Nvidia vient de confirmer sur son blog que c’était bien lui était derrière la puce principale de la nouvelle console de Nintendo, la Switch. Et sans surprise, il s’agit bien d’une puce Tegra.

nintendo-switch-09

« La Nintendo Switch fonctionne grâce aux performances d’un processeur Tegra personnalisé (custom) ». C’est ce que l’on peut lire sur le court billet de blog mis en ligne par Nvidia quelques minutes après l’annonce officielle de la Switch par Nintendo. C’est une demi-surprise puisque de nombreuses rumeurs couraient depuis quelques mois sur un partenariat entre la société américaine et Big N. Des rumeurs désormais confirmées.

Nvidia au travail sur une puce spéciale et sur l’optimisation de la console

Nvidia indique ainsi que la conception de cette puce a demandé le travail de 500 ingénieurs par an, que ce soit sur les algorithmes, l’architecture, la partie logicielle, les moteurs de jeu, les périphériques, mais aussi les APIs.

nintendo-switch-03

« La Nintendo Switch est soutenue par une partie logicielle faite entièrement sur mesure, comprenant un moteur physique complètement revu, de nouvelles librairies, et des outils avancés. Nvidia a également créé de nouvelles APIs de jeu afin de parfaitement maîtriser ses performances. La nouvelle API, NVN, a ainsi été spécifiquement construite pour apporter un jeu léger et rapide au grand public » peut-on lire dans un communiqué certainement écrit sous le coup d’une grande euphorie.

De belles promesses pour les performances malgré des caractéristiques techniques encore floues

Quoi qu’il en soit, c’est une excellente nouvelle. Les divers produits mobiles de Nvidia – les différentes Shield Tablet ainsi que la Shield TV – disposaient tous d’une puce Tegra dont les performances graphiques étaient bien supérieures à toutes les autres puces graphiques du marché. Cette version « custom » du Tegra est pour l’instant bien mystérieuse. Nvidia se contente tout juste de préciser que des optimisations ont été réalisées au niveau de l’intégration de l’OS avec le GPU de façon à améliorer les performances.

Ironie de l'histoire, Nvidia avait aussi développé une tablette gamer il y a quelques mois.

Ironie de l’histoire, Nvidia avait aussi développé une tablette gamer il y a quelques mois.

Le billet de blog de Nvidia est toutefois très flou. On ne sait pratiquement rien de ce « custom Tegra » : combien de cœurs possède-t-il ? Comment est-t-il refroidit ? À quelle fréquence tourne-t-il ? Il faut aussi dire que l’on ne sait pour l’instant pas grand-chose des caractéristiques techniques pures de la (ou le ?) Switch, à commencer par la définition de son écran ou la RAM embarquée. Patience, Nintendo a encore jusqu’au mois de mars 2017 pour nous donner des réponses.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande

Console Nintendo NES Classic Mini

N/A
Plus d'offres

Mini Manette Classic NES 2016 avec cable longueur 1m80

EUR 12,75
Plus d'offres

Orzly Câble d'extension pour Nintendo NES Classic Mini Manette - 2*Câbles (TWIN PACK) EXTRA LONG 1.8M - Compatible NES Mini Version 2016

EUR 21,99
Plus d'offres

NES Contrôleur Classique Mini Édition, Nes classique manettes / Boîtier de commande avec 6ft Câble d'extension pour Nintendo NES Classique Mini Édition, Wired Joypad & Gamepads contrôleur avec 1,8 m de extension Câble

EUR 12,80
Plus d'offres