Test

[TEST] Samsung Galaxy Note 10 : Repousser les limites de l’excellence

Notre avis
9 / 10
Smartphone

Par Amandine Jonniaux le

Après l’excellent Galaxy Note 9, Samsung revient en force cet été avec son Galaxy Note 10, qui propose des améliorations notables par rapport à son prédécesseur. Avec une fiche technique au sommet pour un prix qui côtoie les étoiles, on vous dit tout ce qu’on a pensé du nouveau flagship haut de gamme de la marque coréenne. 

Crédits JDG

C’est désormais une tradition à la fin de l’été, Samsung a profité du mois d’août pour annoncer son nouveau Galaxy Note 10. Et cette fois, contrairement aux années précédentes ce n’est pas un, mais deux smartphones qui sont venus agrandir la famille Galaxy. En plus du très premium Note 10+, dont vous pouvez retrouver le test juste ici, la marque a aussi présenté le non moins performant Note 10. Avec son format de 151 x 71,8 x 7,9 mm pour 170 grammes, le smartphone à stylet arbore un design significativement plus compact que son prédécesseur le Note 9, tout en assurant un écran Infinity-O à peine plus modeste de 6,3 pouces en HDR10+ (2280x1080p), équipé de la technologie Dynamic AMOLED qu’on retrouvait déjà sur les S10. Les finitions sont évidemment irréprochables, on n’en attendait pas moins de la part de Samsung (qui plus est à ce prix-là), et la prise en main très agréable grâce aux bordures latérales incurvées. On notera toutefois le design légèrement plus anguleux que le Note 9 au niveau des bordures inférieures et supérieures. Au niveau de ses coloris, le téléphone est disponible en deux déclinaisons sobres et élégantes, Argent Stellaire et Noir Cosmos

Véritable signature de la gamme Galaxy Note, le S Pen est évidemment bien présent, et si son évolution n’est pas flagrante, le stylet bénéficie tout de même de quelques améliorations bien senties, notamment grâce à son accéléromètre intégré. En écoutant la musique ou depuis l’appareil photo, les Air Actions permettent ainsi de contrôler à distance et par geste certaines fonctionnalités de l’appareil, comme le changement de mode ou le zoom directement depuis l’accessoire. Même si elle était déjà bien suffisante sur le Note 9, la batterie du S Pen a également été revue largement à la hausse, et ne nécessite que quelques minutes de chargement pour plusieurs heures d’utilisation. 

À l’intérieur de la boîte, on retrouve en plus des traditionnels guides d’utilisation, une paire d’écouteurs filaires intra-auriculaires AKG, ainsi qu’un bloc chargeur de 25W, et un câble USB-C vers USB-C. Pour son Note 10, Samsung s’affranchit des boutons superflus, en se limitant à une barre de volume, et à un bouton unique situé sur le côté gauche de l’appareil. Polyvalent, ce dernier permet non seulement de déverrouiller l’appareil, mais aussi de déclencher l’appareil photo (double appui), et de lancer l’assistant Bixby (appui long), qui ne semble décidément toujours pas prêt à rendre l’âme. Un lecteur d’empreinte ultrasonique sous l’écran emprunté au S10 vient compléter le tout, et signe une belle évolution par rapport au Note 9, dont le capteur se cantonnait à l’arrière de l’appareil. Sans surprise, le Note 10 s’affranchit aussi de la prise jack, et devra désormais s’aligner sur les appareils Bluetooth, ou opter pour des écouteurs filaires équipés de connectique USB-C. 

Concernant ses performances audio, le Note 10 intègre des haut-parleurs stéréo AKG répartis sur les arêtes supérieures et inférieurs du téléphone. Sans avoir la prétention d’une enceinte, le rendu simule un son à 360° qui remplit parfaitement ses fonctions. Rien à redire à ce niveau-là donc.