La Gendarmerie Nationale va finalement utiliser des UFED (Universal Forensic Extraction Device) développés par Cellebrite. Mais qu’est-ce donc ? Ce sont des boitiers qui permettent notamment d’extraire les données contenues au sein de 4 000 terminaux mobiles (téléphones, smartphone et GPS) ! Ils peuvent même récupérer les informations supprimées comme les contacts, l’historique des appels, les données de réseaux sociaux, les vidéos, les textes, les photos… Évidemment l’utilisation d’un tel appareil est soumise à certaines conditions lors d’une enquête par exemple ou d’un délit, enfin on l’espère.

Merci à matilas pour l’info !