La guerre des brevets entre Samsung et Apple ressemblait à une bagarre de récré. « Tu m’as volé mon idée ! », « C’est celui qui dit qui est ! ». Et vas-y que je t’oblige à retirer le Galaxy Tab 10.1 de la vente en Australie, et vas y que je te lance des procès, cela n’en finissait plus.

Mais l’histoire pourrait être en passe d’être enfin réglée. Les deux entreprises ont en effet accepté une rencontre au sommet d’ici 90 jours. En présence de Tim Cook (Apple) et de Gee-Sung Choi (Samsung), et bien sûr leurs équipes juridiques, cette rencontre a pour but de régler les litiges opposant les deux firmes en discutant calmement autour d’une table. S’ils n’arrivent pas à se mettre d’accord, les deux entreprises retourneront devant le juge.

Le juge justement, ou plutôt la juge, Lucy Koh a elle même suggéré la rencontre, sans doute lassée de devoir jouer la maîtresse d’école. Les deux firmes devront se mettre d’accord très vite alors que le procès les opposants commence en juin.

Apple et Samsung sont en procès dans une dizaine de pays partout dans le monde, chacun s’accusant de voler les brevets de l’autre. Cette rencontre est un peu celle de la dernière chance pour mettre d’accord Apple et Samsung.