En mars 2018, la firme nippone Kyocera TCL va mettre en service la plus grande exploitation solaire flottante jamais conçue.

En effet, après avoir transformé plusieurs terrains de golf en centrales solaires, l’entreprise prévoit désormais la construction d’un parc solaire flottant (conçu pour résister aux typhons) de 180 000 m² sur le site du barrage de Yamakura dans la préfecture de Chiba, au Sud-Est de Tokyo. Celle-ci sera d’ailleurs dotée de 50 904 modules photovoltaïques en provenance de la compagnie française Ciel et Terre.

Selon les estimations, la production annuelle de la centrale atteindra 16 170 MWh, ce qui permettra d’alimenter près de 4 970 foyers types en compensant environ 8 170 tonnes d’émissions de CO2 par an. Ce chiffre équivaut à 19 000 barils de pétrole consommés.

Un projet initié en octobre 2014 qui vise donc à réduire la consommation d’énergies fossiles ainsi que l’émission de CO2 afin de réduire l’impact environnemental.

Des infos complémentaires dans le communiqué de presse.

Aperçu de la centrale de 13,7 MW du barrage de Yamakura (1)

Projets de centrale solaire flottante développés par

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction