Une nouvelle faille vient d’être découverte au sein du logiciel Java de la société Oracle. Découverte et relayée par Adam Gowdiak, expert en sécurité de son état, la faille concerne les versions 5, 6 et 7 du logiciel.

Selon Oracle, ce sont près d’un milliard de postes qui pourraient être potentiellement touchés par cette faille et c’est la raison pour laquelle la société n’a donné aucune précisions concernant le fonctionnement de celle-ci.

Adam Gowdiak a transféré à Oracle l’ensemble de ses recherches ainsi que le code source de son « proof of concept » c’est à dire une démonstration validée de sa découverte.

L’éditeur est d’ores et déjà sur le pied de guerre afin de colmater la brèche même si aucune date de déploiement d’un patch n’a été communiquée.