Fin observateur du marché de la high-tech, le cabinet vient de publier ses chiffres relatifs aux ventes de PC dans le monde pour le premier trimestre 2013. Une baisse de 7,7% était attendue par le cabinet, nous avons en réalité droit à un plongeon de 13,92%. Il s’agit de la pire chute jamais enregistrée depuis 1994, date à laquelle IDC a commencé à s’intéresser à ce marché.

Les analystes imputent cet effondrement aux smartphones et aux tablettes qui vampirisent les dépenses des consommateurs. Un des autres facteurs avancés est Windows 8. L’OS n’inciterait pas particulièrement à l’achat. Bob O’Donnel, qui chapeaute les études sur ce secteur a déclaré à ce sujet :

Si certains consommateurs apprécient les nouveaux form factor et les capacités tactiles de Windows 8, les changements radicaux de l’interface et la suppression du bouton « démarrer » associés aux coûts supplémentaires liés au tactile ont fait des PC une alternative moins attrayante aux tablettes et autres appareils concurrents. Microsoft va devoir prendre des décisions difficiles s’il veut donner un second souffle au marché du PC.

Côté constructeurs, Acer enregistre la chute la plus importante avec presque un tiers de vente en moins (-31,3%) suivit par HP qui recule de 23,7%, il reste cependant premier vendeur de PC, juste devant Lenovo, qui tire son épingle du jeu en reste stable d’année en année.

vente-pc-q1-2013

Source