Test

Samsung Galaxy A7 (2018) : notre test du smartphone à trois modules photo accessible

Design et Écran

Notre avis
7 / 10
Smartphone

Par Camille Suard le

Samsung a l’habitude de produire des smartphones au design travaillé et belles finitions, et ce, quelle que soit la gamme à laquelle ils appartiennent. Il en va de même avec ce Galaxy A7 Édition 2018 qui arbore un style certes très classique, mais non sans élégance. Malgré sa grande taille, il réussit à maintenir une certaine finesse et légèreté. Ses bordures se trouvent assez larges, mais ses bords arrondis apportent un peu de douceur à l’ensemble. L’absence de capteur d’empreintes à l’arrière permet aussi de dégager de l’espace et de proposer une belle surface sur le dos de l’appareil. Ce dernier a recours au plastique pour imiter le verre réservé aux haut de gamme. Sa belle robe, ici bleue pour le test, fait son petit effet. On trouve les trois modules photo placés à la verticale, en haut à gauche.

Le constructeur a fait le choix assez original d’incorporer son lecteur d’empreintes sur la tranche de gauche. Facile d’accès, même depuis la main gauche, il n’obtient cependant pas le prix de la réactivité. Il est intégré au bouton physique de mise en tension et verrouillage/déverrouillage de l’écran. Au-dessus de celui-ci, nous trouvons ceux dédiés aux réglages du volume. De l’autre côté se tient un tiroir pouvant abriter simultanément deux cartes nano Sim et une micro SD. Enfin, le bord inférieur accueille une prise jack, un micro, un haut-parleur et un port micro USB. Eh non, Samsung ne se décide pas à passer le cap de l’USB Type C là où ses concurrents directs n’hésitent déjà plus depuis quelques mois à le faire.

Sans surprise, le fabricant d’écrans réputé pour la qualité de ses Oled, embarque pour son A7 de 2018 une belle dalle AMOLED de 6 pouces avec une définition Full HD+ (1080 x 2220 pixels). En effet, le résultat offre un véritable confort pour les yeux grâce à une luminosité et un contraste excellents. Le blanc a tendance à tirer un peu sur le bleu, mais cela peut rapidement être corrigé dans les paramètres d’affichage. Bref, l’écran frôle la perfection et pour un smartphone à moins de 350 euros, c’est très appréciable.

Continuez la lecture du Test
3 Performances, logiciel et autonomie
Sommaire
  1. Introduction
  2. Design et Écran
  3. Performances, logiciel et autonomie
  4. Photo
  5. Où l'acheter, Galerie Photo et conclusion