La concurrence d’acteurs tels que Samsung ou Apple ont eu des effets plus que négatifs pour le constructeur HTC.

C’est lors de la présentation de ses résultats financiers de début d’année que l’on constate que la société accuse le coup avec une baisse de revenue en février de l’ordre de 36,8 % par rapport à la même période en 2011. La période aura ainsi vu le constructeur perdre 45% de sa valeur qui passe ainsi à 1,2 milliard de dollars.

Ces pertes sont principalement dues à la commercialisation d’iPhone chez l’opérateur américain Sprint, autrefois partenaire privilégié d’HTC, le succès des iPhone mais aussi (et surtout) du Galaxy S II de Samsung ont également su séduire les utilisateurs au détriment des terminaux HTC.

Le constructeur place donc tous ses espoirs dans sa gamme One, qu’il a décliné sur tous les segments, de l’entrée au haut de gamme afin de récupérer des parts de marché synonymes de retour à l’équilibre. Les récentes déclarations du constructeur, visant une réduction de son panel d’offres au profit d’un suivi produit attentif seront également l’une des clés de la réussite de cette année 2012.