Depuis l’arrivée de Windows 8, les constructeurs PC multiplient les machines hybrides. Cela ne touche pas que la mobilité et cela concerne aussi depuis quelques temps les machines à destination d’un usage bien plus sédentaire. À côté de ses concurrents chez Sony, Asus ou encore HP, Dell propose son all-in-one hybride (ou tablette hybride), le XPS 18.

Pour ceux qui ne réalisent pas encore, il s’agit d’un all-in-one avec une batterie intégrée qu’on peut détacher de son pied afin de s’en servir comme d’une tablette géante. Alors oui, les tablettes de 7″ à 10″ suffisent effectivement mais dans une utilisation à destination d’un groupe, on en voit vite les limites et c’est là que ces nouveaux hybrides peuvent prendre tout leur sens.

dell-xps18-live-01

Les Caractéristiques

Je pense que vous connaissez déjà les caractéristiques techniques de la bête mais pour rappel :

- Ecran de 18″
- Résolution Full HD de 1920×1080
- CPU Intel Core i5-3337U
- GPU Intel HD 4000
- 500Go HDD
- 8Go de RAM
- Gigabit Ethernet
- WiFi a/b/g/n
- Wireless Display
- Bluetooth 4.0
- USB 3.0 x2
- Clavier et Souris sans-fil
- Webcam HD + Double Micros
- Batterie intégrée avec une autonomie annoncée de 5h
- Taille de 463x283x17mm
- Poids de 2,287kg

Évidemment, on vous a listé la configuration qu’on a jugé idéale et c’est celle qu’on a testé mais Dell propose une version plus accessible avec pour CPU un Intel Core i3-3227U ainsi que diverses options comme des disques SSD allant de 32Go jusqu’à 512Go. Du côté du packaging, rien de particulier puisqu’on retrouve la tablette, le câble secteur pour la recharge directement sur l’appareil ou via le socle, un clavier et une souris, tous les deux sans-fil.

Pour le prix, comptez officiellement à partir de 999€.

Le Design

Une fois que vous avez posé votre Dell XPS 18 sur son socle, vous découvrez un all-in-one tout ce qu’il y a de plus classique mais du genre plutôt petit en fait. Surtout si vous aviez l’habitude de voir les iMac d’Apple. Je vous passe la description des claviers et souris qui sont d’un classique de chez classique. Le clavier est de type chiclet avec des touches multimédias supplémentaires et plutôt agréable à la saisie. J’aurais juste aimé un clavier plus compacte.

dell-xps18-live-21

Pour le socle, il est plutôt lourd (stabilité oblige) et vous propose un connecteur aimanté pour recharger le XPS 18. On notera juste que j’aurais aimé un aimant plus fort afin que la tablette puisse s’y poser plus « automatiquement ». Je m’y prends souvent à plusieurs reprises pour la poser. À noter sur le socle une petite diode qui servira de détrompeur et qui s’allumera quand le XPS 18 sera correctement posé. Pour en revenir au socle, une fois la tablette posée, cette dernière ne bougera pas et ne risque en aucun cas de tomber, l’essentiel est là.

dell-xps18-live-19

Alors qu’on était habitué à des all-in-one/tablette avec des poids avoisinant les 4kg/5kg, c’est donc une agréable surprise qu’on découvre le poids de 2,3kg. Alors oui, c’est quatre fois plus lourd qu’une tablette de 10″ mais pour une dalle Full HD de 18″, 2,3kg, c’est à peine plus lourd qu’un laptop de 15″, ce qui est assez impressionnant. Surtout, ça rend la tablette plutôt nomade. Attention, je ne parle pas de la transporter tous les jours mais que cela soit à la maison ou au bureau, c’est facilement transportable d’une pièce à l’autre et ce n’est pas plus mal ! On reviendra dessus plus loin.

