Alors que la biographie officielle de Steve Jobs doit arriver le 2 novembre dans toutes les bonnes librairies, son biographe officiel, Walter Isaacson, fait monter le buzz en dévoilant quelques passages croustillants de celle-ci. Ainsi, on apprend que Android était devenu le pire ennemi de Steve Jobs, jusqu’à en devenir une affaire personnelle !

Pourtant, Google et Apple étaient de bons partenaires au lancement du premier iPhone, mais petit à petit, les relations entre les deux géants se sont considérablement dégradées notamment après l’annonce d’Android. Selon nos confrères de lesmobiles, quelques jours avant sa mort, Steve Jobs confiait à son biographe « Je me battrais jusqu’à mon dernier souffle, je dépenserai tout l’argent d’Apple s’il le faut, pour corriger ce tort, pour détruire Android, parce que c’est un produit volé. Je vais leur faire une guerre thermonucléaire« .

Éric Schmidt aurait pourtant tenter une réconciliation, sans succès auprès de Steve Jobs qui a même rétorqué : « Je ne veux pas de votre argent. Si vous m’offrez cinq milliards de dollars, je n’en voudrais pas. J’ai suffisamment d’argent. Ce que je veux, c’est que vous arrêtiez d’utiliser nos idées dans Android. C’est la seule chose que je souhaite. »

Samsung, HTC et Motorola sont les trois principaux constructeurs attaqués par Apple qui a récemment démultiplié les plaintes envers eux, mais étrangement Apple ne s’en est jamais pris directement à Google. La prochaine étape ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction