C’est lors du MWC 2014, avec l’annonce du Xperia Z2, que Sony en a profité pour annoncer sa nouvelle tablette, la Xperia Tablet Z2. Reprenant non seulement les caractéristiques techniques mais également le design du Xperia Z2, la nouvelle tablette de la firme nippone se veut être une extension du nouveau smartphone porte-drapeau du constructeur.

On retrouve bien évidemment la résistance à l’eau et à la poussière qui caractérise la gamme Xperia depuis quelques années mais là où Sony frappe fort, c’est au niveau du poids et de la finesse de l’appareil. C’est impressionnant ! À titre de comparaison, alors que la Samsung Galaxy Note 10.1 2014 vous propose un poids de 540g pour une épaisseur de 7,9mm, la Xperia Tablet Z2 ne propose qu’un poids de 426g pour une épaisseur de 6,4mm !

sony-xperia-tablet-z2-live-01

Les Caractéristiques

Pour rappel sur les caractéristiques, la tablette Sony Xperia Tablet Z2 vous propose :

– Android 4.4.2 Kit Kat
– Surcouche Sony Xperia
– Ecran IPS en verre trempé Triluminos de 10.1″ avec technologie X-Reality
– Résolution Full HD de 1920×1200
– Processeur Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3Ghz
– 16Go ou 32Go de mémoire interne
– Port mémoire MicroSD
– 3Go de RAM
– APN Exmor RS de 8,1 Mégapixels
– Caméra visio Exmor R de 2 Mégapixels
– WiFi a/b/g/n/ac Dual Band, DNLA
– Bluetooth 4.0 A2DP+EDR, NFC
– Accéléromètre, Gyroscope
– A-GPS, GLONASS, ANT+ Sport Fitness
– Capteur de luminosité et de proximité
– Sortie MicroUSB compatible MHL 3.0, Miracast
– Batterie de 6000 mAh
– Réduction de bruit active
– Étanche à la poussière et à l’eau (IP55 & IP58)
– Taille de 266x172x6,4mm
– Poids de 426g

sony-xperia-tablet-z2-live-26

Du côté du packaging, rien de particulier si ce n’est une boîte blanche. À l’intérieur se trouvent donc la tablette, un câble MicroUSB, un chargeur USB et des notices pour une première utilisation. Rien de bien transcendant donc. En revanche, j’aurais aimé pouvoir retrouver les écouteurs anti-bruit qui sont en option mais livrés en standard avec le Sony Xperia Z2. Peut-être est-ce un choix pensé afin de garder la tablette la plus fine possible. Pourquoi ne pas proposer désormais de l’USB 3.0 alors ?

sony-xperia-tablet-z2-live-30

Pour le prix, comptez officiellement à partir de 499€ sur la version WiFi 16Go.

Le Design

Lorsque vous la prenez en main pour la première fois, la Sony Xperia Tablet Z2 est d’une légèreté impressionnante ! Malgré son écran de 10,1″ et ses bords d’écran plutôt épais, la tablette ne fait que 426g. C’est d’autant plus renforcé par la finesse de l’appareil qui vous propose une épaisseur de seulement 6,4mm. Fine et légère, bravo Sony ! Alors oui, comparé à un Apple iPad Air, on pourra reprocher des bords d’écrans plus larges et donc une taille générale plus grande mais une fois en main, on lui pardonne tout ou presque : c’est plus fin et plus léger ! En introduction, je comparais la nouvelle tablette de Sony à une des dernières tablettes de Samsung, mais on peut aussi la comparer à la Xperia Tablet Z, sortie l’année dernière, qui proposait déjà un poids plume de 495g pour une épaisseur de 6,9mm. Sony fait donc encore mieux.

SAMSUNG CSC

Côté design, la Xperia Tablet Z2 reprend le design inité avec le Xperia Z1 et que l’on retrouve depuis sur le Xperia Z1 Compact et le très récent Xperia Z2. C’est donc assez sobre et élégant. Le plastique utilisé pour le dos et les tranches ne forme qu’une seule et même pièce mais surtout, elle est de très bonne facture. Quand on l’a entre les mains, on apprécie sa texture un peu granuleuse et on apprécie les inserts alu au niveau des tranches de l’appareil. De toutes les tablettes, et à mon avis, c’est sans doute la tablette que je préfère en terme de design.

sony-xperia-tablet-z2-live-11

Pour la description physique, on retrouve bien évidemment en façade l’écran de 10,1″. En haut à gauche de l’écran se trouvent le logo de Sony et au centre la caméra visio Exmor RS de 2 Mégapixels avec à côté le capteur de luminosité. Je vous rappelle que Sony utilise les boutons virtuels d’Android, pas de bouton physique en façade donc. Toujours en façade, en bas de l’écran, se situent les deux haut-parleurs, plutôt discrets dans leur implémentation.

