Skype a franchi hier vers 19h un nouveau cap avec 29 millions de personnes qui se sont connectées au même moment ! Parallèlement, selon L’Express, on apprend que le service VoIP serait dans l’illégalité en France et pourrait être prochainement sanctionné.

Le gendarme des Télécoms, l’Arcep, a demandé à l’entreprise de se conformer sur trois points : les interceptions des appels pour des raisons de sécurité (mise sur écoute), l’acheminement des appels d’urgence, et la mise en place de la portabilité du numéro de téléphone (SkypeIn). Mais devant le refus de Skype à se conformer à l’ensemble de ses obligations, l’Arcep a saisi le Procureur de la République.