Depuis hier, le site The Pirate Bay propose pas moins de 1,7 Go de données issues du ministère américain de la justice en téléchargement. Postées par un utilisateur appelé AnonymousLeaks, il contient des e-mails internes liés à la statistique judicaire et une base de données assez imposante.

Le vol de données a été confirmé par le ministère de la Justice, qui relative toutefois en clamant que tout va bien :

Le site du Bureau des statistiques judiciaires est resté opérationnel tout au long de cette période, et le site principal du ministère de la Justice, justice.gov, n’a pas été affecté

L’auteur clame lui son appartenance aux Anonymous avec un message assez clair, mais sans pour autant donner aucune revendication :

Diffuser l’information au plus grand nombre pour permettre au peuple d’être entendu et de savoir que le gouvernement est corrompu. Nous publions ce contenu afin de mettre fin à cette corruption qui existe et véritablement libérer ceux qui sont oppressés

Ce n’est pas la première fois que les Anonymous s’en prennent aux institutions américaines, leurs attaques les plus notables ayant eu lieu lors de la fermeture de Megaupload en janvier dernier.