sony-xperia-tablet-z2-live-10

Au niveau de la tranche haute, un micro, un port IR pour l’application Télécommande et deux trappes, une pour le port Micro-USB et une autre pour le port mémoire Micro-SD – et éventuellement le port Micro-SIM si vous avez opté pour la version 3G/4G -, sont visibles. Vous n’oublierez pas de bien fermer les trappes si vous voulez garder les propriétés des certifications IP55 et IP58.

sony-xperia-tablet-z2-live-04

Pour la tranche de droite, vous ne trouverez rien, alors que la tranche de gauche embarque le bouton de mise sous tension et/ou de veille ainsi les deux boutons pour le volume. On finit sur la tranche du bas qui vous propose une prise jack de 3,5mm ainsi qu’un connecteur pour des accessoires tels que le dock multimédia. Au dos, au centre, se situe le logo Sony avec en haut à droite l’APN Exmor RS de 8 Mégapixels avec juste en dessous la puce NFC. Pas de flash donc.

L’écran HD et le Son

Alors que la concurrence se focalise de plus en plus sur des écrans d’une résolution de 2560×1600, Sony a choisi de rester au bon vieux Full HD avec une résolution de 1920×1200. Très honnêtement, vous ne verrez aucune différence à l’œil nu. Du côté des couleurs, la nouvelle tablette de Sony ne rivalisera sans doute pas au niveau des contrastes avec un écran AMOLED. Pour ce qui est de la fidélité, la Xperia Tablet Z2 s’en sort avec les honneurs. Dalle IPS oblige, les angles de vision sont bons et avec la nouvelle technologie Sony LED Live Color (ou Phosphore LED pour les intimes), on notera une luminosité plutôt bonne et suffisante en conditions extérieures.

sony-xperia-tablet-z2-live-02

Cependant, c’est plus du côté tactile que j’ai été un peu déçu. Je ne sais pas si c’est un problème hardware ou software mais toujours est-il que le tactile a beaucoup de mal quand on est en train d’écrire dans la mémoire interne. Cela se voit particulièrement quand vous allumez la tablette pour la première fois et que cette dernière est en train de télécharger toutes vos applications. À ce moment précis, le tactile est plus qu’aléatoire et il m’était quasiment impossible de ranger les icônes comme je le souhaitais. Il fallu que j’attende la fin des téléchargements. Cela m’était déjà arrivé avec certaines tablettes mais dans une moindre mesure. C’est aussi peut-être dû à un manque d’optimisation au niveau de la surcouche. À voir plus tard avec un nouveau modèle de prêt, néanmoins de mes tests, cela serait lié aux fonds animés que la surcouche gère visiblement très mal.

sony-xperia-tablet-z2-live-05

Du côté du son, le fait d’avoir mis les haut-parleurs sur la face avant permet à la tablette de nous délivrer un son direct, fort et plutôt profond, ce qui est surprenant pour un appareil nomade. Ceci devrait vous suffire pour les vidéos Youtube et autres. Maintenant, cela reste des haut-parleurs et je ne peux que vous conseiller d’utiliser des écouteurs ou un casque ainsi qu’une enceinte externe pour une meilleure expérience sonore. On notera aussi que la tablette Xperia Tablet Z2 intègre la réduction de bruit active. Il faudra juste les écouteurs compatibles, chose qu’on n’a pas eu malheureusement et qu’on n’a pas pu tester encore.

Utilisation, Performances

Comme pour les Xperia Z1 et Xperia Z1 Compact, la Xperia Tablet Z2 vous propose ce qui se fait de mieux en matière de caractéristiques techniques. Aussi, avec un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 801 cadencé à 2,3Ghz, la nouvelle tablette de Sony est un monstre en puissance et mis à part les ralentissements liés à la surcouche même, je n’ai pas eu de soucis particulier dans les applications gourmandes comme Real Racing 3, Asphalt 8 ou autres. Dans les benchmarks, la Xperia Tablet Z2 impressionne et se place aisément dans les meilleurs appareils actuellement sur le marché. Je vous laisse voir les résultats dans les différentes applications telles que Quadrant, Vellamo, 3D Mark ou encore Epic Citadel. D’un autre côté, on a un processeur qui est capable de faire tourner sans sourciller du Full HD et de l’Ultra HD, on n’en attendait pas moins…

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-65

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-60

Côté surcouche, elle est relativement légère par rapport à ce que peut proposer Samsung ou LG par exemple. Ce sont plus de petites améliorations d’Android Stock qu’une redéfinition complète. On retrouve bien évidemment toutes les applications Google mais aussi les applications classiques du géant japonais. Dans les petits plus comparé à Android Stock, on retrouve la possibilité de définir le nombre d’écrans d’accueil, de nouveaux widgets ou encore la possibilité de lancer des micro-applis depuis le menu multi-tâches. On notera aussi la présence de thème qui vous permettra de choisir la couleur qui vous sied le mieux.

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-01

La version embarquée est Android 4.4.2 et apparemment, Sony propose une sorte de connexion entre votre smartphone Xperia et la tablette, un peu comme QPair de LG. Le seul hic, c’est qu’il faut Android 4.4 Kit Kat et chez Sony, pour l’instant, il n’y a que la tablette. Pour en revenir à la surcouche, Sony propose son propre clavier virtuel qui, sans être totalement différent du clavier virtuel d’Android Stock ou Swiftkey, présente l’avantage de plutôt bien fonctionner et d’avoir un graphisme clair. La prédiction des mots fonctionne plutôt bien et je n’ai pas eu à m’y reprendre à plusieurs fois. Je trouve dommage que Sony se soit calé sur la version smartphone et ne propose pas une disposition plus en adéquation avec la tablette, je ne pense pas à la séparation en deux pour une utilisation aux pouces mais plutôt à une ligne supplémentaire pour les chiffres. On retrouve aussi la sélection d’applications Sony telles que Sony Select, une application TrackID similaire à Shazam ou SoundHound mais aussi TrackID TV pour les programmes TV, une application pour transformer votre tablette en télécommande, SmartConnect qui permet d’assigner une application à un type de connexion, la Radio, un mode voiture avec de grosses icônes via une application dédiée et une sorte de hub pour vos réseaux sociaux, Social Media.

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-28

Concernant les vidéos et comme pour ses smartphones Xperia, Sony intégre le support de plusieurs formats qu’Android Stock ne supporte pas. Je pense notamment au DivX et au Xvid. Pas de soucis donc de ce côté là et puis il reste toujours VLC Android ou MX Player pour les formats un peu plus exotiques. Comme pour les applications Albums et Walkman, l’application Films vous permettra d’accéder au contenu sur votre smartphone mais aussi sur votre réseau local via DNLA. À ce sujet, j’apprécie toujours l’intégration de Grace Notes qui a reconnu mon fichier venant d’Internet, a trouvé le numéro de saison, le numéro de l’épisode et la jaquette. Je finis sur la partie Playstation Mobile. Rien à signaler de ce côté là si ce n’est qu’un jeu certifié tournera sans problème, comme c’est lié à votre compte SEN (Sony Entertainment Network), une fois acheté, le jeu sera disponible sur tous vos appareils.

L’Autonomie, l’APN et la Visio

Bon, c’est un peu le même discours à chaque fois mais un APN sur une tablette, très peu pour moi. Je ne vois toujours pas l’intérêt, même dans le cas d’un bloc note numérique. Du coup, vous vous en doutez, je ne me suis pas spécialement attardé sur l’APN de l’appareil. C’est un APN Exmor RS de 8,1 Mégapixels et du peu de photos que j’ai pu faire avec, la Xperia Tablet Z2 s’en sort plutôt bien, surtout dans de bonnes conditions lumineuses. En revanche, j’ai trouvé l’AF plus lent que ses petits frères du monde des smartphones et comme les Z1 et Z1 Compact, toujours pas d’option pour afficher la grille des tiers… Je ne saurais que trop vous conseiller d’aller faire des photos avec votre smartphone ou un APN compact connecté, vous aurez de bien meilleures photos.

SAMSUNG CSC

Pour les vidéos, c’est correct mais sans stabilisation et avec la taille de l’appareil, il est quasiment impossible d’avoir vraiment quelque chose de correct, si ce n’est mettre la tablette sur trépied. On finit avec la caméra visio qui embarque un capteur Exmor RS de 2 Mégapixels et qui est donc rétro-éclairé, ce qui lui confère des performances plus que correctes dans l’utilisation de Google Hangouts ou Skype.

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-68

Du côté de l’autonomie, j’avais un peu peur avec la batterie de 6000mAh mais la Xperia Tablet Z2 s’en sort plus que bien dans mon utilisation puisque j’ai dû recharger la tablette seulement après 9h30. Là où j’ai été encore plus surpris, ce fut au niveau de la veille. J’ai laissé la tablette à 19% et sans y toucher pendant 3 jours, la batterie n’est descendu qu’à 14% alors que le mode Stamina n’était pas activé et surtout, alors que toutes les notifications continuaient à tourner en tâche de fond.

sony-xperia-tablet-z2-soft-live-70

Conclusion

8

/10

Note JDG

Poids Plume

On ne va y aller par quatre chemins. Sony Mobile a fait du bon boulot et si on met de côté les quelques problèmes logiciels et le manque d’applications Android optimisées pour tablette, la Sony Xperia Tablet Z2 vous propose un design sobre, élégant, fin et surtout un poids plume, le tout accompagné de performances dans le haut du panier et une autonomie plus que satisfaisante.

Avec un prix plutôt compétitif par rapport à la concurrence, le millésime 2014 des tablettes Xperia est un bon cru.

La Galerie Photo