gauche/droite de l’écran et de descendre jusqu’à la taille souhaitée. A noter aussi la possibilité de lancer les multi-fenêtres depuis le menu des dernières applications utilisées (qui se présente sous la forme d’un carrousel), les applications compatibles sont indiquées par un double rectangle en haut à droite. On retrouve également les raccourcis dans la barre de notifications, le clavier virtuel avec sa rangée supplémentaire dédiée aux chiffres. On a bien évidemment toujours la possibilité de choisir sa grille d’applications allant du 4×4 au 5×5. Mais là où le bât blesse un peu, c’est le fait de voir que TouchWiz n’est pas tant optimisé pour cette génération de Galaxy A5. Aussi, si dans l’ensemble, vous aurez l’impression d’avoir une interface utilisateur plutôt fluide, on se retrouve par moment avec des ralentissements complètement inexplicables. Cela peut aussi bien se produire au réveil de l’appareil qu’en plein passage d’une application à l’autre. Les 2Go n’aident pas forcément non plus.

Du côté des performances, on retrouve des résultats aux différents benchmarks correspondant à des smartphones haut de gamme d’il y a deux ans. Si les benchmarks ne sont finalement que des chiffres, on retiendra surtout que dans l’absolu, le Samsung Galaxy A (2016) fera tourner toutes vos applications favorites, même les jeux. Aussi, je vous laisse voir les résultats dans les différents benchmarks. On notera également que le smartphone n’a quasiment jamais chauffé et ce, même pendant la phase de test des benchmarks.

[nextpage title= »Autonomie »]

​Le Samsung Galaxy A5 (2016) vous propose une batterie de 2900mAH, c’est mieux que le Galaxy S6 (2600mAh), et on retrouve également la recharge rapide qui vous permettra à votre smartphone de se recharger de 0 à 100% en un peu moins de 100 minutes, c’est aussi bien que le Galaxy S6 Edge+. Très honnêtement, je m’attendais à une autonomie supérieure au Galaxy S6 mais j’avoue avoir été bluffé par l’autonomie du Galaxy A5 (2016).

samsung-galaxy-a5-2016-live-09

Tout dépend bien évidemment de vos usages. Dans mon cas, et je me considère comme un Power-User, j’ai tenu sans problème deux journées entières, c’est assez fou en fait. Voici l’état de la batterie du Galaxy A5 (2016) à la fin d’une grosse journée en roaming, c’est impressionnant quand on sait que le roaming, avec le changement incessant d’antennes, fait que le smartphone consomme deux fois plus que d’habitude :

Voici maintenant l’état de la batterie après une journée sans roaming :

Et là, après deux jours, je suis impressionné :

On est bien loin de ce que propose le Galaxy S6 et très honnêtement, c’est quand même super agréable de se dire qu’on n’a plus à se soucier de l’autonomie et qu’on peut assurer maintenant facilement deux jours.

[nextpage title= »Photo et Vidéo »]

Dans le monde des smartphones, notre référence reste le Samsung Galaxy S6 avec ses deux déclinaisons Edge. Du côté de ce nouveau Galaxy A5 (2016), on vous propose un APN avec un capteur de 13 Mégapixels, un objectif grand angle avec une ouverture de F/1.9 et la stabilisation optique. Autant le dire tout de suite, on n’est pas en présence d’un excellent photophone comme le Galaxy S6. Maintenant, pour être honnête, le Galaxy A5 (2016) s’en sort bien et fait parti de la moyenne haute.

samsung-galaxy-a5-2016-live-10

Dans des conditions de luminosité normale, le Galaxy A5 (2016) vous propose des photos équilibrées, nettes et assez détaillées. Avec l’écran AMOLED, les couleurs vous sautent en plus aux yeux, il faudra donc tout de même vérifier sur un écran d’ordinateur mais dans l’ensemble, on a été satisfait. En fait, parce que c’est un milieu de gamme, comme souvent, on retrouvera des photos en basse luminosité de qualité plutôt médiocre alors qu’en condition de très forte luminosité, on aura l’impression que l’APN ne récupère plus d’informations si bien qu’on aura l’impression d’une fausse surexposition.

samsung-galaxy-a5-2016-live-03

Je vous rappelle qu’il vous suffira de cliquer deux fois de suite sur le bouton d’accueil du smartphone, que ce dernier soit verrouillé ou pas, pour lancer l’application photo ! Pratique et super rapide à l’usage. L’autofocus est plutôt réactif même s’il n’atteint pas le niveau d’un smartphone haut de gamme.

Mais mieux que des mots, voici quelques exemples de photos :

Samsung Galaxy A5 (2016) Photos de Test

Côté selfie, on a toujours le même capteur de 5 Mégapixels avec un objectif grand angle dont l’ouverture est de F/1.9, ce qui aidera grandement quand vous ne serez pas dans les bonnes conditions lumineuses. Comme pour les autres Galaxy S6, Samsung n’a pas spécialement revu sa formule et aura tendance à un peu trop lisser. Très honnêtement, je ne suis toujours pas dans le mouvement selfie (vous pouvez vérifier mon compte Instagram ou on mon compte Twitter, PROMIS), mais ça fera plaisir à ceux qui font souvent des selfies.

Pour ce qui est de l’application photo, c’est la même que celle sur les Galaxy S6. Elle est assez classique mais elle n’est pas aussi intuitive que celle des iPhones, un modèle du genre. Par contre, elle reste plutôt complète et c’est bien ça l’essentiel. Vous aurez accès à tous les réglages au cas où. On n’oublie pas les différents modes allant du mode HDR au mode Panorama, etc.

samsung-galaxy-a5-2016-soft-live-18

Côté vidéo, la stabilisation optique apporte forcément beaucoup et comme vous le savez sans doute déjà, pas de 4K. Maintenant, pour être honnête, qui enregistre vraiment en 4K ? Pas grand monde donc on pourra toujours crier au scandale mais dans la pratique, on se contentera très facilement du Full HD. Du côté des vidéos, on est dans le correct avec des vidéos qui manquent un peu de détails et qui auront du mal à retranscrire aussi bien les basses lumières que les trop fortes lumières.

[nextpage title= »Galerie et Conclusion »]


Notre avis

Très honnêtement, malgré un TouchWiz et des photos en demi-teintes, j’avoue avoir aimé utiliser le Galaxy A5 (2016) au quotidien. J’ai apprécié sa finition, son design et son autonomie, surtout son autonomie en fait ! Si vous êtes prêts à attendre les quelques mises à jour qui vont forcément apporter des optimisations au niveau de TouchWiz, le Samsung Galaxy A5 vous plaira pour sûr.

Il reste maintenant la barrière du prix puisque ce Galaxy A5 (2016) ne se situe pas si loin du prix des hauts de gamme de 2015 en fin de vie, ce qui joue clairement en sa défaveur. Maintenant, parce que c’est un milieu de gamme, vous devrez très rapidement bénéficier d’ODR ou autres promotions qui rapprocheront plus le smartphone de la barre des 300 euros hors abonnement, ce qui serait bien intéressant in fine.

8 / 10