A moins de résider dans une grotte au Nebraska, vous n’êtes pas sans savoir que le nouvel iPhone l’iPhone 5 a été annoncé par Apple hier soir.

Loin des publications critiques et pleines de controverses que l’on peut désormais trouver un peu partout sur le web, voici un récapitulatif sur le fond et la forme de cet iPhone 5.


Coque

Terminé le dos intégralement en verre, l’iPhone 5 fait la part belle à un aluminium brossé même si il conserve les deux bandes de verre désormais bien connues de tous.

Selon les informations d’Apple, les châssis sont conçus avec une précision autorisée par des processus industriels inédits : C’est le premier écran de la firme à intégrer directement une interface tactile. Fini donc la couche tactile à placer sous l’écran de la fabrication, le dispositif est tout intégré et permet à Apple de réaliser un iPhone aux dimensions réduites.

Les boutons physiques arborent un revêtement noir mat sur la version noire et gris métalissés sur la version blanche. Un léger travail semble avoir été réalisé à ce niveau même si on retrouve un bouton home en tout point identique à ce que nous a habitué la firme de Cupertino.

Une première également, la prise jack située en bas à gauche du terminal.

On enchaîne sans transition avec les dimensions de ce nouvel iPhone mais aussi son poids.

Dimensions & poids

Avec ses 7,6 mm d’épaisseur l’iPhone 5 gagne 18% de finesse par rapport à son prédécesseur et 20% en terme de poids : 112 grammes sur la balance.

Il est également plus grand et mesure désormais 123,8 mm de haut à comparer aux 115,2 mm de l’iPhone 4/4S.

La largeur quant à elle reste inchangée et on conserve les 58,6 milimètres des deux générations précédentes.

Tout ceci s’explique par l’écran de cet iPhone. L’essentiel du travail de conception s’étant manifestement articulé autour de cet argument.

Ecran

Ecran 4 pouces 16:9 doté d’une résolution de 1136 x 640 pixels. Si la diagonale d’écran augmente pour la première fois depuis la création de l’iPhone, la résolution quant à elle fait un bon tout aussi mesuré et autorise désormais iOS à afficher une cinquième rangée d’applications sur le springboard.

Mais si afficher les innombrables applications à 0,79 centimes qui pullulent sur l’AppStore ne vous séduit pas, il vous reste aussi les jeux, les pages web mais aussi les contenus multimédias à consommer pour tirer profit de cet affichage plus grand et plus fin.

il vous faut également songer au son et à ce niveau l’iPhone 5 évolue également.

One more thing : l’écran est traité contre les traces de doigt et dispose également d’un revêtement hydrophobe.

Avant de considérer que le chiffon est un lointain souvenir, il va toutefois falloir attendre les tests indépendants.

Son & écouteurs

Contrairement à Apple, nous allons commencer par les hauts parleurs. Toujours plus petits, les différents éléments de ce nouvel iPhone 5 ont subi une cure d’amincissement rendue nécessaire par la course à la finesse. Les hauts parleurs de dernière génération du nouvel iPhone ne dérogent pas à la règle et profitent de l’espace laissé vacant par un connecteur dock plus petit (nous y reviendrons).

Mais si les hauts parleurs auront pour essentielle tâche de retranscrire votre chanson préférée de Sexion d’Assaut en sonnerie et autres notifications, c’est surtout la partie écouteurs qui a été la plus mise en avant.

Voici les EarPods, des écouteurs à mi-chemin entre semi-intra auriculaires et écouteurs classiques. Selon Apple, la volonté des ingénieurs a été de proposer à la fois confort d’utilisation et qualité d’écoute. Deux aspects qui avait jusque là été splendidement ignorés par les écouteurs de la firme jusqu’à ce jour.

Connecteur Lightning

Proposer un terminal toujours plus fin a un coût, c’est du moins ainsi que Phil Schiller a présenté le nouveau connecteur Lightning sur les terminaux iOS présentés hier soir.

Sous l’appellation Lightning, on retrouve un connecteur digital à 8 broches 80% plus étroit que son ancêtre. Réversible, le nouveau connecteur s’affranchit également d’un sens d’insertion ce qui s’avère pratique au quotidien.

