Test

Test : Tamagotchi Connexion Corner Shop 2 (DS)

Par JDGa le

Hop, après la preview, le test ! Bon, je vous le dis tout de suite, à§a va être rapide... Aussi rapide que le jeu en fait ! La première fois que j'ai entendu parler de ce jeu, je me suis dit "Trop cool ! Retour en enfance avec les tamagotchi à  élever !!". En fait, à§a a quasiment rien à  voir. Ici vous êtes pote avec un tamagotchi et vous gérez des boutiques... Tout en allant à  l'école... C'est parti mon kiki tamagotchi !

Hop, après la preview, le test ! Bon, je vous le dis tout de suite, à§a va être rapide… Aussi rapide que le jeu en fait !

La première fois que j’ai entendu parler de ce jeu, je me suis dit “Trop cool ! Retour en enfance avec les tamagotchi à  élever !!”. En fait, à§a a quasiment rien à  voir. Ici vous êtes pote avec un tamagotchi et vous gérez des boutiques… Tout en allant à  l’école… C’est parti mon kiki tamagotchi !


Xxspe n’en n’a marre de tester des jeux “Tfou.fr” !!

Comme déjà  dit dans l’épisode précédent, le stick “Tfou.fr” fait en premier lieu peur sur la boite du jeu. En fait, il est vraiment à  sa place. Tamagotchi connexion corner shop 2 n’est vraiment pas un jeu pour un gamer de plus de 10 ans…

Areuh areuh donnez moi des bons jeux

Si le soft possède une très bonne réalisation, il souffre malheureusement d’un mal assez… Comment dire… Etrange. En effet, en 1h on a fait le tour du jeu. Je résume : vous achetez des boutiques (4 au départ, 13 en tout) et dans chaque boutique, il faut satisfaire le mieux possible le client… Ok, classique. Pour se faire, vous réalisez un mini-jeu correspondant à  chaque type de boutique. Au bout de 2-3 clients, vous savez comment faire parfaitement et, grosso modo, vous avez terminé cette boutique.

Le jeu parfait sur l’oreiller ! Pour s’endormir…

Même si chaque boutique peut évoluer 4 fois (il me semble), les différences entre les niveaux sont beaucoup trop infimes (voir inexistantes) pour relancer l’intérêt quelconque du mini-jeu. Rapidement, vous avez donc 13 mini-jeux. C’est tout. On pourrait parler du fait de n’avoir que 4 caractères pour remplir son nom, de l’ambiance assez enfantine et entièrement répétitive (les clients disent toujours strictement la même chose), que vous pouvez acheter des glaces à  votre pote tamagotchi… Mais non, l’intérêt est vraiment absent. On s’ennuie ferme au bout de 2-3 parties.

Conclusion :

Si les jeux pour petits sont légions sur DS vu son succès et sa facilité d’accès, j’ose penser que même ce soft risque de les ennuyer… En tout cas, si vous avez plus de 10 ans, ne mettez vraiment pas plus de 10-15€ dans ce jeu. Sans quoi vous serez rapidement déà§u… On me souffle dans mon oreillette que ce jeu a fait un carton au Japon, c’est vraiment une autre culture !

Note : 3/10 (pour la réalisation, j’l’ai trouvé bien foutu et attachant)

P.S. : Merci à  Atari pour nous avoir fournit le jeu, malgré que je ne l’aime pas ! C’est pas souvent qu’Atari nous file des jeux sur DS ^_^

Hop, après la preview, le test ! Bon, je vous le dis tout de suite, à§a va être rapide… Aussi rapide que le jeu en fait !

La première fois que j’ai entendu parler de ce jeu, je me suis dit “Trop cool ! Retour en enfance avec les tamagotchi à  élever !!”. En fait, à§a a quasiment rien à  voir. Ici vous êtes pote avec un tamagotchi et vous gérez des boutiques… Tout en allant à  l’école… C’est parti mon kiki tamagotchi !


Xxspe n’en n’a marre de tester des jeux “Tfou.fr” !!

Comme déjà  dit dans l’épisode précédent, le stick “Tfou.fr” fait en premier lieu peur sur la boite du jeu. En fait, il est vraiment à  sa place. Tamagotchi connexion corner shop 2 n’est vraiment pas un jeu pour un gamer de plus de 10 ans…

Areuh areuh donnez moi des bons jeux

Si le soft possède une très bonne réalisation, il souffre malheureusement d’un mal assez… Comment dire… Etrange. En effet, en 1h on a fait le tour du jeu. Je résume : vous achetez des boutiques (4 au départ, 13 en tout) et dans chaque boutique, il faut satisfaire le mieux possible le client… Ok, classique. Pour se faire, vous réalisez un mini-jeu correspondant à  chaque type de boutique. Au bout de 2-3 clients, vous savez comment faire parfaitement et, grosso modo, vous avez terminé cette boutique.

Le jeu parfait sur l’oreiller ! Pour s’endormir…

Même si chaque boutique peut évoluer 4 fois (il me semble), les différences entre les niveaux sont beaucoup trop infimes (voir inexistantes) pour relancer l’intérêt quelconque du mini-jeu. Rapidement, vous avez donc 13 mini-jeux. C’est tout. On pourrait parler du fait de n’avoir que 4 caractères pour remplir son nom, de l’ambiance assez enfantine et entièrement répétitive (les clients disent toujours strictement la même chose), que vous pouvez acheter des glaces à  votre pote tamagotchi… Mais non, l’intérêt est vraiment absent. On s’ennuie ferme au bout de 2-3 parties.

Conclusion :

Si les jeux pour petits sont légions sur DS vu son succès et sa facilité d’accès, j’ose penser que même ce soft risque de les ennuyer… En tout cas, si vous avez plus de 10 ans, ne mettez vraiment pas plus de 10-15€ dans ce jeu. Sans quoi vous serez rapidement déà§u… On me souffle dans mon oreillette que ce jeu a fait un carton au Japon, c’est vraiment une autre culture !

Note : 3/10 (pour la réalisation, j’l’ai trouvé bien foutu et attachant)

P.S. : Merci à  Atari pour nous avoir fournit le jeu, malgré que je ne l’aime pas ! C’est pas souvent qu’Atari nous file des jeux sur DS ^_^