Selon le China Times, le constructeur HTC pourrait concevoir ses propres architectures processeur en partenariat avec ST-Ericsson.

Selon les sources en provenance du quotidien chinois, un accord de coopération aurait été signé entre les deux sociétés afin de débuter la conception de ces processeurs à bas coûts.

A bas coûts car contrairement à Samsung ou encore Apple, HTC n’a pas l’intention de bouder Qualcomm ou encore NVIDIA sur le marché des terminaux haut de gamme. Il s’agit plutôt de maîtriser son offre sur l’entrée de gamme avec des puces peu onéreuses à produire mais aussi et surtout non tributaires des aléas des fondeurs, TSMC en premier lieu.

Toujours présent sur le marché du haut de gamme, le coréen doit composer avec une concurrence rude sur ce secteur. L’entrée de gamme n’est pas non plus favorable au constructeur : ZTE ou encore Huawei proposent déjà une offre sous la barre symbolique des 400 euros avec des terminaux toujours plus performants et commercialement crédibles.

Ce rapprochement avec ST-Ericsson pourrait permettre à terme à HTC de revoir son volume des ventes à la hausse sur un secteur que la société à semble t il délaissé depuis longtemps : l’entrée de gamme.

La gamme HTC One