Test

Test flash : The Chronicles of Riddick : Assault on Dark Athena

Par François le

Lorsque le premier jeu inspiré de l’univers des Chroniques de Riddick est sorti, je me souviens m’être dit que ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un jeu aussi beau… C’est vrai que le jeu était arrivé sur une Xbox (première du nom) en fin de vie à ce moment la, les développeurs avait […]

Lorsque le premier jeu inspiré de l’univers des Chroniques de Riddick est sorti, je me souviens m’être dit que ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un jeu aussi beau… C’est vrai que le jeu était arrivé sur une Xbox (première du nom) en fin de vie à ce moment la, les développeurs avait vraiment tirés le max de la console. L’ambiance du titre, le personnage si charismatique de Riddick, mais aussi le gameplay très novateur pour l’époque… Un jeu d’infiltration à la première personne permettant de se battre au corps à corps, c’était plutôt nouveau !

Le scénario était bien écrit et offrait une nouvelle facette de l’histoire de Riddick. Ce second volet saura t’il succèder au premier dans le coeur des gamers ?

darkathena

The Chronicles of Riddick : Assault on Dark Athena n’aura certainement pas le même impact que son illustre prédecesseur. Pas parce qu’il est moins bon (au contraire…) mais parce que le genre est déjà bien représenté sur nos consoles, et que le héros “bad ass” qu’incarne Vin Diesel dans ce titre n’est plus aussi frais dans l’esprit des gamers. Malgré tout, le titre est engageant et bien conçu. Il renferme de plus de plus une bonne surprise, matérialisée par la présence du premier titre (complet) sur la galette du nouvel opus. Alors oui, il existe peu de différence au niveau du gameplay par rapport au premier volet de la série, et cet Assault on Dark Athena a même tendance à clairement lorgner du côté du shooter par moment, mais cela reste plaisant, et le fait de devoir faire gaffe à soi, en se planquant et en attaquant le plus souvent possible par surprise est une fois encore très efficace.

Du côté du multijoueur, pas de grosses surprises, le tout reste cheap et classique à souhaits. Mais ce n’est pas vraiment le plus important dans le titre. Reste le premier opus, remis à jour avec le moteur du second, et donc graphiquement aussi beau (même si géomètriquement ce n’est pas le même niveau). Les scénarios se suivants parfaitement, vous en aurez pour votre argent !

En conclusion, je dirais que ce titre n’est pas juste pour les fans du premier opus, ne serait ce que par sa présence (au premier opus) sur la galette. Mais c’est aussi un bon moyen pour les possesseurs de Playstation 3 (qui n’avaient pas eu la chance de jouer au premier qui à l’époque n’était pas sorti sur Playstation 2) de découvrir le titre, et l’univers qui va avec. Pour les autres, il s’agit d’un FPS très différent de ce qui a pu se faire récemment, avec une ambiance bien particulière. Allez, laissez-vous tenter !

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les + :

  • Une ambiance et un graphisme lèchés
  • Une bonne vingtaine d’heures de jeu (en comptant le premier épisode “bonus”)
  • Les – :

  • Le multi relativement insignifiant
  • Un moteur bien exploité, mais un peu vieillot
  • Lorsque le premier jeu inspiré de l’univers des Chroniques de Riddick est sorti, je me souviens m’être dit que ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un jeu aussi beau… C’est vrai que le jeu était arrivé sur une Xbox (première du nom) en fin de vie à ce moment la, les développeurs avait vraiment tirés le max de la console. L’ambiance du titre, le personnage si charismatique de Riddick, mais aussi le gameplay très novateur pour l’époque… Un jeu d’infiltration à la première personne permettant de se battre au corps à corps, c’était plutôt nouveau !

    Le scénario était bien écrit et offrait une nouvelle facette de l’histoire de Riddick. Ce second volet saura t’il succèder au premier dans le coeur des gamers ?

    darkathena

    The Chronicles of Riddick : Assault on Dark Athena n’aura certainement pas le même impact que son illustre prédecesseur. Pas parce qu’il est moins bon (au contraire…) mais parce que le genre est déjà bien représenté sur nos consoles, et que le héros “bad ass” qu’incarne Vin Diesel dans ce titre n’est plus aussi frais dans l’esprit des gamers. Malgré tout, le titre est engageant et bien conçu. Il renferme de plus de plus une bonne surprise, matérialisée par la présence du premier titre (complet) sur la galette du nouvel opus. Alors oui, il existe peu de différence au niveau du gameplay par rapport au premier volet de la série, et cet Assault on Dark Athena a même tendance à clairement lorgner du côté du shooter par moment, mais cela reste plaisant, et le fait de devoir faire gaffe à soi, en se planquant et en attaquant le plus souvent possible par surprise est une fois encore très efficace.

    Du côté du multijoueur, pas de grosses surprises, le tout reste cheap et classique à souhaits. Mais ce n’est pas vraiment le plus important dans le titre. Reste le premier opus, remis à jour avec le moteur du second, et donc graphiquement aussi beau (même si géomètriquement ce n’est pas le même niveau). Les scénarios se suivants parfaitement, vous en aurez pour votre argent !

    En conclusion, je dirais que ce titre n’est pas juste pour les fans du premier opus, ne serait ce que par sa présence (au premier opus) sur la galette. Mais c’est aussi un bon moyen pour les possesseurs de Playstation 3 (qui n’avaient pas eu la chance de jouer au premier qui à l’époque n’était pas sorti sur Playstation 2) de découvrir le titre, et l’univers qui va avec. Pour les autres, il s’agit d’un FPS très différent de ce qui a pu se faire récemment, avec une ambiance bien particulière. Allez, laissez-vous tenter !

    Le verdict ?


    Que signifie cette pastille ?

    Les + :

  • Une ambiance et un graphisme lèchés
  • Une bonne vingtaine d’heures de jeu (en comptant le premier épisode “bonus”)
  • Les – :

  • Le multi relativement insignifiant
  • Un moteur bien exploité, mais un peu vieillot