Test

Test : Wipeout HD

Par Rédacteur Invité le

On peut dire qu’il se sera fait attendre, ce Wipeout estampillé HD. Et après un passage remarqué sur PSP, cette licence d’anthologie qui affiche déjà près de 13 ans au compteur a semblé vouloir s’appuyer sur la Playstation 3 pour nous prouver qu’elle n’avait toujours rien à envier à la concurrence… Uniquement disponible en téléchargement […]

On peut dire qu’il se sera fait attendre, ce Wipeout estampillé HD. Et après un passage remarqué sur PSP, cette licence d’anthologie qui affiche déjà près de 13 ans au compteur a semblé vouloir s’appuyer sur la Playstation 3 pour nous prouver qu’elle n’avait toujours rien à envier à la concurrence…

Uniquement disponible en téléchargement et à prix light (18€), on ne peut pas vraiment dire que ce nouveau volet fasse vraiment dans le conventionnel. Et tant pis s’il ne regroupe « que » 8 circuits et 12 vaisseaux. Car la richesse de Wipeout ne se trouve décidément pas dans sa diversité (quoique…). Non, il faut vraiment prendre le pad en main pour comprendre comment un jeu au concept déjà vu et revu un nombre incalculable de fois ces dix dernières années arrive encore en 2008 à nous scotcher si simplement. Avec ses défis franchement relevés qui ne sombrent jamais dans la monotonie et son habillage bluffant (une véritable démo technique des possibilités de la Playstation 3, qu’on se le dise. Mais le 1080i n’y est pas étranger…), Wipeout HD accroche. Le gameplay n’a de plus pas changé d’un iota, et c’est un véritable plaisir que de contrôler une nouvelle fois ces vaisseaux survitaminés.

Vaisseaux qui affichent en plus un système de « fidélité » (plus vous les utilisez, plus vous engrangez de points), et qui vous permettront de débloquer quelques récompenses très sympathiques. C’est donc souvent flashy, rapide, et ça pourra certainement user les yeux après quelques heures de jeu, mais peu importe, tant qu’on a l’ivresse me direz-vous.

On regrettera simplement les quelques soucis rencontrés au sein du mode online, au passage peut être un peu trop cheap en modes de jeu pour l’occasion. Quoiqu’il en soit, un patch est d’ores et déjà annoncé. On attend le contenu additionnel (et exclusif ?) avec impatience.

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Un prix plancher
  • Des graphismes convaincants
  • Le mode online (malgré ses quelques soucis)
  • Toujours aussi fun
  • Les –

  • Une bande son moins efficace qu’auparavant ?
  • Pas vraiment révolutionnaire
  • On peut dire qu’il se sera fait attendre, ce Wipeout estampillé HD. Et après un passage remarqué sur PSP, cette licence d’anthologie qui affiche déjà près de 13 ans au compteur a semblé vouloir s’appuyer sur la Playstation 3 pour nous prouver qu’elle n’avait toujours rien à envier à la concurrence…

    Uniquement disponible en téléchargement et à prix light (18€), on ne peut pas vraiment dire que ce nouveau volet fasse vraiment dans le conventionnel. Et tant pis s’il ne regroupe « que » 8 circuits et 12 vaisseaux. Car la richesse de Wipeout ne se trouve décidément pas dans sa diversité (quoique…). Non, il faut vraiment prendre le pad en main pour comprendre comment un jeu au concept déjà vu et revu un nombre incalculable de fois ces dix dernières années arrive encore en 2008 à nous scotcher si simplement. Avec ses défis franchement relevés qui ne sombrent jamais dans la monotonie et son habillage bluffant (une véritable démo technique des possibilités de la Playstation 3, qu’on se le dise. Mais le 1080i n’y est pas étranger…), Wipeout HD accroche. Le gameplay n’a de plus pas changé d’un iota, et c’est un véritable plaisir que de contrôler une nouvelle fois ces vaisseaux survitaminés.

    Vaisseaux qui affichent en plus un système de « fidélité » (plus vous les utilisez, plus vous engrangez de points), et qui vous permettront de débloquer quelques récompenses très sympathiques. C’est donc souvent flashy, rapide, et ça pourra certainement user les yeux après quelques heures de jeu, mais peu importe, tant qu’on a l’ivresse me direz-vous.

    On regrettera simplement les quelques soucis rencontrés au sein du mode online, au passage peut être un peu trop cheap en modes de jeu pour l’occasion. Quoiqu’il en soit, un patch est d’ores et déjà annoncé. On attend le contenu additionnel (et exclusif ?) avec impatience.

    Le verdict ?


    Que signifie cette pastille ?

    Les +

  • Un prix plancher
  • Des graphismes convaincants
  • Le mode online (malgré ses quelques soucis)
  • Toujours aussi fun
  • Les –

  • Une bande son moins efficace qu’auparavant ?
  • Pas vraiment révolutionnaire