dell-xps18-live-02

D’un point de vue purement design, on retrouve donc l’écran en façade avec le logo Dell en haut à gauche, la webcam HD en haut de l’écran au centre et le logo Windows en bas de l’écran. Bien évidemment, le logo Windows est un bouton sensitif qui vous permettra de revenir à la page d’accueil de Windows 8. Sur la tranche du bas se trouve le connecteur aimanté pour l’utilisation avec le socle livré. Sur la tranche du haut se trouvent les deux micros.

dell-xps18-live-11

Le bouton de mise sous tension et/ou de veille se situe au niveau de la tranche de droite ainsi qu’un premier haut-parleur et l’emplacement pour la sécurité. Pour la tranche de gauche, on retrouve les deux boutons de volume, le deuxième haut-parleur, un port SD/SDHC/SDXC, une prise jack de 3,5mm, les deux ports USB 3.0 et enfin la prise pour le câble secteur. Pour le dos, on découvre un dos en aluminium brossé avec le logo Dell au centre et surtout en bas deux béquilles qui permet au XPS 18 de tenir sans son socle. Pratique.

dell-xps18-live-15

Concernant la finition, elle est assez bonne et Dell a bien compris que le XPS 18 est destiné à une utilisation plutôt nomade dans un environnement clos. Comprenez que l’appareil pourra passer d’une pièce à l’autre et pour le coup, le constructeur américain a renforcé les tranches avec un revêtement type caoutchouc, ce qui permet une meilleure prise en main et éventuellement quelques mini-chocs dans la vie de tous les jours. Le dos en aluminium brossé permet de ne pas trop retenir les traces de doigts à part, éventuellement, si ces derniers sont trop gras !

Ecran et Son

Avec un écran de 18″ et une résolution Full HD, on retrouve l’équivalent des laptops de 17″ ou 18″ avec un bon ratio visibilité/netteté. La dalle est de type IPS et permet d’avoir de très bons angles de vision, ce qui s’avère bien pratique puisque c’est un peu le but du produit : permettre à plusieurs personnes de regarder l’écran sans perte. Sans faire de mesures scientifiques, l’écran m’a semblé bon dans l’ensemble avec une luminosité assez bonne et un contraste du même calibre. Je vous rappelle que ça reste un produit grand public et les plus avertis pourront y trouver des reproches mais dans mon utilisation de tous les jours, j’ai trouvé cet écran très agréable.

dell-xps18-live-07

Il faudra juste qu’on trouve une solution, un jour, concernant les traces de doigts. Autant sur un écran de 7″ et 10″, on n’y fait pas toujours attention, autant sur un 18″, les traces rendent l’écran relativement désagréable à long terme. Pour le tactile néanmoins, je n’ai pas noté de problème particulier, c’est une dalle tactile 10 points et elle répond bien. En revanche, ce n’est pas encore ça pour les jeux. Le XPS 18 est livré avec un jeu d’Air Hockey et très honnêtement, c’était un peu injouable. En fait, le tactile n’est pas encore fait pour du multi-points trop brusques.

dell-xps18-live-12

Concernant le son, j’ai aussi été agréablement surpris même si, personnellement, j’ai trouvé que ça manquait de basses et qu’il ne faudra pas en abuser. C’est suffisant pour du multimédia comme Youtube mais pour visionner un film par exemple, je ne saurai que trop vous conseiller d’utiliser des enceintes externes (filaires ou sans-fil) ou un casque.

