Microsoft s’est lancé l’année dernière dans le grand bain du tactile. Outre Windows 8 et Windows RT, la firme de Redmond a sorti sa propre tablette : la Surface. Mais les chiffres de ventes restent inconnus. C’est là que les analystes entrent en jeu. Il y a peu, l’analyste Brent Thill avait estimé que la tablette s’était écoulé à environ 1 million d’exemplaires. Un chiffre déjà décevant, qui est encore revu à la baisse aujourd’hui par un autre expert.

f6851e6f-ecd6-4686-bd53-c70a75b7890b

Heather Bellini, analyste chez Goldman Sachs, estime en effet que la tablette de Microsoft ne s’est vendu qu’à 230 000 exemplaires. Un chiffre extrêmement bas par rapport aux autres prévisions et qui augure un résultat plus que décevant pour Microsoft. Pour arriver à ce chiffre, Bellini s’est basée sur les revenus annoncés par Microsoft. Avec 140 millions de revenus pour la Surface, elle a estimé le nombre de Surface vendus avec le clavier. Bien sûr, toutes les Surface n’ont pas été vendues avec un clavier (plutôt cher au passage) et les chiffres sont naturellement biaisés. Mais ils donnent une idée du nombre de tablettes écoulées.

Walter Pritchard, un autre analyste venant de Citigroup, à lui estimé que la Surface a été écoulée entre 700 000 et 800 000 exemplaires. Un chiffre lui aussi plutôt bas qui est bien en deçà des espérances de Microsoft. Nous attendons maintenant les chiffres officiels de Microsoft, s’ils arrivent un jour, et également la Surface Pro qui devrait donner un coup de boost aux ventes de la machine.