Test

[TEST] Withings Move ECG : La montre connectée qui sait se faire oublier

Gadget

Par Amandine Jonniaux le

Équipée d’un électrocardiogramme, la nouvelle montre connectée Move ECG de Withings promet de nous faciliter la vie au quotidien, tout en proposant un design sobre et discret grâce à son cadran à aiguilles. Petit tour d’horizon après une semaine de test.

Crédits JDG

Annoncée comme la toute première montre à cadran équipée d’un électrocardiogramme, la nouvelle Move ECG de Withings n’a (en apparence) pas grand-chose d’une smartwatch. C’est d’ailleurs ce qui frappe lorsqu’on prend l’accessoire en main pour la première fois. Avec sa pile bouton à l’arrière et ses aiguilles, l’objet made in France a tout d’un modèle classique. Côté design, la marque joue d’ailleurs la carte de la sobriété, en arborant un cadran blanc et un bracelet en silicone bleu de 18 mm de large ou un look all black selon les modèles. Si on compare la montre aux anciens modèles, rien de bien nouveau sous le soleil, puisqu’à l’exception du liseré argenté qui encercle le boîtier destiné à la mesure de l’électrocardiogramme, le modèle Move ECG rappelle beaucoup le Move classique. 

Crédits JDG
Crédits JDG
Crédits JDG

Exit les écrans AMOLED bourrés de fonctionnalités. Avec son cadran à aiguilles conçu et assemblé en France, la Move ECG n’intègre que trois aiguilles : deux pour indiquer l’heure, et une plus petite destinée au suivi d’activité. On oublie le superflu, et on se concentre sur l’essentiel, l’appareil assume son objectif de jouer les minimalistes. C’est d’ailleurs pour un public réticent à passer de la montre classique à la montre connectée que la Move ECG a été pensée. Avec son design classique, loin des modèles souvent plus imposants (merci la batterie) des smartwatchs classiques, Withings a le mérite d’imaginer un modèle connecté presque indétectable à l’œil nu.