Bill Gates est revenu pour une interview à CBS sur les difficultés de Microsoft à imposer ses solutions sur le marché du smartphone. Si selon lui, l’éditeur n’a pas manqué le coche de la téléphonie portable, en revanche la manière dont il s’y est pris ne lui a pas permis de «prendre le leadership». La stratégie mise en place a «clairement été une erreur», a admis le fondateur de Microsoft.

Bill_Gates

Bill Gates a eu à plusieurs reprises l’occasion de dire tout le bien qu’il pensait des nouveautés de son entreprise, que ce soit Windows 8 ou encore la tablette Surface. Cependant, il admet que ni lui, ni son successeur Steve Ballmer ne sont satisfaits par les réalisations de leur société pour faire avancer le secteur de l’informatique; il rajoute d’ailleurs qu’il est, avec Ballmer, les deux personnes les plus critiques sur leur travail – Gates ouvre ici une petite fenêtre (c’est le cas de le dire) sur son rôle chez Microsoft : visiblement, il reste toujours très impliqué, malgré son activité de philanthrope.