Prise en main : FairPhone 2

Tests et Impressions

Par Anh Phan le

C’est hier soir, à l’occasion de la COP21 que nous avons pu prendre en main le nouveau FairPhone 2. Si la première version ne nous avait pas spécialement convaincu, cette version 2 est bien plus convaincante. On continue de surfer sur le commerce équitable avec un tracking de tout ce qui se passe autour de la production du smartphone de la matière première à l’industrialisation en passant par les composants.

fairphone-live-01

Le FairPhone 2 se veut équitable bien évidemment mais surtout facile à réparer et potentiellement évolutif. Il vous propose ainsi Android 5.1 Lollipop, un écran Gorilla Glass 3 de 5″ avec une définition Full HD soit une densité de 446ppp, un processeur Qualcomm Snapdragon 801, 2Go de RAM, deux port Micro-SIM, la 4G LTE, 32Go de mémoire interne, un port MicroSD, un APN de 8 Mégapixels rétro-éclairé chez Omnivision, une caméra frontale de 2 Mégapixels, du Bluetooth 4.0 LE, le WiFi, une batterie de 2420mAh, le tout dans 143x73x11mm pour un poids de 168g.

fairphone-live-07

Très honnêtement, je ne sais pas trop comment aborder le FairPhone 2, si je le compare bien évidemment à ce qu’on trouve sur le marché, il se positionne au niveau des smartphones de milieu de gamme. Mais cela serait dommage de le résumer à un énième smartphone sous Android. Son plus grand intérêt ne vient pas forcément des performances (qui sont très biens au passage) ou du design (puisqu’il fait pataud par rapport à ses concurrents) mais de son industrialisation.

fairphone-live-10

fairphone-live-11

Toutes les phases, de la matière première au produit final, sont scrupuleusement répertoriés. On sait d’où viennent les composants, on sait ce qu’il ne contient pas, on sait que la coque est à la fois coque et étui, le tout en plastique recyclé, que les employés en usine travaillent dans des conditions normales et saines et que le prix final n’est pas qu’une somme de composants et de main d’œuvre, le prix prend évidemment en compte bien plus que le produit en lui-même et on compte par exemple le recyclage, du financement participatif, etc.

fairphone-live-12

On découvre qu’il est facilement réparable avec deux niveaux de réparations. On peut ainsi séparer la coque, l’écran, la batterie et la partie principale sans avoir besoin d’outils. Après, comme vous pouvez le voir sur les photos, il y a des vis bleues, elles vous permettront ainsi d’accéder aux parties plus sensibles mais ça reste super facile d’accès et super facile à réparer. Vous pourrez ainsi remplacer tous ces composants vous mêmes.

fairphone-live-13

fairphone-live-14

Du coup, certains pourront être choqués sur le prix de 525€ alors que la concurrence propose bien moins cher mais il faut, à mon avis, voir plus loin et ne pas se limiter à son intérêt personnel. D’ailleurs, le graphique suivant explique très bien tous les coûts. En tout cas, le concept de smartphone social nous intéresse au plus haut point et nous le testerons prochainement, en prenant en compte les paramètres équitables qui en font que le FairPhone 2 est différent de ses concurrents.