Nvidia veut devenir l’un des leaders de la voiture autonome en signant avec Volvo

Automobile

Par Henri le

Nvidia ne cache pas ses ambitions en ce qui concerne le développement de système de conduite autonome. L’américain vient d’ailleurs de signer un beau partenariat.

Les marques suédoises Volvo et Autoliv, qui forment la coentreprise Zenuity, viennent d’annoncer la signature d’un partenariat avec Nvidia pour mener le développement de véhicules autonomes.

Les ambitions de Zenuity sont claires : La marque veut disposer d’un véhicule équipé d’un système de conduite autonome de niveau 4 dès 2021. Ce niveau équivaut à une conduite et mise en sécurité automatique, même si la personne au volant ne réagit pas.

Nvidia se place auprès des grands constructeurs

Cette nouvelle alliance n’étonnera pas grand monde puisque le suédois travaille déjà à Göteborg avec Nvidia pour tester des véhicules basés sur les technologies de l’américain. La firme californienne est néanmoins en passe de réussir un beau pari, puisqu’elle pourrait devenir un des acteurs majeurs sur ce segment, et ainsi diversifier intelligemment son activité.

En effet, Volvo rejoint déjà d’autres marques comme Audi, Mercedes ou encore Toyota, qui traite déjà avec Nvidia. Le suédois pourra désormais profiter du système Drive PX2, un supercalculateur pensé spécifiquement pour les voitures autonomes. Ce dernier repose sur le Deep Learning et « utilise l’apprentissage machine pour percevoir et comprendre l’environnement de la voiture ». Vous l’aurez compris, vous n’entendrez plus parler de Nvidia uniquement pour ses GPU dans les années à venir.