L’actualité n’a pas été tendre avec le canadien RIM ces derniers mois et si son rebond en bourse est déjà une bonne nouvelle en soit, c’est surtout la confiance accordée par les experts qui a de quoi motiver les équipes du constructeur en cette fin d’année.


A la bourse de Toronto ce vendredi, l’action se négocie à 12 dollars canadiens soit une hausse de 17,30% d’une journée sur l’autre. Ce regain de confiance des marchés s’explique en partie par les observations favorables des analystes ainsi que des investisseurs :

L’agence Jefferies & Co par exemple fait état de très bons retours de la part des opérateurs vis à vis de la plateforme BlackBerry 10. Pourtant, Peter Misek (analyste chez Jefferies & Co) reste convaincu qu’à terme, RIM n’aura d’autre choix que de proposer à la distribution son système d’exploitation si il souhaite devenir le « numéro trois » sur le marché, place actuellement âprement disputée entre Microsoft et le constructeur canadien.

En outre, la National Bank Financial (un établissement qui fait autorité sur les marchés financiers) vient d’accorder sa confiance à RIM en réévaluant ses objectifs pour l’action RIM : celle-ci passe donc de 12 à 15 dollars US.

Rendez vous en début d’année 2013 afin de voir si cette confiance se traduit en espèces sonnantes et trébuchantes pour le constructeur.