Réglementation européenne oblige, Apple se devait de rendre ses produits compatibles avec la norme micro USB… Ce qu’elle fait à l’aide d’adaptateurs vendus séparément.


Version Lightning vers 30 broches 29 euros


Version Lightning vers micro USB 19 euros

One more thing : le câble répond à la norme USB 2.0 contrairement à ce que l’appellation « lightning » pourrait indiquer. Le lien de parenté avec la technologie « Thunderbolt » est purement lexical même si l’absence d’USB 3.0 ou de Thunderbolt sur l’iPhone 5 se justifie assez simplement :

Lors de transferts soutenus et à haute vitesse, les puces USB 3.0 et Thunderbolt ont tendance à chauffer.

Si ce genre de chauffe est en général peu dérangeant sur des disques durs externes ou des ordinateurs portables il n’en va pas forcément de même pour les terminaux mobiles.

Nano SIM

Apple et Nokia ne sont finalement pas parvenus à un accord sur la standardisation de la norme nano SIM. L’américain poursuit donc le développement de sa propre technologie et l’inaugure au sein de l’iPhone 5. On retrouve ici les impératifs d’encombrement réduits dictés aux ingénieurs.

La puce A6

Au centre de l’attention de nombreux observateurs, la nouvelle puce A6 conçue par Apple se veut toujours plus puissante et économe en énergie.

La société explique que sur une surface 22% plus petite, les ingénieurs sont parvenus à obtenir des performances doublées sur la partie processeur mais également sur la partie graphique tout en offrant une autonomie identique à la génération précédente.

Evidemment, qui dit surface plus petite pense instantanément finesse de gravure et nous sommes impatients de savoir si le 28nm aura posé autant de soucis à Apple que les autres constructeurs (si il s’agit de 28nm ce qui semble très probable).

Il devrait dans tous les cas s’agir d’une puce fabriquée par Samsung, mais pour combien de temps encore…

Connectivité

Dans la directe lignée du nouvel iPad, l’iPhone 5 sera compatible avec les réseaux LTE du territoire américain mais aussi britannique et allemand entre autres.

Strictement identique sur ce point par rapport au nouvel iPad, l’iPhone 5 ne peut émettre que sur les fréquences 1800 – 2100 Mhz. La 4G française ayant été affectée aux fréquences de 2600 – 800 Mhz le terminal ne devrait pas être compatible avec un éventuel réseau… Que nous n’avons actuellement pas.

La bande de fréquence des 1800 Mhz est réservée en France à la 2G. Rien n’indique cependant que dans les années à venir un « switch » vers la 4G ne soit pas autorisé par le régulateur afin de rentre compatible des terminaux déjà commercialisés.

En ce qui concerne le WiFi, l’iPhone 5 joue la carte de la sécurité et ce n’est pas sur ce terminal que vous verrez apparaître en exclusivité la norme ac. Le Bluetooth 4.0 est également au rendez-vous avec nous l’espérons une meilleure gestion de multiples périphériques.

On termine par le capteur photo sur lequel la keynote a été pour le moins exhaustive.

Photo & vidéo

Conscient du marché que représente la photo sur smartphone, Apple propose avec l’iPhone 5 un nouveau capteur nommé iSight.

Avec ses 8 megapixels à rétro-éclairage LED, le capteur autorise la prise de clichés en 3264×2448 et la capture de scènes vidéo en 1080p à 30 images par secondes.

Optimisé de manière matérielle, le capteur dispose d’un dispositif de réduction des tremblements. La caméra FaceTime évolue également et autorise désormais la prise de photos et vidéos en 720p toujours à 30 images par secondes même si le capteur reste cantonné à 1,2 megapixels.

La keynote aura donc été l’occasion de voir en image le travail réalisé par la firme sur ce secteur : prise de photo en panorama, possibilité de prendre des clichés lors de captures vidéo… l’iPhone 5 se met au niveau de la concurrence, du moins sur le papier.

Échaudés par la polémique Nokia, il nous tarde de mettre les mains sur ce terminal pour véritablement nous faire une idée du potentiel de ce nouveau capteur.

Les absences

-NFC
-Rechargement par induction
-WiFi ac
-Micro SD
-Connectique USB 3.0 / Thunderbolt
-Direct WiFi