Utilisation, Performances et Autonomie

La grande question que vous pouvez vous poser, c’est : « Pourquoi une si grande tablette ? ». Très honnêtement, je trouve que les tablettes de 7″ et 10″, c’est super pratique pour consommer de l’information, du web ou encore du contenus multimédia. Mais ça reste limité dès lors que vous voulez le partager à d’autres. Combien de fois en réunion ou en présentation, j’ai pesté pour avoir un écran plus grand afin de partager le contenu à trois ou quatre personnes. Bien sûr, rien ne vous empêche d’utiliser un laptop mais ceux de 17″ ou 18″ ne proposent pas toujours un écran tactile et il faut l’avouer, un écran tactile en présentation, c’est quand même super pratique.

dell-xps18-live-25

Finalement, l’avantage de cet XPS 18 est la flexibilité qu’il apporte, il est raisonnablement grand au niveau de l’écran pour partager du contenu à d’autres personnes et relativement léger (2,3kg) pour le transporter un peu n’importe où, même d’un lieu à un autre. Avec ses pieds escamotables intégrés en plus, vous ne serez pas obligé de prendre le socle avec vous. Après, c’est un usage parmi tant d’autres mais je vous avouerais que j’avais quelques doutes au départ. Après quelques semaines d’utilisation, dans un environnement professionnel, c’est vraiment pratique.

dell-xps18-live-17

Typiquement, je travaillais sur une présentation Geek’s Live, j’avais une présentation dans nos locaux avec une marque. Au lieu de prendre un laptop de 13″, j’ai juste pris le XPS 18 en salle de réunion. J’ai ainsi pu présenté tranquillement à quatre personnes sans qu’elles aient besoin de bouger pour mieux voir ou que j’ai besoin de brancher un vidéo-projecteur. On peut donc aussi imaginer la même chose chez soi. Pour présenter des photos à la famille, il suffit ainsi de sortir sa tablette géante et la poser sur la table basse du salon ou n’importe où dans la maison comme la cuisine ou le jardin. Plus besoin d’être dans le bureau ou devant la TV du salon. Et 18″, c’est tout de même plus convivial que 10″.

dell-xps18-live-26

Pour ce qui est des performances, vous vous imaginez bien qu’avec un processeur Intel Core i5 (même si c’est la version mobile), je n’ai eu aucun soucis pour mon utilisation de tous les jours entre la bureautique, internet et le contenu multimédia. Alors que le Sony Vaio Tap 20 peinait un peu avec son Intel Core i3, le XPS 18 n’a rencontré aucune saccade dans mon utilisation quotidienne. En revanche, vous vous doutez bien aussi qu’avec un GPU Intel HD4000, c’était limite pour les jeux. Avec des jeux comme Jetpack Joyride, bien évidemment, je n’ai rencontré aucun soucis mais pour des jeux un peu plus gourmand, comme DOTA2, je tournais à peine à 20fps… Je ne saurais trop vous conseiller de prendre au moins la version avec un Intel Core i5. Néanmoins, notez que les grilles d’aérations du XPS 18 sont en bas de l’appareil, ce qui peut être désagréable si vous sollicitez trop la machine (comme les jeux) et que le XPS 18 est sur vos genoux.

dell-xps18-live-10

Quant à l’autonomie du XPS 18, Dell promettait jusqu’à 5h, eh bien, je tenais en moyenne 4h, ce qui est plutôt impressionnant quand vous savez que vous tenez dans les mains une tablette de 18″ ! C’est à peine moins qu’une Surface Pro de Microsoft en terme d’autonomie. Je tiens de plus à préciser que la version qu’on a testé ne proposait pas encore la dernière génération de processeurs Intel, du coup, les prochaines versions risquent de proposer mieux.

Conclusion

7

/10

Note JDG

A table


La plus grande contradiction avec ces nouveaux appareils hybrides, c’est qu’on paie ce nouveau design et on le paie cher. En effet, si on regarde bien, on trouve des appareils plus performants pour moins cher. Mais c’est sans doute le prix à payer pour avoir plus de flexibilité et ma foi, j’avoue avoir été agréablement surpris par le XPS 18. Je le répète, bien que n’y croyant pas forcément au départ, à l’usage, je suis maintenant persuadé qu’il pourra répondre aux besoins du plus grand nombre et ce, aussi bien dans un usage professionnel que dans un usage personnel.

La Galerie Photo